Yearly Archives:

2018

Geek, Tous

Jurassic World, du divertissement au film clin d’oeil

Jurassic World : Fallen Kingdom

5 ème film de la licence JURASSIC PARK au cinéma, ce dernier est la suite directe du premier « JURASSIC
WORLD » sorti en 2015, se déroulant, d’après les scénaristes 25ans après les événements de JURASSIC PARK III.

Le film est réalisé par Juan Antonio Bayona (l’Orphelinat, The Impossible) prenant ainsi la suite de
Colin Trevorrow, qui avait d’ailleurs co-écrit le scénario du reboot de la série. Ici, le cinéaste espagnol
manie avec habilité les codes du film à suspens et d’horreur pour les mêler à cette toute nouvelle
production riche en effets spéciaux bluffant et aux plans impressionnants de réalisme. Cet épisode marque une réelle rupture dans l’intrigue originelle de la série et nous amène à sortir du champ réduit de l’île afin de d’étendre l’intrigue au continent, tout en apportant de nouveaux éléments à l’univers déjà vaste de la licence.

Après les évènements de 2015, le parc d’Isla Nublar est abandonné, livré aux dinosaures alors en
liberté qui font face à un danger majeur et imminent : la disparition de l’île causée par l’éruption du
volcan entrant en activité. Loin d’imaginer un tel scénario, le monde désormais bien au fait de
l’existence de ces belles bêtes, s’empare du problème en urgence afin de décider ou non d’une
tentative de sauvetage. Un démarrage sur les chapeaux de roues !

Claire Dearing, l’ancienne directrice de Jurassic World & Owen Grady le dompteur de dinosaures vont
se laisser convaincre par Benjamin Lockwood, l’ancien collaborateur et ami d’Hamond de mettre au
plus vite en sécurité le plus d’espèces possibles sur une ile voisine, à l’encontre de la décision du
gouvernement et dans le secret le plus absolu. Sous les ordres de Emi Mills, le jeune associé de
Lockwood, les protagonistes vont malheureusement se laisser berner par le sourire affiché par
l’homme d’affaire et tomber au cœur d’une affaire qui pourrait bien faire changer la face du monde
tel qu’il existe alors…

L’intrigue va mettre en scène quelques protagonistes présents depuis les débuts en 1993
comme le Dr Wu (toujours à la recherche du dinosaure parfait) ou même le professeur Malcolm (interprété par Jeff Goldblum), malheureusement trop peu présents ; et introduire de nouveaux personnages comme Zia
Rodriguez la « vétérinaire du mésozoïque  » interprétée par Daniella Pineda ou Franklin Webb le jeune
assistant trouillard interprété par Justice Smith. Les personnages sont malheureusement clichés et très peu exploités, mais n’en demeurent pas moins cohérents dans l’intrigue proposée par l’opus.

En un peu plus de deux heures de séance, on retrouve avec grand plaisir l’univers gigantesque qui
découle de l’opus originel avec une certaine nostalgie et une petite dose de fan service !

Comme un enfant on s’émerveille devant la maquette du parc originel reproduite dans le manoir
Lockwood ou même devant la triste disparition d’Isla Nublar sur fond de flammes et d’une musique
bien connue de John Williams. Avec ce nouvel opus, c’est la fin d’une époque et le début d’une
nouvelle ère, nous sommes alors bien loin de la découverte d’une île presque inconnue et de
l’émerveillement procuré par un des premiers films utilisant la 3D. Mais il faut bien avouer que ce
nouveau spectacle est une claque visuelle (avec un bonne dose « d’animatronics ») !

Bien mené, mais avec un scénario relativement moyen qui divise les fans de la première heure et les amateurs de bon film d’action, il n’en demeure pas moins un film agréable à regarder et propose de bonnes idées de réalisations dans la droite ligne du premier Jurassic World.

 

Et toi, fan de cette série de films ? 

Mariage, Tous

1 mois de mariage et une journée gravée

Déjà 1 mois de mariage ! Et un article spécial qu’on voulait vous partager aujourd’hui… Nos deux voix s’unissent sur l’air de nos souvenirs pour vous conter notre grand jour.

