Sport, Tous

Bubble Bump et balai-ballon, ça ne vous dit rien ?

« Allez viens, ça va être sympa!  » Oui oui, on n’en doutait pas, mais on ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. Le Bubble Bump c’est une activité fun dans un ballon selon nos recherches google, et le balai-ballon, ça ressemble  à du football mais sur glace. On était bien avancé.

On a commencé par le balai-ballon, et il a fallu qu’on franchisse notre première appréhension. Une fois tombés tous les deux, sur les fesses ou sur les genoux, nous n’avions plus peur de rien ! Il faut s’armer de patience, et tenir sur ses deux jambes pour bien évoluer sur la glace. Pas de patins aux pieds, mais un casque sur la tête tout de même ! La glace, travaillée avant par les patineurs, ne glisse pas tant que ça ! Une fois habitués, on s’amuse vraiment bien et on a très vite chaud … Courir sur la glace n’est pas facile, et le balai dans la main encore moins !

Une super course en Bubble Bump nous a bien fait rire. On apprend à tomber au début, et on est protégé de toute façon, la boule rebondit bien, et c’est une course à la Mario Kart ! Pour info, nous sommes les deux à l’extrémité droite au départ. On vous laisse juge de cette course perchée !

Le Bubble Bump est avant tout un sport pratiqué sur terrain synthétique et s’apparente à du football d’intérieur. Deux équipes se défient sur un terrain réduit, les joueurs « enfilent » une bulle de protection et foncent pour marquer le plus de but ! Finalement, à la patinoire il est déjà tellement difficile de tenir sur ses jambes que le principe a été « légèrement » modifié pour proposer quelque chose de fun et c’est très réussi. Un parcours, des obstacle, des chutes et une ambiance plus que réussie, ne manque que le chrono pour donner un peu de challenge entre les participants !

Vous pouvez pratiquer le Bubble Bump à Fleury les Aubrais, au SoccerPark : plus d’informations ici. 

En résumé, on s’en tire avec des courbatures, quelques bleus bien placés et l’envie de recommencer ! 

Blabla, Mariage, Tous

Les premiers essayages ( et les premières confidences )

Ca y est, le rendez-vous tant attendu approche, et je vais enfin pouvoir me rendre compte de ce à quoi je ressemble avec une longue traîne et une couleur virginale.

Je suis allée chez Ophélie Mariage, pas très loin du lieu où nous résidons et en face du magasin Esprit. Une très belle boutique, où j’ai souvenir d’être passée lors d’essayages de mariées, en me disant qu’un beau jour peut-être, ce serait mon tour. Quand je suis allée prendre le rendez-vous, pas bien à l’aise, j’ai tout de suite été impressionnée. Par les étoffes, par ces robes immenses que je ne me voyais pas porter, et par la jolie femme qui essayait devant moi… Un port de reine, un chignon déjà fait et une silhouette enviable, j’étais un peu mal à l’aise face au miroir, toute engoncée encore dans mon manteau d’hiver. 

Quand je me suis vue en robe de mariée 

C’est assez étrange de dire ça, mais me marier n’a jamais été la quête de ma vie, ni un objectif à cocher sur une liste. J’ai tout de même été très surprise de voir que ça m’allait bien. Je n’ai jamais été contre le mariage, mais je ne me suis jamais déguisée en mariée petite, et je n’ai jamais passé des heures à imaginer ma première danse. Je comprends cependant que le mariage puisse être une passion, puisque j’ai des amies qui m’aident énormément en m’envoyant tout ce qu’elles trouvent qui a un lien plus ou moins proche avec le mariage. Me marier me fait plaisir, et c’était obligatoire en me mettant sérieusement avec Anthony, puisqu’il voulait absolument se marier. Forcément, je n’ai pas dit non, et j’ai été ravie de voir que le mariage reste vraiment important pour quelques uns.

Vous avez pris des sous-vêtements d’essayages ? 

Pardon ? Euh c’est-à-dire ? Je n’avais pas prévu de mettre des sous-vêtements particuliers moi ! Heureusement, on pouvait m’en prêter au magasin ! Dans la pratique, un soutien-gorge sans bretelles est de rigueur, et une culotte pas trop moche ( ça c’est plus personnel, mais je ne voulais pas avoir une culotte de mamie devant la dame des essayages ) . J’avais donc opté pour un boxer invisible pour être tout confort.

