Browsing Category

Patrimoine

Patrimoine, Tous

Dom Pacello ou le maître des agrumes au château Gaillard

On découvre et on s’émerveille d’un rien, c’est vrai. Mais cette visite était si magique, qu’on a décidé d’en faire une vidéo.. Le Château Gaillard est intimement lié aux deux sites présentés précédemment : le Château Royal d’Amboise et le Clos-Lucé.

On entre dans la demeure du maître des agrumes, Dom Pacello de Mercoliano, qui travailla aussi pour le roi des environs : François Ier. Un jardin gigantesque sur 15 ha en plein centre d’Amboise, où sa créativité à porté ses fruits ( oh la petite blague ! ) , puisque les premiers orangers de France y ont été imaginés. Un espace intéressant, puisque les jardins sont organisés à l’italienne ! Des carrés délimités, un potager organisé, des herbes aromatiques qui viennent encadrer les semis de fruits et légumes : les fameux carrés pacelliens.

Encore 52 sortes d’agrumes ravissent les papilles et les estomacs, et on peut déguster un gâteau à l’orange et un jus de fruits frais… niveau circuit court on ne peut pas faire plus court plus simple ! 

 Château Gaillard, allée du Pont-Moulin (accès piéton uniquement) à Amboise

. Horaires d’ouverture : Tous les jours de 13h à 19h.

Plein Tarif : 11 €
. Tarif réduit  (étudiants, demandeurs d’emploi, personnes en situation de handicap) : 10€
. Tarif jeune  (de 7 à 18 ans) : 7 €
. Gratuit pour les moins de 7 ans

Culture, Patrimoine, Tous

Sur les pas de Léonard de Vinci, au château d’Amboise et au Clos-Lucé

L’histoire du Val-de-Loire est marquée par bons nombres de personnages illustres. Léonard de Vinci laisse son empreinte en Touraine, puisqu’il est enterré au Château d’Amboise. Originaire d’Italie, il est profondément attaché à la France, puisqu’il est ami et conseiller de François 1er.

Au Clos Lucé, Léonard travaille comme ingénieur, architecte et metteur en scène, organisant pour la Cour des réceptions et fêtes somptueuses. Il inspire autour de lui la pensée et la mode. François Ier est fasciné par Léonard de Vinci et le considère comme un père. Selon la légende, le château du Clos Lucé et le château d’Amboise étaient d’ailleurs reliés par un souterrain permettant au souverain de rendre visite à l’homme de science en toute discrétion. ( source : Wikipédia )

 

Nous avons eu beau temps, et nous avons bien profité de cette journée organisée par le Comité Régional du Tourisme. Une escapade vraiment enrichissante, qui m’a permis de retrouver les sites que j’avais visités enfant, et de les faire découvrir à Anthony. De belles architectures, et des lieux complémentaires. Le château d’Amboise fait parler les vieilles pierres, et nous fait voyager entre l’époque médiévale et la Renaissance. Le Clos-Lucé, quant à lui, met en valeur les créations de Léonard de Vinci, grand ingénieur, poète et artiste… qui puisait ses inspirations dans la verdure et le calme.

Retrouvez les monuments sur leurs sites respectifs 

 http://www.chateau-amboise.com/http://www.vinci-closluce.com/fr

Culture, Patrimoine, Tous

Orléans, Beaugency, Notre-Dame de Cléry, Vendôme, Vendôme…

C’est une tradition, une coutume, les fêtes de Jeanne d’Arc sont depuis 588ans le moment de rassemblement privilégié des orléanais et de l’ensemble des élus. Cette année, et malgré le contexte présidentiel, la population a répondu présente, tout au long des festivités proposées par la ville.

Nous sommes le dimanche 14 Mai aux alentours de 14h, et comme nous avons la chance de disposer d’un Pass Presse, direction le carré réservé pour immortaliser depuis cet espace parfaitement situé, le discours du Maire et le défilé. La gigantesque tribune officielle qui fait dos à la Cathédrale surplombe la place et la Rue Jeanne d’Arc une installation vraiment impressionnante vue d’en bas !