 

La veille version Noémie : 23h, on décide de se coucher. Je dis On parce que je suis avec mes deux demoiselles d’honneur. Nous dormons toutes trois chez l’une et elles ont été tout ce que j’attendais d’elles : un soutien et un réconfort. Des sushis, des bières, de la glace… un trio gagnant qui a laissé place à des confidences et de très belles paroles dont je me souviens encore.

La veille version Anthony : Après une bonne journée de préparations à la salle de réception, je rentre enfin vers 20h, fatigué mais impatient de vivre une journée inoubliable. Pas question d’être accompagné ce soir, je commande des sushis (couple connecté) et me pose tranquillement sur le canapé devant la trilogie « Retour vers le Futur » pour prendre du temps à moi, et que c’est agréable ! Après une bonne soirée vidéo je me couche enfin, la tête bien pleine et pensif : il est minuit.

 

Le matin : Je me réveille très excitée ! L’impression d’être à une fête de fin d’année, où je vais être entourée de tous ceux que j’aime. Aujourd’hui, c’est moi la star et je compte bien en profiter… Je fille à la douche, je prends mon petit-déjeuner, je m’assure que le chauffeur est en route et je descends. Je me surprends moi-même, je suis carrément déterminée.

Une fois le coiffeur passé, c’est direction la mairie. Nous sommes juste à temps, et je ne sais pas trop quoi faire une fois sortie de la voiture. Vous voyez ce sentiment quand tout le monde chante joyeux anniversaire autour de vous ? Et bien ça me fait un peu le même ce jour-là. Je salue tout le monde, je rejoins mon futur époux qui est tout fringuant dans son costume et nous attendons dans la cour avant d’être appelé. Par chance, notre mariage est le premier de la journée, et nous n’aurons pas de mariés avant nous. Donc normalement pas de retard.

Le matin  : Réveillé aux aurores, il est à peine 7h lorsque j’ouvre les yeux, bien trop tôt pour se lever mais trop tard pour se rendormir ; je décide donc de « pianoter » sur mon smartphone tout en stressant légèrement sur le déroulement de cette journée intense et surtout sur la soirée… Une bonne heure a passée, je me lève, me prépare et m’habille en tenue. Mes témoins et la photographe arrivent, c’est bientôt l’heure. Nous partons d’un pas décidé, souriants mais avec un peu d’appréhension : C’est parti !

Arrivé avec les témoins devant la mairie après quelques minutes de marche, nos proches nous attendent et c’est là que le mariage prend tout son sens : Petit moment de stress face à tout ce monde venu célébrer « notre » journée. Le temps d’échanger quelques mots et Noémie arrive toute de blanc vêtue, bientôt suivie par le cortège municipal nous faisant signe d’entrer.

 

Le Oui prononcé, je dois admettre que l’émotion est un peu forte. L’élue qui prononce notre union est une amie, et c’est d’autant plus émouvant qu’elle est elle-même assez touchée de prononcer notre mariage. On nous remet le carnet de famille, on cite les quelques lois attenantes au mariage et nous sommes désormais mariés devant la République ! Nous sortons faire des photos en famille, et c’est un vrai bon moment que nous passons ! La photographe met tout le monde à l’aise, les gens voient qui ils sont par rapport aux autres et j’ai hâte d’être à l’église.

C’était un moment à la fois solennel, émouvant et impressionnant. Solennel de part le protocole et la mise en place formelle de la cérémonie civile, impressionnante de part le lieu magnifique et historique qui nous entoure, et émouvant au travers des discours et surtout des « Oui » prononcés en ces lieux. Les larmes ont coulées, nous voilà unis dans le mariage !

Ensuite, je sais que ça va être la course. Du mieux que je peux, je vais essayer de la maîtriser. Anthony part ajouter quelque chose à son costume pour l’église et je vais enfiler ma robe avec ma Maman ! Comme c’est elle qui l’a confectionnée, elle saura comment placer le jupon ! Je laisse mon mari devant la République avec ses témoins et je le retrouverai pour devenir sa femme aux yeux de l’Eglise. Je pars seule à l’appartement, et ma Maman nous rejoint directement !

