Resto, Tous

La Mangeoire, le petit nid ouvert le lundi !

On est lundi. On a faim. Et on a oublié la pizza du lundi soir au Drive… Pas grave, on va chercher une adresse sur Internet ! Cela fait un moment qu’Anthony m’en parle, il l’a testé il y a quelques années, et il voulait me le faire découvrir. Ça tombe bien , car sur Orléans, un restaurant ouvert le lundi, c’est un peu la perle rare !

Pas très loin de chez nous, la Mangeoire est tenu par un passionné ! Un franc parler sympathique et un accueil au top, on se sent tout de suite à l’aise dans ce décor façon bistrot. La carte sur ardoise se trouve directement au mur, et la tartine en est la spécialité. Un choix de vin nous est également proposé, mais c’est sur le dessert que je louche, surtout quand je vois la mention fait maison ! Les tables sont assez serrées, et il ne faut pas avoir peur de manger avec son voisin. Nous on adore les coins chaleureux comme celui-ci, et la banquette est très confortable ! Cela reste tout de même un lieu assez prisé et vite rempli, alors on ne peut que vous conseiller de réserver, c’est plus prudent.

 

Anthony sait vite ce qu’il prend, une tartine ! Il a vu reblochon, il est conquis rapidement. Moi j’ai bien envie de tester une salade, les températures qui remontent me donnent envie de manger du poisson, et je demande des précisions sur la grosseur de la salade. Inutile de vous dire que je n’ai pas pu la finir ! 

Anthony : La tartine est énorme, bien complète et consistante ! Le pain grillé est craquant, il est juste parfait, comme dans mes souvenirs. Le rapport qualité prix est du tonnerre, et à mon grand plaisir, on ressentait bien le fromage ( surtout le fromage !!! ) Je n’ai pas eu la place pour le dessert comme Noémie.

Noémie : La salade est vraiment fraîche, l’avocat a du goût et les pétoncles qui accompagnent le saumon ne sont pas de trop. Comme vous le voyez, elle est énorme, et la déception ne faisait pas partie de l’addition ! Pour la crème brûlée, j’avoue que c’est mon dessert préféré et que j’étais obligée d’en prendre une, car l’air de rien, elle ne figure pas à toutes les cartes.

La Mangeoire 

28 rue du Poirier – 45000 Orléans

Réservation conseillée : 02 38 68 15 38

Ouvert du lundi au samedi de midi à 14h et de 19h à 22H30.

Site internet / Facebook 

Resto, Tous

Bagelstein Orléans, bienvenue chez nous !

Bagelstein, vous connaissez ? Si si, c’est le fastfood à la sauce Bagel et à l’humour bien particulier. Tantôt caustique, tantôt parodique… c’est les bagels qu’on voulait tester !

La salle est assez grande, et richement décorée. Affiches humoristiques, Unes de presse détournées, clin d’oeil à l’actualité, il faudrait bien revenir pour tout lire. Le comptoir est situé sur le côté gauche, et les serveurs nous accueillent avec le sourire et un bonjour très accueillant. On nous demande si on connaît déjà le concept, on nous explique les différents formules et le choix du pain. Pour tous les deux ce jour-là, ce sera pain à l’échalote !

A partir de 7€50 la formule Bagel + boisson, on peut ajouter chips et dessert pour arriver à une dizaine d’euros. Un rapport qualité prix plus que convenable, et on peut évidemment emporter sa commande.

Un Hippolyte au poulet pour Anthony et un Léontine au saumon pour moi. Le même que j’avais pris lors de ma première visite avec ma copine Chloé ( qui a rédigé aussi un avis que tu peux lire ici ) . On le prend en menu, et on en a pour moins de vingt euros à deux… un vrai bon plan pour pouvoir se balader sans avoir le ventre trop plein. Les ingrédients sont frais, les sauces délicieuses et c’est vraiment bien garni ! Pour un déjeuner sur le pouce, le lieu est bien agencé, quoique un peu bruyant. Sinon tu peux prendre ton bagel et aller le manger en bord de Loire, les beaux jours reviennent c’est le moment !

