Vienne, détour au pays de Sissi !

Suite de notre voyage de noces, dont nous vous faisons le récit au compte-goutte ! Après un passage à Prague, nous avons fait nos valises pour Vienne, un souffle romantique qu’on attendait.

Vienne est une ville qui nous a longtemps fait rêver. Pour son architecture oui, mais aussi pour l’ambiance particulière qui semble régner dans les rues et les différents quartiers. Vienne nous a accueilli avec la pluie, et nous lui avons d’emblée trouvé un petit air mélancolique qui ne nous a pas déplu.

Capitale du baroque et du romantisme, nous sommes arrivés à Vienne sans projet particulier, si ce n’est celui de visiter le château de Sissi. Duchesse en Bavière puis Impératrice d’Autriche par son mariage. Beaucoup de clins d’oeils lui sont glissés à Vienne, et c’est une figure incontournable qui donne son nom à beaucoup d’offres touristiques. On retrouve le portrait de l’impératrice sur bon nombre d’assiettes ou d’accessoires de papeterie. Les boutiques souvenirs sont présentes à chaque coin de rue, vous ne pourrez pas la manquer. 

Arrivés à mi-parcours de notre lune de miel, nous commencions à être un peu fatigués, c’est vrai. Un peu moins exigeant sur les cuisines locales, nous avons eu grand plaisir à explorer les cuisines du monde à Vienne. Arrivés en gare à 16h, nous avons pu prendre un déjeuner tardif dans un comptoir gourmand libanais par exemple ! 

Un restaurant chinois en face de notre hôtel le Mercure Wien Zentrum, le Kiang nous a servi une spécialité nommé Ants Climbing a tree, littéralement les fourmis montant l’arbre ! 

Rassurez-vous, nous n’avons pas fait que manger, nous avons aussi pu découvrir le château de Sissi le château de Schönbrunn, une attraction hautement touristique à Vienne. Le prix du Classic Pass  n’est pas donné ( 26,50€ par personne ) mais il donne accès à presque tout le site 

  • Grand Tour avec Audioguide
  • le jardin du prince héritier
  • le labyrinthe et le dédale
  • Jardin de l’Orangerie
  • la terrasse panoramique de la Gloriette 

Arrivés sur place, nous nous sommes rendus compte que nous n’avions pas conscience de l’immensité du domaine et nous avons vite compris qu’il nous faudrait passer la moitié de la journée sur le site, si nous voulions en profiter ! Pas de problème, comme dit précédemment, nous avions un peu relâché la bride sur le programme et nous avons pris plaisir à flâner dans les allées de l’impératrice et visiter son château. Pas de photos du château possible à l’intérieur, et la visite ne se fait qu’avec un audioguide. C’est la plus belle visite de château que nous avons fait de toute notre vie, même si elle était audioguidée. Magique, spectaculaire, joliment racontée et pleine d’anecdotes historiques, cette visite est véritablement géniale. Les pièces sont richement décorées, et nous avons pu également admirer quelques toilettes de l’époque. 

Ne soyez pas trop pressés, car les files de touristes sont assez longues, et le ruban pour accéder à la visite nécessitera un peu d’attente. Nous nous sommes dits que c’était un peu leur Versailles à eux ! 

L’heure du déjeuner approchant, et notre visite du château juste terminée, nous avons regardé s’il était possible de prendre une des fameuses calèches pour se promener dans le parc. Le temps était idéal mais les tarifs nous ont clairement stoppé. Nous avons constaté le véritable business de ce type d’activités en centre-ville… les balades en calèche ! 60€ les 20 minutes par personne, nous avons préféré nous accorder un moment gourmand à la place ! 

Le Café Restaurant Residenz nous a bien suffit, un lieu très fréquenté mais au service plutôt rapide. Les tarifs pratiqués sont plutôt abordables, et les serveurs sont habitués au passage. Ici on nous sert des plats traditionnels, et nous avons opté pour des spatzle et une bonne saucisse. Le cadre est ravissant même si le bruit ne donne pas envie de rester trop longtemps. 

