All Posts By

Anthony & Noémie

Look, Tous

Décryptage mode pour #kiabipartype2017

En partenariat récurrent avec Kiabi, c’est toujours un plaisir pour moi d’être accueillie dans le magasin orléanais. Une belle soirée où j’ai pu découvrir la collection printemps été, riche en nouveautés et en surprises… Bonne idée cette fois-ci, la possibilité de faire des mannequins !

Pas si facile de comprendre qu’il faut enlever les bras des mannequins, et l’enlever du socle pour faire passer un short ! Mes copines Elodie et Anne ont eu aussi un peu de mal ! Trois mannequins différents pour trois personnalités.

Celui d’Elodie à gauche a un petit côté arty, avec le turban noué sur le côté. Les fronces, grosse tendance de l’été, sont assumées et joliment mises en valeur par le kaki de la robe salopette en twill, gentiment régressive avec sa rangée de boutons. Originalité présente, avec le turban imprimé qui casse le côté un peu trop sage du col claudine. On reste pile dans la tendance du glow, avec des mocassins beige pour trotter toute la journée.

Celui d’Anne, à droite, est réfléchi sur un modèle japonisant. Fan des looks du soleil levant, elle apprécie beaucoup les détails sur la chemise brodée, et le pantalon large donne une silhouette très très intéressante. La capeline est l’atout chic de sa tenue.  En misant sur les volumes, elle offre une proposition qui me semble idéale pour la mi-saison. Bon point également pour la chemise nouée, le détail léché pour celles qui ont l’oeil.

Le mien est un look plutôt classique et très urbain. Faire dépasser la chemise sous le sweat est mon clin d’oeil d’adolescente nostalgique de ma période sweat.  Adepte des tons bordeaux en accessoires, les ballerines aspect velours et le sac seau s’accordent parfaitement à ce camaïeu de bleu.  J’ai choisi le short, pour l’optimisme des beaux jours. Je ne sais pas vous mais j’ai hâte de dévoiler mes gambettes !

Merci à l’équipe de Kiabi Orléans ( Adrien, Bouchra et Pauline ) . Et à l’agence Mot Compte Double.

Et retrouvez les pièces de nos looks sur Kiabi et en magasins .

KIABI ORLEANS 

Z.A. Expo Sud, RN 20, 45100 Orléans

Horaires : du lundi au samedi de 9 h – 20 h

02 38 56 99 80 

 

Retrouvez mon look 100 % Kiabi la semaine prochaine…

Beauté, Blabla, Tous

L’Empreinte hôtel, écrin de magie pour une journée réussie !

Célébrer la femme et s’offrir une belle parenthèse… Invitée par Mercedes et Loiret Tourisme, je ne pouvais pas refuser. Cela faisait un moment que cet hôtel nous attirait avec Anthony, surtout pour son architecture et son design… Mais ce n’est que très récemment qu’on a osé s’y offrir un café dominical.

 

D’abord Bourse du travail, puis bureaux de la CGT, ce bâtiment a été repris par Pascal et Lydia Desbois. Anciens hôteliers en Sologne et amoureux des belles choses,  ils ont souhaité faire de cet hôtel un lieu où on se sent bien, où on peut prendre le temps. Prendre un petit déjeuner, un brunch ou un verre c’est possible, car l’Empreinte Hôtel se veut ouvert et accessible. On peut également s’accorder une pause spa entre copines, avec la privatisation très appréciable. Ouvert depuis 2015, cet hôtel permet à Orléans de dynamiser son centre ancien, en offrant un écrin de douceur et de classe, dans un quartier résolument tourné vers la Loire. Et ce ne sont pas les 35 chambres, dont certaines ont une vue directe sur le fleuve, qui nous diront le contraire.

 

11 : 30 Jolie vue… sur des paires d’escarpins ! Je me demande si porter des bottines fantaisie était une bonne idée. J’attends sagement, accompagnée de ma copine Sylvélie. On regarde l’entrée de l’hôtel, on se dit que c’est très classe et vraiment design. Il y a beaucoup de monde devant nous, mais on a tout de même un oeil sur le programme de la journée. Sushis, massages, réflexologie des mains et plantaire, jus détox, photocall de prestige, vide-dressing, ateliers maquillages et coiffure… de quoi nous ravir !

11 : 45 Bon, j’avoue tout, j’ai pris un super petit déjeuner et je n’ai pour l’instant pas très faim. Mais ces petits jus détox tombent très bien ! Je ne me souviens plus de ce qu’il y avait dedans, mais le vert contenait du concombre et du brocolis ( je ne retiens que ce que j’aime ) , et le orange était un peu trop gingembré à mon goût !