Bagelstein
Ouvert du Lundi au Samedi de 8h30 à 19h30
1 rue d’Illiers – 45000 Orléans
02 38 15 65 19
Resto, Tous

Kitchen Kustom, le café-garage insolite à Orléans

Boire un verre dans un garage à vélo ? Mais vous êtes sûrs ? Tous ces vélos, c’est pas de la déco alors ? On s’est intéressé à ce lieu incontournable d’Orléans, la bonne adresse si vous cherchez un cadre original et un concept génial.

C’est Bruno qui nous accueille, toujours assez occupé, mais toujours le temps pour un sourire et nous passer la carte. Au menu : des planches apéro, des boissons et même de quoi déjeuner. Vu l’heure qu’il était pour le test, on a préféré une bière ambrée qui provenait de Rambouillet ! Plus de stock de cette fameuse Octopus, produite à Chaingy, à quelques kilomètres d’ici.

La décoration est vraiment recherchée, et c’est ce qu’on apprécie énormément au Kitchen Kustom. En plus préferer les circuits courts, cet endroit permet aussi de faire réparer son vélo, de changer des pièces, voire d’en acheter un d’occasion. Le garage se situe tout au bout de la pièce, et on s’habitue finalement très vite à tous ces vélos rangés religieusement par ordre et par étiquettes. C’est un lieu très vivant, et il y a beaucoup de passage, le contact humain ne manque pas, et ça fait du bien. Les objets vintage, chinés ça et là, donnent à cet endroit un charme indescriptible, et il faut venir se poser dans ces grands fauteuils en cuir fatigué et patiné par l’âge pour en saisir toutes les nuances.

On peut venir ici pour une menthe à l’eau, une bière, un apéro, ou pour refaire le monde autour de la grande table, en contemplant de loin la longue barbe entretenue du propriétaire.

KITCHEN KUSTOM 

Ouvert du mercredi au samedi de 10h à 20h / Le dimanche de 16h à 20h

36 ter rue Etienne Dolet 45000 Orléans

09 83 38 51 81

Page facebook / Site internet 

Beauté, Tous

Gaïna cosmétiques, le made in France naturel !

Le mercredi, c’est ma journée de congés. C’est la journée des enfants, et je ne travaille pas pour le moment. Je profite de ce moment pour m’accorder une pause cocooning, et j’ai eu la chance d’être gâtée par Gaïna Cosmétiques, une marque française dont les produits viennent du Sud.

La marque Gaïna m’a tout de suite plu pour ses divers engagements éthiques. Pas de test sur les animaux, pas de parabens et autre ingrédient synthétique mais une envie de privilégier le bio, et des emballages issus du recyclage. J’ai été ravie de constater que la France conserve des entreprises engagées humainement, et que ses produits sont bons pour ma peau et pour ma planète. Même si je ne consomme pas que des produits éthiquement impeccables, il est important de souligner l’engagement des marques et du made in France.

Retrouvez toute l’éthique de la marque ici.  

Margaux, la directrice m’a envoyé deux petits pots pour tester le gommage à l’amande et aux perles de jojoba, et le masque hydratant. Il est toujours recommandé de faire un gommage avant le masque, puisque le gommage prépare la peau à recevoir un masque. Et avec les beaux jours qui arrivent, on préfère privilégier les masques hydratants que ceux purifiants. Une bonne hydratation est la base d’une belle peau, mais je ne vous apprends rien !

Gommage à l’amande douce et aux perles de jojoba

– 100% Naturel
– Sans conservateurs
– Sans huiles essentielles

– Actifs : Huile végétale d’Amande douce

– Tous types de peaux

Bleu ? Vous avez dit bleu ? Je reste vraiment étonnée par cette  jolie couleur obtenue grâce à un colorant minéral. Ce gommage va vraiment bien avec ma salle de bain, vous ne trouvez pas ? Passée la surprise, je m’intéresse à la texture. Les billes sont très fines, c’est agréable, et je n’ai aucune réticences à me faire un gommage du visage. Les billes ne vont pas irritées ma peau et j’apprécie beaucoup la texture en « gel » du gommage. Mais le plus appréciable reste l’odeur que je n’arrive pas très bien à vous décrire, mais qui m’a littéralement donné envie de manger ce produit ! Après application, ma peau est très douce et veloutée, et en plus de sentir bon, bye bye les peaux mortes, elle est prête pour recevoir le masque hydratant.