Finalement, nous avons largement le temps de manger. Je me dis que faire la cuisine aurait presque été possible… Je me détends, je prends mon temps, je papote un peu avec la photographe pendant que ma mère installe tout ce dont j’ai besoin. Ma coiffure tient du matin, et je réajuste mon maquillage. Après un bon sandwich, il est temps de passer au tulle… Un peu d’appréhension pour rentrer dedans, et tout se passe bien. Je suis contente de n’avoir pas mangé de burger la veille. Ma Maman est très consciencieuse et nous passons un vrai moment complice ! Cela fait du bien de se poser et de ne pas courir et je suis bien contente d’avoir sous-estimé le planning. La dentelle placée, le bouquet sorti de son vase, le dernier regard dans le miroir et je descends rejoindre la jolie petite voiture bleue qui m’attend en bas de chez moi. Nous sommes à l’heure, ma mère est partie accueillir les invités et moi je profite de cette fausse solitude. Ma photographe m’accompagne dans la voiture et saisit ces derniers instants. Je fais la fière mais je suis un peu trop émue pour sourire vraiment.

 

 Après la cérémonie civile, nous filons mes témoins et moi vers un lieu de « sustentation » bien mérité, et en costume s’il-vous plaît ! Finalement la terrasse d’un « coffee shop » nous satisfait, de quoi décompresser avant le grand moment : La cérémonie religieuse. Le repas terminé mon témoin m’embarque dans sa belle voiture décapotable afin de faire une arrivée remarquée devant les amis et famille venus en nombre sur le parvis : Quel beau moment !

 

La cérémonie bien que moins riche en émotion grâce /ou à cause d’un prêtre qui nous a particulièrement plu dans sa façon de célébrer à la fois moderne et participative, n’en fut pas moins belle et émouvante et suffisamment longue pour plaire à tous. Malgré quelques ratés de voix et un bisou volé interrompu par le prêtre nous avons pu faire une magique sortie triomphale au son des cloches de l’église Saint-Marceau ! C’est à la fois unique et un formidable moment à vivre, il suffit de voir les photos pour voir cette joie sur nos visage !

Me voici cachée dans la voiture, j’ai aperçu Anthony et je donne l’ordre de le faire déguerpir ! Hors de question qu’il me voit avec ma robe ! Je croise quelques invités en retard, et une fois le marié prêt, j’entends la musique choisie pour ce beau jour. Elle résonne dans l’église, mais je n’entends rien du tout. Je prends le bras de ma Maman, je regarde droit devant moi et l’allée me paraît si courte. J’entends des réactions sur ma robe, je faillis un peu j’ai la bouche qui tremblote mais je me ressaisis. Sois fière ma petite, sois fière. Je me place devant lui, et il me murmure un compliment.

La cérémonie se passe comme sur des roulettes, tout glisse et l’humour du prêtre fait beaucoup. On assiste à une célébration vraiment énergique et dynamique et le prêtre n’hésite pas à poser des questions aux invités. Peu de place à l’émotion finalement, mais beaucoup de sourires et de complicité entre tous les acteurs de ce mariage. La fin de la cérémonie se rapprochant, nous savons qu’il va falloir sortir sur le parvis ! Que faire et que dire face à cette explosion d’amour de la part de tous nos proches ! On sourit on rigole on s’embrasse… Quel beau mariage ce fut ! 

La fête nous attend à présent, et nous pouvons enfin faire descendre le stress. Retrouvons nos amis pour un verre ( ou deux ? ) et faisons de cette journée, une journée inoubliable pour tous ! 

Nous espérons que ce récit à 2 voix vous aura plus et vous aura permis de partager un peu de notre beau jour !

Patrimoine, Tous

Un détour au domaine de poulaines #indre

Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n’y est pas… Une ritournelle qui vous reviendra forcément en tête en parcourant le domaine de poulaines !

 

Sur presque 5 hectares s’étend un jardin labellisé remarquable, véritable poumon vert du Berry. Le jardin de Poulaines fait parti intégrante du domaine de Poulaines qui à lui seul regroupe une métairie, des écuries, des communs… Un vrai écrin de nature accueillant régulièrement des événements culturels ( concerts de musique classique, fête des plantes… )

D’abord impressionnés par l’immensité du domaine, nous avons pu avoir diverses informations sur la faune et la flore, le tout guidé par la propriétaire des lieux, véritable passionnée de botanique. Quelle connaissance et quel enthousiasme lorsqu’elle présente son domaine. Des projets lancés ça et là, et on sent que cette femme pétille d’idées. Avec un gîte au coeur des bois, une boutique en rodage, un salon de thé à imaginer… On sent que ce domaine est son bébé !