12 : 30 Je retrouve mes copines blogueuses Elodie ( elotarie )  et Aurélie  ( zozomum ) , on jette un oeil au buffet de sushis, dressé pour l’occasion. Verrines, petites mises en bouche délicates, on le dévore des yeux. Les fauteuils étaient bien trop confortables , il nous a bien fallu 10 minutes encore pour en décoller !

 

 

13 : 30  Le temps passe si vite… Je ne sais pas vous dire comment, mais je me suis trouvée embarquée dans une voiture Mercedes, alors que je n’ai pas mon permis. Comme quoi, tout peut arriver. J’ai aussi rencontré un géant très sympathique qui nous a fait une belle photo.

Ludovic Letot / Studio Lagrange

14 : 20 Aurélie vient de passer sa main dans le jacuzzi. Elle a envie de plonger dedans, et je la suivrais bien ! Pas  trop à l’aise avec le topless, je me dis que de toute façon, je n’ai pas mon maillot de bain et que mes dessous aujourd’hui n’ont rien de semblable à Aubade. De toute façon, c’est le massage et la réflexologie qu’on teste. Alors direction la cabine de massage, pour 10 minutes de détente express.

15 : 00 Il est l’heure de papoter. Je croise dans la file de réflexologie des mains, une dame très charmante qui me parle des parisiens à Orléans, et des orléanais à Paris. Elle est du même avis que moi, on est bien ici, à Orléans, et la ville commence de plus en plus à bouger. « Beaucoup de jeunettes en tout cas aujourd’hui, la trentaine… moi qui approche des 65 ans, ça me paraît loin ! » . Du coup, je n’ose pas lui dire mon âge, elle va me prendre pour un bébé.

16 : 50 OH. MON. DIEU. J’ai raté l’heure du goûter, trop occupée à choisir une huile pour mes mains.

17 : 30 Des macarons aussi beaux que bons, un selfie dans l’ascenseur, deux trois appuis au niveau des phalanges et beaucoup de sourires, et me voilà sur un fauteuil de coiffeur. Tresses, chignons, volume et boucles… une question de personnalité ! Le tout rehaussé d’une mise en beauté par des maquilleuses professionnelles, je me sens beaucoup plus pimpante que lorsque je me suis réveillée ce matin, l’oeil morne et les cheveux en épis.

Merci à Aurélie, Elodie et Sylvélie. Ce n’aurait pas été aussi cool sans vous.

Remerciements et partenaires 

Je tiens tout particulièrement à remercier l’Empreinte hôtel et tout son personnel, pour l’accueil et l’organisation de ce bel événement. Merci à Pascal et Lydia de m’avoir mise à l’aise et de m’avoir accueilli comme une amie.

Merci aux boutiques et prestataires orléanais qui nous ont offert de très beaux services.

ERA NOVA / SUSHI SHOP / BAZAR SAINT JOSEPH / MERCEDES BENZ / ECOLE DE LA TABLE /  SPA OMNISENS / STUDIO LAGRANGE / GALERIES LAFAYETTE / SISLEY / FRANCK PROVOST /  LOIRET TOURISME / 

Le site de l’ Empreinte Hôtel  / 80 quai du Châtelet 45000 ORLEANS

Blabla, Tous

Café ou café ?

Le café, une passion pour Anthony, une envie de tous les instants !

Le café et moi, c’est une histoire qui commence relativement tard finalement… Longtemps rebuté par le café soluble de la « machine familiale » pour son côté amer bien trop marqué, j’ai finalement ajouté un peu de sucre pour faire passer les choses… Et surprise, j’ai tout de suite apprécié !

 Finalement on peut dire que je bois régulièrement du Café depuis la mi-lycée, un sacré bout de temps en soit!

Aujourd’hui même si j’ai largement réduit la dose de sucre, j’ai toujours un peu de mal avec l’amertume de certaines marques en poudre, mais au final un bon café sans ajout c’est vraiment meilleur. En plus d’être vivifiant, il procure un certain bien-être difficilement explicable, mais toujours très agréable. En général  j’essaie de restreindre ma quantité de caféine à un par demi-journée, afin d’éviter de ne pas me retrouver trop « speed » très rapidement… Comme j’aime le café bien corsé en général, les doses sont plutôt concentrées, deux dans la journée suffisent amplement !

