Geek, Tous

Les jeux vidéo de notre enfance

Vous êtes grand joueur de jeux vidéos ? Dans l’enfance, nous avons tous deux eu de grosses périodes de jeux dans notre enfance. Dans cet article, nous revenons sur nos souvenirs… qui appelleront peut-être les vôtres ?

Anthony

Attention tenez-vous bien, voici l’inventaire des mes consoles successives ! Un ordinateur sous Windows 3.1, une Game Gear (Sega), une Dreamcast (Sega), une Xbox (Microsoft), une PS2 (Sony), une GameBoy Advance SP (Nintendo), une DS Tank (Nintendo), une DS Lite (Nintendo), une XBox 360 (Microsoft), et enfin un ordinateur traditionnel !

Sur ces supports variés,  j’ai joué à un nombre incalculable de titres tous différents, mais avec un grand penchant pour l’action/aventure, l’infiltration, et surtout le jeu de rôle au travers de la saga Final Fantasy & Golden Sun (GBA). Les jeux de simulation ne sont pas en reste avec les très bons SimCity 3000 et SimCity 4 que j’ai arpenté des heures et des heures.

Commander Keen (MS DOS)

Ce jeu ne parlera sans doute pas à grand monde, et c’est normal puisqu’il est sorti en 1990 ! Il s’agit de mon premier jeu PC sous Windows 3 en version DOS :  Que de souvenirs  ! Un jeu d’aventure/plateforme dans lequel on dirige un enfant prodige qui s’est construit un vaisseau avec divers objets récupérés dans sa maison. A la nuit tombée lorsque tout le monde dort, il enfile le casque de son grand-frère et devient Commander Keen, le défenseur de la terre !

Le premier opus (Invasion of the Vorticons) se passe sur Mars, Keen visite la planète et se fait voler des éléments de son vaisseau. Une aventure palpitante débute pour retrouver les éléments manquants et ainsi retourner sur terre !

Pour l’époque, je me souviens d’un jeu très joli à l’univers varié, malgré une musique répétitive et assez agaçante à la longue (notamment les bruits de pas). Uniquement en anglais, le jeu n’était pas si compliqué puisqu’il s’agissait un peu à la manière d’un Mario, d’arriver à la fin du niveau pour passer le porte finale ; seule l’intrigue était plus floue à l’époque.

Vous pouvez y jouer en ligne : ICI

Sonic Aventure (Dreamcast)

Nous voilà à la fin des années 1990, débarque chez nous la merveilleuse machine de SEGA et son excellent Sonic en 3D, une première tentative réussie à mon sens !

Le méchant Dr. Eggman veut rassembler les sept émeraudes du chaos afin de détruire le monde ! Pour l’empêcher de mener son projet à bien, Sonic et toute son équipe au complet s’engagent dans une aventure pour sauver la terre.

Ce jeu propose une aventure scénarisée assez longue permettant à la fois de jouer Sonic, mais aussi d’autres personnages dans une histoire parallèle à l’intrigue principale (Tails, Knuckles, E-102 Gamma, Amy Rose, Big, Super Sonic).

Les univers 3D et les musiques sont réussis ! Et l’intrigue, bien qu’un peu simpliste, se laisser jouer d’autant que la durée de vie est au rendez-vous. Un « Must-have » de la Dreamcast et des amoureux de la licence Sonic !

Seul bémol : La camera parfois capricieuse.

 

Final Fantasy I&II (GBA)

En voilà un grand classique ! La saga des Final Fantasy débarque sur GameBoy Advance fin 2004, une version totalement refondue et adaptée en Français !

L’épisode « Dawn of Souls » à la particularité de regrouper deux jeux en un, à savoir les deux premiers épisodes sortis sur NES en 1988.  Ces deux épisodes sont finalement assez simplistes mais avec une durée de vie relativement importante et une difficulté parfois corsée !

Ce sont les premiers jeux de la licence, que j’ai ensuite dévoré sur mes consoles suivantes, sauf quelques uns et notamment le Septième que j’ai hâte de découvrir dans sa nouvelle version rééditée sur PS4 et bientôt PC !

Dans le premier opus, quatre  héros de la lumières se voient confier la mission de sauver le monde dans une aventure nécessitant de redonner la lumière aux cristaux…

Le second épisode dispose lui d’une trame scénaristique plus importante, des personnages & des dialogues poussés ainsi qu’un univers bien plus riche. Je vous conseille d’y jouer si vous n’avez jamais eu entre les main un Final Fantasy 2D de ce genre ! Bien loin des derniers opus aux scénarios tortueux.

 

 

Noémie

J’ai débuté l’aventure avec un PC en 1999. C’est donc la console principale sur laquelle j’ai joué. Bien plus tard, nous avons eu les Nintendo Wii, Ds, Switch ! J’aime les jeux sans prise de tête, les jeux de plateforme, les jeux avec des univers colorés. Je déteste les jeux où se battre est l’intrigue principale, les jeux trop longs, les jeux au tour par tour. Les modes multijoueurs ne me déplaisent pas du tout, et toute ma famille était HL (très haut niveau) sur Dofus, à l’époque ( Menalt représente !)