Le cortège militaire qui suit le début de la cérémonie est tout aussi impressionnant, mais raccourci par l’absence de la Garde Républicaine le résultat est un peu plus lisse que les années précédentes, mais rien de dramatique pour autant !

C’est ensuite au tour du cortège commémoratif de défiler, et autant le dire c’est haut en couleurs ! Une belle occasion de découvrir musiques et costumes locaux le temps d’une déambulation à travers la ville. J’ai une petit préférence pour la « Musique Municipale d’Orléans » : Leur tambours et les costumes traditionnels mais très « flashy ».

Pour cette 588ème édition les spectateurs étaient sans doute moins nombreux, peut-être la faute à l’absence d’un véritable invité d’honneur comme il a souvent été possible d’en voir. Cette année et après le désistement de Jean-Louis Borloo, ce sont finalement les Maires de la toute jeune « Orléans Métropole » qui se sont réunis pour cet événement d’envergure régionale.

En remontant la rue Jeanne d’Arc, puis en passant par la place du Martroi, le cortège s’est dirigé vers la rive sud au pas de charge ! Elus et bénévoles se sont pris au grand jeu des « bains de foules et poignées de mains » pour les uns et aux « Selfies » pour les autres. Ambiance bon enfant et printanière sous un magnifique ciel bleu !

Une fois le pont traversé, le cortège a poursuivi sa grande marche jusqu’à Saint-Marceau pour finalement revenir jusque’au quai afin de revenir à la cathédrale. Une bonne dose de marche, en imaginant les efforts de ces « échassiers humains » perchés à plusieurs mètres du sol, sans tomber !

Les festivités se sont achevées par la restitution de l’étendard de Jeanne sur le parvis de la cathédrale, un moment d’émotion et une conclusion réussie en harmonie avec les orléanais.

Cuisine, Patrimoine, Tous

Vrais gourmands et testeurs pour Mets Vins

Du vin, et de l’épicerie fine ? Ha ça nous parle, et ça nous a fait très plaisir d’être sélectionnés pour tester le concept via Keeniz ( plateforme d’influencers à laquelle nous appartenons )

Mets Vins, c’est une offre de box qui te fait découvrir une région de la France, avec des produits locaux et des spécialités. On peut s’abonner pour une durée à définir comme une box normale, ou bien acheter les box séparément, selon la région qui nous intéresse. Celle que nous avons reçu était « terroir français » et avait pour thème la Bourgogne !

Mets Vins est une box surprise mensuelle qui fait voyager les papilles vers le meilleur des vignerons et artisans des régions de France.
Le but de Mets Vin est de faire découvrir des spécialités régionales authentiques issues du savoir faire des petits producteurs français.
www.metsvins.eu

TERROIR FRANÇAIS   Partez à la découverte du terroir français autour d’un accord mets et vin issu de nos régions
ENTRE DEUX VINS    Deux bouteilles singulières pour apprécier la richesse du patrimoine viticole français.
L’EXCELLENCE   Un accord mets et vin de prestige pour un moment d’ exception
  • Le colis est très bien emballé, et il tient dans la boîte aux lettres ! En plus d’un film plastique noir, il y a un papier bulle pour éviter les chocs liés au transport. Le colis est plutôt lourd, et on a hâte de voir ce qu’il contient…

    Composition de la box Terroir Français made in Bourgogne

    – Vin Rouge Bourgogne Pinot Noir
    – Rillettes pur porc du Morvan
    – Confiture de Mûre
    – Deux nonnettes
    – Anis de Flavigny

     

    On connaît plutôt bien la région de la Bourgogne, puisque Anthony y allait souvent en vacances car il a une maison de famille près de Clamecy. La Bourgogne est donc notre première destination de vacances, et nous apprécions beaucoup cette région, chargée d’histoire et au patrimoine très intéressant. Niveau nourriture, Anthony profite de cette région pour déguster le fameux boeuf bourguignon et moi je prends un verre de Chablis.

