Browsing Category

Cuisine

Cuisine, Tous

La tendance des gourdes Detox

C’est THE accessoire à avoir cet été ! Une gourde transparente, remplie de fruits…pour créer à l’envi des eaux aromatisées. Elle permet de se rafraîchir tout en profitant des bienfaits des fruits et des herbes aromatiques, et a un effet diurétique ( Un diurétique est une substance qui entraîne une augmentation de la sécrétion urinaire et qui peut être utilisée notamment pour traiter l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque, certains œdèmes, l’hypertension portale ou l’hyperkaliémie. Source : Wikipédia )

Même si cette tendance n’est pas toute nouvelle, c’est avec plaisir qu’on a accepté de tester ces deux gourdes, offertes par ChronoDéco. L’une est orange, et est innovante car elle a un pain de glace intégré à placer dans le congélateur, et un presse-agrumes au niveau du bouchon. L’autre est plus classique, et de couleur verte, et contient un infuseur, pour infuser à peu près tout ce que vous voulez. Bien entendu, les modèles sont disponibles dans des couleurs différentes, c’était plus pratique pour l’article de prendre des couleurs variées !

La gourde à pain de glace et presse-agrumes intégrés

Le bouchon de fermeture est sécurisé avec trois loquets, et trimballé dans mon sac toute la journée, le liquide n’a pas coulé ! Plutôt résistante pour une vie à 100 à l’heure ! 

Niveau esthétique elle est jolie, et j’ai eu beaucoup de remarques positives, en me demandant ce que c’était ! Et des Oh étonnés quand j’ai dit qu’il y avait un pain de glace intégré.

Ce pain de glace, justement, c’est ce que j’ai préféré ! Bien entendu, il ne garde pas votre boisson au frais toute la journée, puisque ce n’est pas une bouteille isotherme. Néanmoins, cela prolonge le frais, et c’est bien agréable.

Pour le presse-agrume intégré, je me suis rendue compte ( enfin surtout Anthony ) , combien c’était dur de presser une orange manuellement ! A grand renfort d’huile de coude, on a réussi à avoir l’équivalent de deux verres de jus d’orange… avec deux oranges. Je n’ose pas imaginer le nombre d’oranges nécessaires pour les vraies centrifugeuses.

Seul petit point négatif : il faut vraiment bien attraper le pain de glace pour le faire sortir de la bouteille. Niveau ergonomie, si un ingénieur passe par ici, je pense que ce serait plus simple de faire ressortir une languette.

Quel bel effort . Regardez la contraction au niveau des muscles du bras ! Je suis conquise, et désolée en même temps : cet homme est le mien.

La gourde à infuseur « cage »

La gourde verte est la plus connue et la plus basique. Pour des eaux infusées et qui restent au frais toute une nuit, c’est vraiment un accessoire que je recommande. La plus simple et celle qui tient ses promesses à coup sûr.

La fermeture est un bouchon en plastique refermable, rien à redire, j’ai juste peur qu’avec l’usure, ça se casse.

Le design est épuré, elle a l’air solide. Je le sais parce que pour tester sa résistance je l’ai faite tomber par terre exprès ( non en fait je suis juste très maladroite ) 

Pour les fruits ou légumes à insérer, le réceptacle est de qualité, puisque ça ne bouge pas et c’est bien emprisonné !

Bilan de ce test : un grand oui ! Ces gourdes vont sûrement nous accompagner dans notre bivouac prévu le weekend prochain ! Colorés et à prix mini, elles me font boire plus, même si je ne crois pas forcément aux vertus detox ! Pour Anthony, c’est plutôt citronnade, et je préfère les mélanges aux agrumes ! Tout le monde y trouve son compte, et c’est tellement joli, que ça vaut bien une photo instagram :

Retrouvez-les chez Chronodeco au 285 rue de Bourgogne pour moins de 10 € 

Vous connaissez ? Vous en avez une ? 

Cuisine, Patrimoine, Tous

Vrais gourmands et testeurs pour Mets Vins

Du vin, et de l’épicerie fine ? Ha ça nous parle, et ça nous a fait très plaisir d’être sélectionnés pour tester le concept via Keeniz ( plateforme d’influencers à laquelle nous appartenons )

Mets Vins, c’est une offre de box qui te fait découvrir une région de la France, avec des produits locaux et des spécialités. On peut s’abonner pour une durée à définir comme une box normale, ou bien acheter les box séparément, selon la région qui nous intéresse. Celle que nous avons reçu était « terroir français » et avait pour thème la Bourgogne !

Mets Vins est une box surprise mensuelle qui fait voyager les papilles vers le meilleur des vignerons et artisans des régions de France.
Le but de Mets Vin est de faire découvrir des spécialités régionales authentiques issues du savoir faire des petits producteurs français.
www.metsvins.eu

TERROIR FRANÇAIS   Partez à la découverte du terroir français autour d’un accord mets et vin issu de nos régions
ENTRE DEUX VINS    Deux bouteilles singulières pour apprécier la richesse du patrimoine viticole français.
L’EXCELLENCE   Un accord mets et vin de prestige pour un moment d’ exception
  • Le colis est très bien emballé, et il tient dans la boîte aux lettres ! En plus d’un film plastique noir, il y a un papier bulle pour éviter les chocs liés au transport. Le colis est plutôt lourd, et on a hâte de voir ce qu’il contient…

    Composition de la box Terroir Français made in Bourgogne

    – Vin Rouge Bourgogne Pinot Noir
    – Rillettes pur porc du Morvan
    – Confiture de Mûre
    – Deux nonnettes
    – Anis de Flavigny

     

    On connaît plutôt bien la région de la Bourgogne, puisque Anthony y allait souvent en vacances car il a une maison de famille près de Clamecy. La Bourgogne est donc notre première destination de vacances, et nous apprécions beaucoup cette région, chargée d’histoire et au patrimoine très intéressant. Niveau nourriture, Anthony profite de cette région pour déguster le fameux boeuf bourguignon et moi je prends un verre de Chablis.