 

Settlers IV

Dans ce jeu de gestion et de stratégie en temps réel, j’ai appris à monter une armée, qu’il fallait du miel pour faire de l’hydromel et que contrôler une chaîne de ressources était primordial. Dans cette version, trois tribus permettaient de développer nos compétences : les romains, les vikings et les aztèques. J’ai énormément joué à des jeux de gestion petite, et cela m’a permis d’en apprendre plus sur les mythologies dans des versions thématiques (Zeus le maître de l’olympe, Empereur l’empire du Milieu, Pharaon… ).

Bon, je vous avoue que comme je n’aimais pas beaucoup les contraintes, il m’arrivait souvent de jouer tranquillement dans le mode bac à sable…pacifique et sans combat ! Ce que j’appréciais le plus dans Settlers IV était le graphisme et les animations vraiment mignonnes comparées à certains jeux du même type. Ici pas de sang lorsque les armées s’entrechoquaient, mais des petits anges translucides montant vers le ciel pour signifier leur défaire. Même si la musique était assez agaçante et pas hyper variée, ce jeu reste un vrai bon souvenir dans mon enfance.

8,99€ sur le store UBISOFT

 

Dessinez c’est Disney

Dans les années 2000, les adaptations des films Disney étaient courantes dans le milieu du jeu vidéo. J’ai donc pu jouer à Monstres & Compagnie, Le Roi Lion, Hercules, Tarzan, Kuzco… et à un jeu créatif qui n’avait pas de rapport avec les sorties en salle du moment. Dessinez c’est Disney a connu 3 version ! Dans ce jeu éducatif et créatif, toute une palette d’outils était disponible pour créer de bien des manières. Peintures, crayons, pastels, bombes… et une multitude de support à disposition ( carton, tableau noir, papier… )

Des petits bruits de pshiit pour graffer, des bruits de crayon, de craie apportaient un peu de vie dans ce jeu reposant et très calme. Il n’y avait pas de but si ce n’est celui de passer un bon moment et de développer son sens artistique. C’est un outil qui pourrait se rapprocher d’un paint pour enfant, avec des animations et la possibilité d’intégrer des silhouettes Disney en plus.

 

Adibou

Impossible de ne pas le citer ! Jeu phare des années 2000, cet univers ludique a marqué beaucoup d’esprit. J’aimais ce jeu libre, où on pouvait faire une multitude d’activités différentes. Il existant des versions complémentaires, et j’ai pu jouer à Adibou Musique, une version thématique qui développait le sens artistique et l’oreille musicale. Jardin, potager, puzzles, cuisine… il y avait tant à explorer pour des enfants ! Je me souviens particulièrement du monstre gentil, bouzigouloum, qui venait manger les gâteaux ( et pas forcément les ratés ! ) posé sur le rebord de la cuisine. Plus tard, j’ai vaguement joué avec Adi, son cousin ado, mais l’attrait n’était plus le même et il évoluait dans un vaisseau spatial, univers qui ne me plaisait pas trop.

Je viens de revoir cette vidéo et j’ai un vrai choc : la voix d’Adibou était hyper stridente et aujourd’hui elle me semble insupportable. Pourtant qu’est-ce que j’y ai joué ! Pour info : c’est la même actrice qui double Sangoku et Oui-Oui ( Brigitte Lecordier )

 

 

Nous espérons que cette petite sélection vous aura plu ! Et vous, quels jeux vidéos étaient vos préférés ?

N’hésite pas à consulter cet article sur les jouets dont on rêvait mais qu’on n’a jamais eu…

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

7 Commentaires

  • Avatar
    Répondre Lauverway 13 avril 2020 à 10:20

    Olala, Adibou j’y passais des heures, c’est vrai que sa voix est particulièrement stresante, dans mes souvenirs c’était mieu lol !

    • Anthony & Noémie
      Répondre Anthony & Noémie 27 avril 2020 à 10:54

      C’est dingue comme on perçoit les choses différemment une fois adulte 🙂

  • Avatar
    Répondre Julie Lab. 13 avril 2020 à 15:55

    Bonjour tous les 2!

    Je n’ai pas énormément joué aux jeux vidéos! J’avais une super Nintendo! Mario, Mario Kart, Astérix.. Puis ce fut les Sims aussi! Ma soeur jouait à Adibou et mon frère à Final Fantasy!

    bises!

    • Anthony & Noémie
      Répondre Anthony & Noémie 27 avril 2020 à 10:54

      Oh tu as quand même joué à quelques jeux 🙂

  • Avatar
    Répondre Le petit monde de NatieAK 13 avril 2020 à 20:22

    Hello,
    Le mien remonte un peu puisqu’il s’agit de Galaga que j’ai connu non pas à se création mais dans les années 90. ^^
    Clairement, j’ai pas mal d’heures sur ce jeu.
    Bisous

    • Anthony & Noémie
      Répondre Anthony & Noémie 27 avril 2020 à 10:55

      Oh celui-ci on ne connaît pas ^^

  • Avatar
    Répondre Marianne 22 avril 2020 à 19:21

    Coucou <3
    Trop de nostalgie dans cet article, Adibou c'était vraiment la vie SURTOUT la pâtisserie… HAHA.
    Et j'adoré jouer à SONIC aussi ! Vraiment sympa votre article ! J'hésite à acheter la SWITCH… Sinon mon jeu intemporel : les sims évidemment 🙂
    Gros bisous à vous 2 !

  • Laisser un commentaire