    Le vin rouge, on va le garder pour une grande occasion… La confiture de mûre c’est Anthony qui la prend au petit déjeuner, et il pense que ça s’accorderait bien avec des crêpes ! Les nonnettes, c’est mon péché mignon à moi, puisqu’il y a sensiblement les mêmes en Sologne, région dont je suis originaire. Niveau douceur et retour en enfance, on pense qu’on avait déjà mangé des anis de Flavigny, qui sont des bonbons incroquables, à la saveur bien particulière. Et bien entendu, le produit qu’on a fini en premier : les rillettes ! Très douces et à la texture agréable, sur du pain croquant c’était parfait !

    Découvrir une région en mangeant, c’est un très bon plan, et on a adoré tester cette box qui fait marcher l’économie locale française ! Pour le prix, 29,90€ , on se dit qu’on voudrait même découvrir d’autres régions… La drôme provençale, le Languedoc

    En attendant vous pouvez retrouver la Bourgogne en cliquant ici  🙂

    Merci à Mets Vins et Keeniz pour cette belle collaboration !

 

Patrimoine, Tous

Salon des vins d’Orléans, entre authenticité et convivialité

Du vin, des couleurs, de la nourriture. Suffisant pour nous conduire au 5ème salon des vins de France !

On commence à apprécier le vin, à savoir un peu le décrire et le détailler. Loin d’être des experts, on est déjà heureux quand on peut donner une couleur à une robe, ou acquiescer quand on nous dit « on sent bien les tanins !  » 

Vins, champagne, gourmandises et partages sont toujours ce qu’on aime retrouver sur des salons ou des foires. L’occasion de faire de bonnes affaires, ou de découvrir et se surprendre. C’est toujours très bon enfant, et cela constitue une bonne activité pour se détendre le week-end, accompagnés d’amis ou en couple.

C’était notre premier salon des vins de France à Orléans, et nous étions très curieux ! Faire des dégustations est toujours une surprise, parce que nous aimons aller vers des stands que ne nous ne connaissons pas. Il est vrai, on a fait un petit détour par le stand Vouvray, parce que ça nous manque un peu et ça nous rappelle notre vie tourangelle. On a pu découvrir des vins aux arômes de miel et de fleurs, d’autres très âpres qu’on se sent d’apprécier quand on sera plus expérimenté, et d’autres suffisamment équilibrés pour qu’on s’imagine un bon repas en salivant . On préfère pour le moment plus les blancs aux rouges, mais cela tend à changer à coup de Grenache ou de Chinon.

Avec un Chablis, un Sauterne ou Muscadet, vous êtes certains de nous faire plaisir !

Dans les salons du vin, on a forcément aussi de quoi manger, et on a passé un moment au paradis des délices, à coup de fromage suisse à la truffe, de biscuits macarons et de charcuterie corse. De quoi ravir nos papilles et nous mettre en appétit ! Ca tombe bien, on cherchait des produits de qualité pour notre soirée de crémaillère !

Ce qu’on a beaucoup apprécié avec le salon des vins d’Orléans, c’est sa taille. Il reste très familial, sans être trop petit, et suffisant hétéroclites pour s’en étonner. Les exposants sont chaleureux, sans forcer la vente, et reste à l’écoute ! Le seul petit bémol, pourrait être sa localisation, puisqu’il est au parc expo au Zénith ! Cela dit, avec le tram on y est très vite, et comme ça tout le monde peut lever son verre !

Salon des vins de France, une fois par an en février

Parc des expositions
1 rue du Président Schumann
45000 Orléans

Tarif unique : 6 Euros €
Gratuit pour les – 18 ans. Les mineurs doivent être accompagnés d’un adulte / verre à dégustation offert

Bon plan : on peut facilement se procurer des places gratuites auprès de commerçants de la ville qui sont placées au niveau de la caisse en libre-service ( restaurants, bar, magasins… Merci à la Vénitienne ! )