Culture, Patrimoine, Tous

Quand la bande dessinée croise l’histoire des villes

Apprendre en se divertissant ? C’est le pari des bandes dessinées des éditions Petit à Petit. Revenons sur le dernier ouvrage né, prénommé Orléans et illustré par différents artistes ( ).

Les bandes dessinées historiques ne sont pas nouvelles. Elles sont d’ailleurs souvent usitées par les éditeurs afin de transposer plus largement et de manière plus accessibles les petits et grands faits de ce monde. En proposant des récits dédiés à l’histoire de nos villes, les éditions Petit à Petit s’engouffrent dans un thème relativement peu abordé en bande dessinée. « Orléans des Carnutes à Jeanne d’Arc » qu’Anthony va vous présenter, est l’un des derniers album  de la collection « l’histoire dans l’Histoire ».

Le contenu

Le récit de la ville d’Orléans se découpe en deux chapitre, celui-ci présente quelques 15 siècles  de sa fondation à la libération de la ville en 1429. Le second album sera lui consacré à la période allant du jeune roi François II à aujourd’hui.

Les différentes périodes sont ici abordées sous forme de petites histoires se basant à la fois sur les faits historiques véritables, mais aussi des éléments imaginaires intégrés dans le but de donner vie à ces périodes dont on ne sait finalement que peu de choses… Ce premier album est ainsi divisé en 9 parties se concentrant sur les faits les plus importants. De la Révolte des Carnutes en passant par Clovis et le concile d’Orléans, et enfin l’université et le siège de la ville par les Anglais ! Chaque partie est présentée de la même manière : Une introduction permettant de remettre le chapitre dans le contexte historique et une seconde permettant d’aborder la partie racontée à la suite en bande dessinée.

A la suite on découvre une double page dédiée à un glossaire illustré reprenant à la fois certains termes abordés mais aussi des compléments liés à la période racontée. Ainsi pour la ville Gallo-romaine il est possible de retrouver la représentation de l’ancien théatre antique de la ville, une représentation de son port, mais aussi un explicatif sur les bains publics d’alors.

Le fond et la forme

La recherche documentaire est immense et l’ensemble très bien documenté. Les illustrations sont exemplaires et permettent de bien s’imaginer Orléans à différentes époques données, sans pour autant occulter le principal attrait de ces éditions : les histoires illustrées.

Même si cela ne saute pas forcément aux yeux lors de la première lecture,  chaque période a été dessinée et colorisée par un illustrateur différent ! L’ensemble, harmonieux, respecte une trame qui se veut accessible et lisible, chacun a joué le jeu pour trouver un compromis entre les souhaits de l’éditeur et leur propre style visuel.

A l’occasion de la conférence de presse à l’Empreinte hôtel, nous avons pu rencontrer Ambroise Creich, qui réalisa les dessins du chapitre sur les Huns ; un artiste orienté manga, mais qui pour les besoins de la bande dessinée à du laisser son style de côté. Cela ne l’a bien entendu pas empêché de glisser ici ou là quelques référence au dessin nippon. Les retrouverez-vous ?

 

Cette bande dessinée est la première issue du partenariat entre l’éditeur et le magasin Legend BD, une commande qui permet à la ville de se doter d’un support différent et qui permettra aux petits comme aux grands de découvrir ou redécouvrir la grande histoire d’Orléans de manière ludique !

N’hésitez pas à découvrir les autres bandes dessinées chez Petit à Petit, que vous soyez de Nantes, du Mans ou de Caen, vous trouverez votre bonheur. 

Le site de Petit à Petit

La page facebook de la librairie Legend BD

Merci aux éditions Petit à Petit  pour cette collaboration, et nous remercions la librairie Legend BD pour sa gentillesse lors de notre rencontre.

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

3 Comments

  • Avatar
    Reply Pause café avec Audrey 13 octobre 2019 at 09:33

    Quelles magnifiques illustrations !! C’est vraiment un chouette ouvrage !
    Des bisous
    Audrey
    https://pausecafeavecaudrey.fr

    • Avatar
      Reply Anthony & Noémie 17 octobre 2019 at 11:44

      Une belle découverte, et c’est un point de vue inhabituel pour nous !

  • Avatar
    Reply Le Petit Monde d'Ambre 19 octobre 2019 at 19:11

    Bonsoir,
    J’avais entendu parler de ces bd et je trouve l’idée hyper sympa.
    C’est clairement le genre de bd que j’aimerai beaucoup lire.

  • Laisser un commentaire