La présence de fruits attire l’oeil et c’est avec une évidente curiosité que j’ai tendu le bras. Sur le domaine, on peut repartir avec sa confiture made in domaine de Poulaines, pour emporter avec soi un petit coin de paradis vert. L’endroit est idéal en promenade, pour flâner et prendre le temps, et pour avoir d’abord pensé à un arboretum, nous avons ensuite réfléchi et nous sommes accordés sur le terme parc floral. Un endroit bien vert où il fait bon flâner ! Même si le mot parc est ici bien réducteur, l’esprit est bien là. Ici le temps s’arrête si on le désire, et on se plaît à découvrir des angles de vue, admirer les petites bêtes, les insectes qui vivent ici et de temps en temps trouver un coin ombragé reposant. 

Véritable démarche locale, le domaine de Poulaines permet aussi de découvrir les spécialités berrichonnes, avec des formules de visite et de dégustation incluse ! Qu’on soit plutôt lentilles du Berry ou pâté berrichon, il est certain que ces trésors du patrimoine se retrouveront sur votre table. 

Jardins et Arboretum
Domaine de Poulaines
36210 Poulaines

jardins@poulaines .com
Tél. 06 73 01 15 23

Ouvert du jeudi au dimanche entre 14h et 18h (dernière entrée 17h).

Ouvert tous les jours en juillet/août entre 14h et 18h (dernière entrée 17h).

La visite est libre.

Gratuit – de 6 ans / 7,50€ tarif réduit / 9€ tarif plein

http://www.domaine-poulaines.com

DIY, Tous

Partir à l’aventure avec Agent Paper

Vous avez dit Aventure ? Comme ça tombe bien, c’est un mot phare du nom de notre blog ! Avec Agent Paper, on joue et on voyage de chez nous.

Agent Paper propose tout un tas d’objets éco-responsables. Tous les objets sont fabriqués en France vers Rennes ! Un concept sympa pour une papeterie ludique ou originale. Au menu, des objets en papiers ( lanternes, abats-jours, affiches, set de table… ) et surtout leur trophée de papier, qui ont fait leur célébrité ! Pour les plus classiques, on retrouvera forcément une belle gamme de papeterie bien garnie de cartes et d’agendas colorés !

Mais aujourd’hui, c’est d’aventure dont je vais vous parler. 

Agent Paper nous a gentiment envoyé un colis à thème, et le voyage est forcément lié au blog. Dans la suite évidente du mariage, nous allons partir en voyage de miel, et le carnet Walking Day nous sera fort utile ! Grâce à des fiches de planning, de budgets et diverses listes, il organise de façon ludique et pratique nos séjours. Plusieurs accessoires de papeterie ( stylos, trombones…) viennent égayer cette pochette et la présence d’une pochette plastifiée transparente est la bienvenue pour récolter diverses souvenirs ( un trèfle à quatre feuilles par exemple ? ). Que d’idées de papeterie originale !

 

Le carnet D Madame La Baroudeuse m’a bien fait sourire, et les pages sont nombreuses. De quoi coucher sur papier un journal de bord, ou une liste ( oui encore ) , de choses à ne pas oublier. Sa couverture souple en fait un bon allié lors du rangement de la valise, et l’imprimé a une certaine fraîcheur. Comme nous avons changé de saison, ce modèle n’est plus disponible, mais il est revenu habillé en mode été !

Pour terminer, et pour tester nos capacités manuelles, la marque a décidé de nous envoyer un trophée en papier, la fameuse Sophie la girafe ! Un petit défi de patience, et j’avoue que mon frère a bien tenu le coup pour me venir en aide…quelle impatiente je fais ! Anthony a regardé l’objet, les pièces prédécoupées, et a réussi à assembler les différents morceaux dans le bon ordre de pliage. Des vidéos explicatives sont disponibles et c’était vraiment utile, car je dois vous avouer que nous ne sommes pas les premiers en matière de DIY !