Pour nous faire digérer, une petite promenade dans le jardin de l’orangerie était toute indiquée. Quel plaisir que de flâner parmi les allées, découvrir de superbes perspectives et des fontaines disposées ça et là. Nous n’avons eu aucune peine à nous imaginer l’impératrice, batifolant dans son parc… Puis une montée au sommet du belvédère de la Gloriette nous a offert un point de vue magnifique sur tout Vienne. Le jeu en vaut la chandelle, et c’est un moment qui se mérite ! Bien trop épuisés arrivés dans les hauteurs, nous n’avons pas pris de photo ! 

Plutôt musée ? Vous aurez l’occasion d’admirer le baiser de Gustav Klimt au Musée du Belvédère, un lieu magnifique construit sous l’égide d’Eugène de Savoie qui en fit sa résidence d’été ( oui rien que ça ) . Le Musée du Belvédère recèle beaucoup d’oeuvres picturales classiques mais propose aussi une expérience plus originale, avec le Belvédère 21, bâtiment plus axé sur les oeuvres modernes et contemporaines. Nous avons fait le choix de nous concentrer sur les oeuvres dites classiques, et ne regrettons absolument pas la visite ! Anthony a aussi trouvé son bonheur avec un magnifique tableau de Napoléon Bonaparte. 

Vienne est un petit joyau de flâneries. On se perd dans les ruelles, on découvre des bars ou des cafés assez familiaux. Les gens sont plutôt sympathiques, et la ville se fait facilement à pieds même si les transports en commun sont accessibles et faciles à comprendre. Nous avons été assez charmé par cette ville qui a su garder une âme malgré les flots de touristes.

Il est possible d’assister à des mini concerts de musique classique et c’est l’option que nous avons choisi. L’opéra est relativement onéreux, et nous avouons que ce n’était pas notre priorité. Vienne nous a permis de privilégier les balades extérieures, car le temps était radieux lors de ces deux jours, et nous avons beaucoup apprécié l’accueil réservé aux touristes.

Arrêtez-vous chez Demel ,rue (Kohlmarkt, 14) , un café authentique et superbement décoré ! Le Café Demel est reconnu depuis qu’il a servi la famille royale, aux hautes heures de l’aristocratie autrichiennes. Vous saliverez devant les pâtisseries joliment disposées, et l’ambiance qui y règne. Nous vous conseillons de venir en fin de journée, pour éviter le flux de gens curieux, qui comme vous rêvent de prendre une pause sucrée.

Que ramener absolument de votre passage à Vienne ?

Un produit gourmand dans un emballage rose acidulé que vous croiserez très souvent, inconnu en France…. Disponible dans les magasins de souvenirs mais également dans des boutiques dédiées, la filiale Manner est celle qui produit le plus de bonbons autrichiens.
Produites depuis 1898, les gaufres roses Manner connaissent un succès international. Vous trouverez également les fameuses boules de Mozart et tout un tas de produits dérivés qui vont de la balle de golf aux boîtes métalliques un peu désuètes. Entrer dans la boutique dédiée, le Manner Shop, est déjà une expérience visuelle. Située à côté de la cathédrale Saint-Etienne elle est ouverte jusque tard dans la nuit ( 22h ) !

Ne vous en faites pas, quoi qu’il arrive vous ne pourrez pas échapper à la folie Manner puisque on en retrouve à l’aéroport et à la gare !

Jeune couple d'une vingtaine d'années, on a décidé de se lancer dans l'aventure bloguesque à deux, pour partager nos aventures, nos sorties culturelles, nos coups de coeur, mais aussi nos réflexions sur la vie de couple ! Gourmands et bons marcheurs, on adore tester de nouvelles choses, aussi bien sorties insolites que restaurants atypiques !

One Comment

  1. Olamelama Répondre

    Un vrai plaisir de retrouver Vienne à travers votre expérience, les amoureux! J’ai également adoré le château de Schönbrunn, une vraie perle <3 Bises

Laisser un commentaire