Masque hydratant à l’huile d’amande douce 

– 100% Naturel
– Sans conservateurs
– Sans huiles essentielles

– Actifs : Huiles végétales d’Amande douce et de Coton

– Peaux normales, sèches et réactives

Encore une fois, ce produit sent vraiment très bon ! Niveau texture, ce masque m’a un peu fait penser à du miel, en plus léger. La jolie couleur dorée s’estompe à l’application et je n’ai pas hésité à me badigeonner le visage généreusement. Après une pose d’une bonne dizaine de minutes, je me nettoie le visage. Le produit part facilement, et ma peau est visiblement plus éclatante.

Vous l’avez compris, c’est un vrai carton plein pour cette marque, et je pense m’offrir le gommage, qui m’a vraiment conquise, grâce à sa couleur mais surtout grâce à sa texture toute douce. 

Mes félicitations à Margaux et à toute son équipe pour ses produits de qualité.

 

 

Sport, Tous

Immersion dans les gradins : les renards d’Orléans

Quand on nous a proposé d’assister à un match de hockey, on s’est posé la question de savoir si ça allait nous plaire. Et comme on ne trouvait aucun argument négatif, on a laissé poussé notre curiosité jusqu’aux gradins.

 

Sueurs et palets, coup de sang et score à chaud, suivez-nous pendant ce moment sportif !

17 : 55  On nous donne des pancartes et des tap tap, des sortes de ballons longs pour faire du bruit. Les gens ont l’air de s’y connaître, et nous on s’étonne de voir un filet devant nos yeux. Et oui, un coup de palet est si vite arrivé !

18 : 00  Le nouveau logo de l’équipe est dévoilé, un vrai coup de punch pour ce renard déterminé !

Pourquoi un renard ?

L’emblème « animal » de la ville d’Orléans est l’abeille, symbole de la royauté du temps passé. Cependant, le club a été formé en 1999, et un concours interne avait été lancé pour donner une identité visuelle au club. Le renard a été proposé une vingtaine de fois, et depuis il est toujours au poste !

 

18 : 10 Le match commence, Ludovic qui nous a invité, nous explique les règles brièvement, et nous indique que le score du match est régi par un système bien particulier. Les renards ont 7 points de retard face aux drakars de Caen, et ça se joue sur un match aller, et un match retour. Le total des points donne le score final.

18 : 55 On a dépassé le premier tiers-temps, et ça se corse ! L’ambiance est là, et on se prend à crier très très fort ! Les orléanais sont meneurs pour le moment, mais il ne faut pas qu’ils perdent l’avantage. Et petite surprise : on comprend qu’avec les pénalités, les joueurs peuvent n’être que 2 sur le terrain face à une équipe complète ! On détaille les joueurs qui font souvent deux têtes de plus que nous, et on s’enthousiasme au rythme du tambour d’un supporter.

19 : 30 Tout est encore possible ! On vient de se lever pour un but joliment marqué ! Mais la pression retombe quand les adversaires égalisent…

19 : 46 On se dit que ça commence à être très violent ! Les joueurs se poussent contre les rebords de la patinoire, et la tension est palpable. Les Renards jouent agressifs et on scande  » Orléans, tes supporters sont là » pour donner courage à nos joueurs.

20 : 10 L’écart entre les scores est vraiment serré… mais on y croit ! Anthony envoie un message à son papa, ancien joueur de l’équipe de hockey d’Orléans, du temps où ça n’était pas encore les renards, pour le tenir au courant.

20 : 35 Quelle victoire étrange ! Les Renards gagnent 9 à 5 , mais sont pour autant déclarés perdants face au tournoi. Il aurait fallu 7 points pour rattraper l’écart avec l’équipe de Caen. Nous on est quand même ravi d’avoir assister à ce spectacle, et est assez ému quand le directeur du club remercie les spectateurs. On s’est levé, on a eu peur, on a crié, on a joué avec nos tap tap , et on a vraiment apprécié cette ambiance conviviale et très familiale finalement.

Bravo aux renards d’Orléans, et bon courage pour la suite !

Remerciements à Ludovic et Leïla d’ID’COM pour l’invitation