Dosettes ? En poudre ? En grains ? L’éternelle question qui pour moi trouve sa réponse dans la « praticité ». Même si un café en poudre n’est pas aussi pur qu’un café en grains non moulus, il faut bien avouer que chacun apporte son avantage et son inconvénient. J’ai plus de facilité au jour le jour à boire du café en poudre ou directement dans une capsule qu’un café en grain à moudre… Question de temps et d’argent surtout ! Bien sûr même si je me contente de boire du café « Rapide » et courant, j’ai déjà pu tester du vrai café dans des lieux spécialisés et qui eux offrent toute une panoplie d’ustensile pour préparer des cafés aux origines variées et toutes plus exotiques les unes que les autres.

Finalement a mes yeux, un café reste un café et qu’il soit en dosette, en poudre ou en grain à faire soi-même, je ne rechigne pas devant cette substance qui donne la pêche !

Est-ce que je peux m’en passer ? Quelques jours certainement, mais de manière durable c’est impossible…. Le café ça rend accro et je crois bien que je suis tombé dans le cercle vicieux de la caféine ! Noémie quant à elle n’est pas très café, elle préfère les boissons fraîches, même en hiver… et quand elle prend un café, c’est quelque chose de très gourmand avec plein de chantilly.

Voilà, vous savez tout sur une de mes passions et vive les corsés et les allongés ! 
Geek, Tous

Quelques anecdotes version 2.0

Les Liebster Award, on connaît bien. Cela fait quelques années que ce tag très sympa circule sur les blogs !

Le principe du Liebster Award :
• Répondre aux 11 questions de la (ou les) personne(s) qui nous a nominée(s) 
• Nommé à son tour 11 nouveaux blogs et leur poser 11 questions,
• Mettre des liens vers leur blog & les informer de leur nomination,
• Informer la personne qui nous a nominée que la tâche est accomplie.

Nous avons été nominé par Hellofromtheotherside83 , et nous la remercions, c’est toujours l’occasion de donner quelques petites anecdotes, surtout que son questionnaire nous touche particulièrement, puisqu’il parle de notre investissement sur l’internet ! 

Anthony 

  1. Si tu étais un article de ton blog tu serais…  mon article où on parle de nos endroits orléanais favoris !
  2. Si tu étais une rubrique tu serais… Culture !
  3. Si tu étais un DIY tu serais… la chasse aux trésors que Noémie m’avait organisée pour ma venue à Tours.
  4. Si tu étais un clip sur YouTube tu serais… 
  5. Si tu étais un emoji tu serais…parce que c’est le smiley des cools !
  6. Si tu étais une recette marmiton.com tu serais… Je ne cuisine pas ( et je ne m’en cache pas ! )
  7. Si j’étais une série Netflix (ou autre) tu serais… Modern Family, spécialement pour Phil que j’aime beaucoup !
  8. Si tu étais un réseau social tu serais… Instagram, parce-que j’aime partager des photos et de belles vues de ma ville ou des endroits où je vais ! Mon instagram, très archi et histoire 
  9. Si tu étais un filtre animé snapchat tu serais… Je préfère les Bitmoji !
  10. Si tu étais un e-shop tu serais… Oups, là je sèche !
  11. Si tu étais un fond d’écran tu serais… Une vue aérienne, pour la variété des couleurs et les contrastes naturels.

Noémie 

  1. Si tu étais un article de ton blog tu serais… Il y en a tellement que j’ai aimé écrire … Peut-être celui-ci sur l’opéra , j’ai pris 2 heures à l’écrire en me documentant et en faisant des recherches, et la visite était particulièrement intéressante. On a eu du mal à sélectionner les photos car elles étaient toutes plus belles que les autres !
  2. Si tu étais une rubrique tu serais… Sans hésiter, la rubrique « Resto »
  3. Si tu étais un DIY tu serais… Ma recette de rouleaux de printemps, évidemment ! 
  4. Si tu étais un clip sur YouTube tu serais…
  5. Si tu étais un emoji tu serais…Comment ça, ça n’étonne personne ? 
  6. Si tu étais une recette marmiton.com tu serais… J’avoue ne pas du tout utiliser ce site.
  7. Si j’étais une série Netflix (ou autre) tu serais… Stranger Things ! J’ai adoré être surprise par cette série, qui s’avale toute seule ! 
  8. Si tu étais un réseau social tu serais… Instagram sans hésiter, je poste facilement 5 photos par jour, où je partage mon quotidien. Entre beauté, petits plats concoctés avec amour et jolies choses, j’apprécie vraiment ce réseau où je suis de plus en plus suivie ! Mon instagram https://www.instagram.com/madamelamoureuse/
  9. Si tu étais un filtre animé snapchat tu serais… Celui avec la couronne de fleurs ! C’est celui qui me va le mieux je crois :p
  10. Si tu étais un e-shop tu serais… Etsy ! J’ai toujours envie de tout acheter, et je peux passer des heures et des heures à admirer les créations du monde entier.
  11. Si tu étais un fond d’écran tu serais… Une photo d’Anthony et moi, et oui je suis très niannian !