Le résultat est vraiment sympathique, et c’est agréable de se dire que c’est une décoration en papier ! Très originale, elle apporte un côté coloré à notre mur blanc. Plusieurs modèles de trophée papier existe, mais je compte bien vous faire gagner celui-ci sur mon compte Instagram ! Si vous allez sur le site, il en existe des à colorier, des en cartons et même en bois. Les rendus sont vraiment très différents, et pour une dizaine d’euros, et un peu de patience, vous aurez une décoration qui change un peu et qui ne manquera pas de déclencher les remarques de vos invités !

Et vous, des idées décorations originales en papier à proposer ? Addict de la papeterie et des beaux carnets ? 

 

Mariage, Tous

Ambiance chic et détails faits mains.

Notre mariage, nous le rêvions, nous l’imaginions et nous le voulions semblable à notre couple : pétillant et raffiné. Dur dur de définir un événement aussi important, en terme de couleurs et d’ambiance !

 

Lorsqu’on nous a demandé les couleurs du mariage, nous nous sommes sentis bien embêtés. On a eu pour devise, et cela tout le long du mariage lorsqu’on pensait aux invités : il faut que tout le monde se sente à l’aise. Avec Pantone, nous avons accordé quelques couleurs, je vous recommande de suivre ce lien Pantone, qui vous permettra de créer votre propre colorama avec les couleurs de votre choix.

Les deux couleurs principales étaient le beige et le bleu ardoise. Le beige symbolisant le côté rustique ( la ficelle, élément très important de notre décoration de mariage ) et le bleu, symbole de la sérénité et de la plénitude, que nous trouvions très élégant dans cette teinte. Les autres teintes telles que le vert menthe, le vert émeraude et le rose foncé étaient des couleurs complémentaires qui nous plaisaient. Inutile de vous dire que nous n’avons pas refoulé les gens car ils étaient en rouge. C’était plutôt sympa de définir des couleurs, et les gens nous ont demandé très vite pour savoir s’ils pourraient jouer le jeu.

La décoration n’a pas été facile à imaginer, et forcément, je me suis beaucoup inspirée de Pinterest. Avec des idées simples, des témoins investis et du temps à consacrer, je pense que nous nous en sommes bien sortis.

Ma cousine a fait des petits pliages sur les verres, j’ai recouvert les pots avec de la toile de jute et de la ficelle. Les pots étaient les cadeaux des invités et ils contenaient une petite succulente, comme notre amour qui a grandi au fil des jours. Nous trouvions que cela était original et durerait plus dans le temps que des dragées. Ils ont également servi d’élément de décoration à table.

Le plan de table était la partie la plus fastidieuse de la décoration. Mes cousines, qui étaient également mes témoins, ont récupéré une porte et avec l’aide d’une photo Pinterest, ont reproduit les prénoms avec de la ficelle, de tous les invités à table, en les liant aux numéros des tables correspondants. Inutile de vous dire qu’il a fallu beaucoup de préparation et de planification pour arriver, à distance, à s’accorder sur les finitions. La liste d’invités devait être donnée assez rapidement, car il a fallu échelonner le ponçage et la peinture au fil des mois. Une belle entreprise, et un résultat qui a fait son effet. Je pense que je ne les remercierai jamais assez de tout ce temps accordé.

Sur les tables, afin de marquer leurs numéros, étaient posés des cadres à double face shoppé chez Ikéa ( 99cts le cadre ) . L’occasion d’exposer deux photos de nous dans un même cadre, à l’âge inscrit sur les tables. Nous trouvions l’idée sympathique et originale, et certains proches étaient très émus de voir le chemin parcouru par ce petit bout sur la photographie.

Les fleurs ont tenu une place très importante dans la décoration du mariage. La pivoine est ma fleur préférée, j’aime ce qu’elle symbolise et elle suffit à apporter élégance et raffinement sur toutes les compositions.

La pivoine a une grande valeur dans la culture chinoise. Cette fleur magnifique est un emblème officiel de la Chine, elle est présente dans de nombreuses fêtes et traditions religieuses. C’est la fleur qui était (et est toujours) la plus utilisée dans la culture orientale où on la considère comme symbole de royauté et d’honneur. Le nom chinois de pivoine pourrait même signifier « la plus belle ».