C’est prévu pour quand ?  Vous savez le lieu ? Et le nombre d’invités ?  Mariage civil ou religieux ? Et c’est votre futur qui vous accompagne aux essayages là ? 

Mode automatique : mai 2018 / Oui mais on est trop d’invités donc on va devoir changer / On est en train de réduire la liste peut-être , mais pas une nouba à 200 personnes, on n’a pas le budget pour ça, et on préfère n’inviter que des gens qu’on aime et qu’on voit régulièrement / Les deux.  Non, c’est mon frère qui est mon témoin.

Vous avez une idée du thème ou des couleurs du mariage ?

Quelque chose qui nous représente, et qu’on pourra facilement faire nous-mêmes avec l’aide de nos témoins et de nos demoiselles d’honneur et best men. Du floral avec de l’authentique, des bouts de bois avec de la toile de jute, des gypsophiles, des bocaux en verre, de la récup. Si si , je suis sûre que tu vois très bien. J’ai appelé ça « champêtre authentique » , mais on dit aussi « bohème rétro » « hippie moderne » « vintage tralala sauce midinette supplément émotion ». Pour les couleurs, on n’impose rien à personne, parce qu’on sait que certaines couleurs ne vont pas à tout le monde, et le but de notre mariage n’est pas de mettre nos invités mal à l’aise. Peut-être juste les témoins, et encore !

Cette robe vous va à merveille ! Ha si si , elle vous met vraiment en valeur ! 

« Alors c’est ça le secret de toutes les mariées ? » – Oui, j’appelle ça la zone de sécurité ! 

Quand je vois le prix de la robe sur laquelle j’ai flashé 

Quand la conseillère adorable me note les références, alors que j’étais venue faire des essayages pour voir quels modèles allaient m’aller … parce que c’est ma maman qui va me faire ma robe de mariée.

Et oui ! J’avoue que c’était assez délicat, car je me suis présentée au rendez-vous en stipulant clairement que je voulais essayer des modèles histoire de me faire une idée sur ce qui m’allait ou pas, sans aucunement mentionner un achat prévu. J’espère que la conseillère ne m’en voudra pas, et que je ne lui ai pas fait perdre trop de temps… A la fois, j’avais un peu peur de lui dire « on vient pour essayer mais on ne compte pas du tout acheter ». Certains jugeront la pratique peu honnête, mais je ne voyais pas comment faire autrement. Si la conseillère passe par le blog, je ne suis qu’excuses plates et sincères…

J’espère que cet article vous aura plu, et que ça ne vous dérange pas que le blog prenne un tournant mariage un peu plus marqué avec le temps… 

 

 

!

Resto, Tous

La Mangeoire, le petit nid ouvert le lundi !

On est lundi. On a faim. Et on a oublié la pizza du lundi soir au Drive… Pas grave, on va chercher une adresse sur Internet ! Cela fait un moment qu’Anthony m’en parle, il l’a testé il y a quelques années, et il voulait me le faire découvrir. Ça tombe bien , car sur Orléans, un restaurant ouvert le lundi, c’est un peu la perle rare !

Pas très loin de chez nous, la Mangeoire est tenu par un passionné ! Un franc parler sympathique et un accueil au top, on se sent tout de suite à l’aise dans ce décor façon bistrot. La carte sur ardoise se trouve directement au mur, et la tartine en est la spécialité. Un choix de vin nous est également proposé, mais c’est sur le dessert que je louche, surtout quand je vois la mention fait maison ! Les tables sont assez serrées, et il ne faut pas avoir peur de manger avec son voisin. Nous on adore les coins chaleureux comme celui-ci, et la banquette est très confortable ! Cela reste tout de même un lieu assez prisé et vite rempli, alors on ne peut que vous conseiller de réserver, c’est plus prudent.

 

Anthony sait vite ce qu’il prend, une tartine ! Il a vu reblochon, il est conquis rapidement. Moi j’ai bien envie de tester une salade, les températures qui remontent me donnent envie de manger du poisson, et je demande des précisions sur la grosseur de la salade. Inutile de vous dire que je n’ai pas pu la finir ! 

Anthony : La tartine est énorme, bien complète et consistante ! Le pain grillé est craquant, il est juste parfait, comme dans mes souvenirs. Le rapport qualité prix est du tonnerre, et à mon grand plaisir, on ressentait bien le fromage ( surtout le fromage !!! ) Je n’ai pas eu la place pour le dessert comme Noémie.