 

Nos questions 

  1. Connais-tu Orléans ?
  2. En vacances, quelle est ta destination préférée ?
  3. Quand tu as une petite faim , tu es plutôt salé ou sucré ?
  4. Est-ce que tu aimes le wasabi ?
  5. Combien de châteaux as-tu visités ?
  6. Depuis combien de temps est-ce que tu blogues ?
  7. As-tu beaucoup déménagé ?
  8. Décris-nous la ville où tu habites en trois mots.
  9. As-tu une passion particulière ?
  10. Est-ce que tu peux nous recommander un restaurant dans ta ville ?
  11. Qu’est-ce que tu voudrais changer sur ton blog en ce moment ?

Nos nominés 

Marianne – Mariannementvotre.com

Chloé – thenewblacck.fr

Clémence – inksidetheworld.com

Yannie – ladyurbaine.com

Lilo – lilotresors.com

Elodie – elotarie.com/blog

Julien – sacrepapa.wordpress.com

Donna – voguidor.fr

Maud – modealamaud.com

Morgane – thespiritofwarrior.wixsite.com/thespiritofwarrior

Pauline – kissorleansforever.wordpress.com

Alice – docaliceblog.wordpress.com

 

Patrimoine, Tous

Salon des vins d’Orléans, entre authenticité et convivialité

Du vin, des couleurs, de la nourriture. Suffisant pour nous conduire au 5ème salon des vins de France !

On commence à apprécier le vin, à savoir un peu le décrire et le détailler. Loin d’être des experts, on est déjà heureux quand on peut donner une couleur à une robe, ou acquiescer quand on nous dit « on sent bien les tanins !  » 

Vins, champagne, gourmandises et partages sont toujours ce qu’on aime retrouver sur des salons ou des foires. L’occasion de faire de bonnes affaires, ou de découvrir et se surprendre. C’est toujours très bon enfant, et cela constitue une bonne activité pour se détendre le week-end, accompagnés d’amis ou en couple.

C’était notre premier salon des vins de France à Orléans, et nous étions très curieux ! Faire des dégustations est toujours une surprise, parce que nous aimons aller vers des stands que ne nous ne connaissons pas. Il est vrai, on a fait un petit détour par le stand Vouvray, parce que ça nous manque un peu et ça nous rappelle notre vie tourangelle. On a pu découvrir des vins aux arômes de miel et de fleurs, d’autres très âpres qu’on se sent d’apprécier quand on sera plus expérimenté, et d’autres suffisamment équilibrés pour qu’on s’imagine un bon repas en salivant . On préfère pour le moment plus les blancs aux rouges, mais cela tend à changer à coup de Grenache ou de Chinon.

Avec un Chablis, un Sauterne ou Muscadet, vous êtes certains de nous faire plaisir !

Dans les salons du vin, on a forcément aussi de quoi manger, et on a passé un moment au paradis des délices, à coup de fromage suisse à la truffe, de biscuits macarons et de charcuterie corse. De quoi ravir nos papilles et nous mettre en appétit ! Ca tombe bien, on cherchait des produits de qualité pour notre soirée de crémaillère !

Ce qu’on a beaucoup apprécié avec le salon des vins d’Orléans, c’est sa taille. Il reste très familial, sans être trop petit, et suffisant hétéroclites pour s’en étonner. Les exposants sont chaleureux, sans forcer la vente, et reste à l’écoute ! Le seul petit bémol, pourrait être sa localisation, puisqu’il est au parc expo au Zénith ! Cela dit, avec le tram on y est très vite, et comme ça tout le monde peut lever son verre !

Salon des vins de France, une fois par an en février

Parc des expositions
1 rue du Président Schumann
45000 Orléans

Tarif unique : 6 Euros €
Gratuit pour les – 18 ans. Les mineurs doivent être accompagnés d’un adulte / verre à dégustation offert

Bon plan : on peut facilement se procurer des places gratuites auprès de commerçants de la ville qui sont placées au niveau de la caisse en libre-service ( restaurants, bar, magasins… Merci à la Vénitienne ! )