Je voulais un rose éclatant qui ressorte bien des autres fleurs, aux teintes plus nuancées. Des roses anglaises blanches donnaient corps au bouquet, et les incontournables gypsophiles ajoutaient la touche manquante. Quelques branches d’eucalyptus ça et là, et nous avions de beaux ornements floraux. Nous avons souhaité que les tables soient fleuris suffisamment, sans en faire trop. Des petits ronds de bois faisaient office de centre de table, et sur la table d’honneur, un rondin assez long nous faisait face. Les bocaux en verre étaient le fruit d’une récolte d’un an, auprès de ceux qui mangeaient des haricots ou des tomates séchées. Un véritable tour de main d’enlever les étiquettes ( je vous conseille du bicarbonate de soude ! ).

 

Le lieu choisi, était synonyme de souvenirs pour Anthony. En effet, c’est petit qu’il a connu ce château où il a passé nombreuses journées de centre aéré. Un réel coup de coeur quand on a décidé de se marier ici, et l’enfant qu’il était a pu laisser place à l’homme qu’il est devenu. Moi qui rêvais d’une auberge avec poutres apparentes et guirlandes guinguette au plafond, j’ai dû faire un compromis, mais je ne regrette pas notre choix, bien que j’ai été très réticente au début ! Comme le château de Charbonnière se suffit à lui-même en terme d’apparât, il était aussi pratique pour la décoration. Les parquets en bois, les nombreuses moulures et les peintures au mur suffisaient largement à assurer un cachet digne d’un mariage.

Géré par une mairie, autant dire que le prix était plus que convenable et nous avons pu en profiter toute la journée du lendemain en plus d’une installation la veille. Un parc entourait tout le domaine, et c’était un rapport à la nature qui me convenait parfaitement.

La partie habituellement cachée au public, nous servait de lieu de réception, et nous étions ravis de cette ambiance très « garden party ». La tonnelle, normalement louée en cas d’orage, a finalement servi comme élément de décoration. Quelques mange-debout ajoutés, et le vin d’honneur était lancé.

Dernier élément que nous souhaitions en accord avec les couleurs, la voiture ! Petit changement de programme pour nous qui voulions une traction au départ, nous sommes tombés par hasard sur cette voiture originale et colorée, qui collait parfaitement avec l’ambiance de notre mariage. Un bleu pastel élégant et remarquable, un modèle de coccinelle vintage… De quoi faire de belles photos et nous conduire en lieux sûrs à tous les points importants de notre mariage. Le chauffeur avait un forfait kilomètrique à la journée, et notre mariage n’étant pas bien loin, il a pu me conduire chez le coiffeur, à la mairie, me ramener chez moi, m’emmener à l’église et nous conduire au château.

Nous sommes très heureux d’avoir fait de cette journée une journée de rêve, et nous ne regrettons pas nos choix. De la boutonnière qui correspondait à mon bouquet , au centre de table composé de bocaux de haricots que j’avais décoré de toile de jute ou de ficelle… tout était pensé et réfléchi pour créer une harmonie. Les invités ont pu jouir d’un beau soleil ce jour-là, et nous avons de belles photos pour en témoigner !

 

Le candybar a eu beaucoup de succès, et nous avions pu récupérer auprès d’amis s’étant mariés il y a quelques temps, de beaux contenants en verre. Une valise vintage d’Air France, nous a été gracieusement offerte par une copine et elle a servi à contenir la cagnotte ainsi que le livre d’or. Des photobooths étaient également disponibles, mais dans l’euphorie du moment, nous les avons complètement oubliés. Nous n’avions pas choisi ou donné de thème à notre mariage, et lorsque nous avons fait des recherches sur notre décoration, il s’est avéré que le terme approprié était « shabby chic » . Un mélange de rustique mais mixé pour être élégant… Nous ne savons pas si nous avons tenu parole, mais cette décoration nous correspondait, et nous avons pris beaucoup de plaisir à réfléchir à tous les éléments de décoration ! 

 

 

Prestataires 

Fleuriste – décoratrice : Lk Déco

Photographe : Chloé Daumal 

Voiture : Vintage Car Location 

Location de vaisselle : Art réception

Location de housse de chaise et nappe : Final Touch 

Wedding Planner ( forfait coordination jour J )  : Save Your Date