Noémie : La salade est vraiment fraîche, l’avocat a du goût et les pétoncles qui accompagnent le saumon ne sont pas de trop. Comme vous le voyez, elle est énorme, et la déception ne faisait pas partie de l’addition ! Pour la crème brûlée, j’avoue que c’est mon dessert préféré et que j’étais obligée d’en prendre une, car l’air de rien, elle ne figure pas à toutes les cartes.

La Mangeoire 

28 rue du Poirier – 45000 Orléans

Réservation conseillée : 02 38 68 15 38

Ouvert du lundi au samedi de midi à 14h et de 19h à 22H30.

Site internet / Facebook 

Resto, Tous

Bagelstein Orléans, bienvenue chez nous !

Bagelstein, vous connaissez ? Si si, c’est le fastfood à la sauce Bagel et à l’humour bien particulier. Tantôt caustique, tantôt parodique… c’est les bagels qu’on voulait tester !

La salle est assez grande, et richement décorée. Affiches humoristiques, Unes de presse détournées, clin d’oeil à l’actualité, il faudrait bien revenir pour tout lire. Le comptoir est situé sur le côté gauche, et les serveurs nous accueillent avec le sourire et un bonjour très accueillant. On nous demande si on connaît déjà le concept, on nous explique les différents formules et le choix du pain. Pour tous les deux ce jour-là, ce sera pain à l’échalote !

A partir de 7€50 la formule Bagel + boisson, on peut ajouter chips et dessert pour arriver à une dizaine d’euros. Un rapport qualité prix plus que convenable, et on peut évidemment emporter sa commande.

Un Hippolyte au poulet pour Anthony et un Léontine au saumon pour moi. Le même que j’avais pris lors de ma première visite avec ma copine Chloé ( qui a rédigé aussi un avis que tu peux lire ici ) . On le prend en menu, et on en a pour moins de vingt euros à deux… un vrai bon plan pour pouvoir se balader sans avoir le ventre trop plein. Les ingrédients sont frais, les sauces délicieuses et c’est vraiment bien garni ! Pour un déjeuner sur le pouce, le lieu est bien agencé, quoique un peu bruyant. Sinon tu peux prendre ton bagel et aller le manger en bord de Loire, les beaux jours reviennent c’est le moment !

Bagelstein
Ouvert du Lundi au Samedi de 8h30 à 19h30
1 rue d’Illiers – 45000 Orléans
02 38 15 65 19
Resto, Tous

Kitchen Kustom, le café-garage insolite à Orléans

Boire un verre dans un garage à vélo ? Mais vous êtes sûrs ? Tous ces vélos, c’est pas de la déco alors ? On s’est intéressé à ce lieu incontournable d’Orléans, la bonne adresse si vous cherchez un cadre original et un concept génial.

C’est Bruno qui nous accueille, toujours assez occupé, mais toujours le temps pour un sourire et nous passer la carte. Au menu : des planches apéro, des boissons et même de quoi déjeuner. Vu l’heure qu’il était pour le test, on a préféré une bière ambrée qui provenait de Rambouillet ! Plus de stock de cette fameuse Octopus, produite à Chaingy, à quelques kilomètres d’ici.

La décoration est vraiment recherchée, et c’est ce qu’on apprécie énormément au Kitchen Kustom. En plus préferer les circuits courts, cet endroit permet aussi de faire réparer son vélo, de changer des pièces, voire d’en acheter un d’occasion. Le garage se situe tout au bout de la pièce, et on s’habitue finalement très vite à tous ces vélos rangés religieusement par ordre et par étiquettes. C’est un lieu très vivant, et il y a beaucoup de passage, le contact humain ne manque pas, et ça fait du bien. Les objets vintage, chinés ça et là, donnent à cet endroit un charme indescriptible, et il faut venir se poser dans ces grands fauteuils en cuir fatigué et patiné par l’âge pour en saisir toutes les nuances.

On peut venir ici pour une menthe à l’eau, une bière, un apéro, ou pour refaire le monde autour de la grande table, en contemplant de loin la longue barbe entretenue du propriétaire.

KITCHEN KUSTOM 

Ouvert du mercredi au samedi de 10h à 20h / Le dimanche de 16h à 20h

36 ter rue Etienne Dolet 45000 Orléans

09 83 38 51 81

Page facebook / Site internet