    Le vin rouge, on va le garder pour une grande occasion… La confiture de mûre c’est Anthony qui la prend au petit déjeuner, et il pense que ça s’accorderait bien avec des crêpes ! Les nonnettes, c’est mon péché mignon à moi, puisqu’il y a sensiblement les mêmes en Sologne, région dont je suis originaire. Niveau douceur et retour en enfance, on pense qu’on avait déjà mangé des anis de Flavigny, qui sont des bonbons incroquables, à la saveur bien particulière. Et bien entendu, le produit qu’on a fini en premier : les rillettes ! Très douces et à la texture agréable, sur du pain croquant c’était parfait !

    Découvrir une région en mangeant, c’est un très bon plan, et on a adoré tester cette box qui fait marcher l’économie locale française ! Pour le prix, 29,90€ , on se dit qu’on voudrait même découvrir d’autres régions… La drôme provençale, le Languedoc

    En attendant vous pouvez retrouver la Bourgogne en cliquant ici  🙂

    Merci à Mets Vins et Keeniz pour cette belle collaboration !

 

Cuisine, Culture, Tous

Découverte et rencontre à l’Atelier du Chocolat de Bayonne

C’est Carine, qui confectionne les chocolats et qui gère la boutique qui nous a convié à une dégustation. Dotée d’un CAP chocolatière, elle nous a accueilli avec le sourire et l’envie de partager sa passion : le chocolat !

 

 

Vous nous connaissez, bons gourmands, nous n’allions pas refuser cette jolie proposition. En plus d’une dégustation, nous avons pu poser des questions sur le magasin et sur la marque l’Atelier de Bayonne, que nous admettions ne pas beaucoup connaître, malgré quelques ballots déjà achetés !

 

img_5104-copier

L’Atelier de Bayonne n’est pas une franchise, contrairement à ce que nous croyions au début. C’est le travail d’un homme, Monsieur Andrieu qui a permis l’ouverture d’une bonne vingtaine de boutique dans toute la France !

L’Atelier du chocolat est une aventure de famille : en 1951, Joseph et Madeleine Andrieu créent une petite boutique de pâtisserie-chocolaterie-glacier-traiteur à Bayonne. Leurs fils Serge et sa femme Marie-Pierre reprennent le flambeau en 1982. En 1995, Serge Andrieu crée les Bouquets de Chocolat et les ateliers-boutiques. C’est le début de l’Atelier du chocolat tel que vous le connaissez. ( source : boutique en ligne )

img_5089-copier

Les chocolats y sont faits sur place en majeur partie, et d’autres sont livrés directement depuis l’usine mère à Bayonne. On a pu voir les artisans faire les belles plaquettes du célèbre bouquet, création de Monsieur Andrieu et produit phare de la marque. On peut choisir une composition déjà préparée comme chez le fleuriste, ou en créer une nous-même, selon nos envies et notre budget !

Goûter des chocolats à différents pourcentages nous a permis de réveiller notre palet. Anthony préfère le lait, je préfère le noir, mais il a tout de même été surpris d’apprécier le chocolat grand cru Sao Tomé, qui est sucré et profond.

Un chocolat à haut pourcentage de cacao n’est donc pas synonyme de goût amer ! Nous les premiers surpris, nous n’avons tout de même pas osé le 95%… Nous avons préféré une petite douceur qui nous a rappelé notre enfance : les feuillants d’or. Le pralin et la douceur qui fondent en bouche nous ont conquis !

img_5096-copier

D’autres produits ont retenu notre attention  …

🍫 Les chocolats au piment, mariage intéressant et dont les piments utilisés proviennent directement de Bayonne ( on peut les voir séchés dans la boutique en grappes )

🍫 Des grosses plaques à offrir, « je t’aime »  » félicitations » et d’autres messages disponibles ! Sympa pour une grande occasion, et idéales pour les gros mangeurs ! Pour changer des boîtes un peu trop classiques, c’est une idée surprenante.

🍫 La gamme pour cuisiner, avec des bocaux très pratiques et des gourmandises fines prête à utiliser et du chocolat à faire fondre pour de bons gâteaux ! Plutôt sympa à l’heure des émissions culinaires qui donnent envie de remonter ses manches .

 

img_5118-copier

 

En avant-première, on a pu découvrir le calendrier de l’Avent de l’enseigne ! Miam, du vrai bon chocolat et des figurines à croquer… on hésite mais on pense qu’on va craquer très vite ! 🙂 En résumé, une visite où on a pu en apprendre plus et découvrir des chocolats surprenants ! Merci à Carine et à toute l’équipe, pour ce moment instructif et gourmand !  On a pu répondre à une question qui nous taraudait : qu’arrive t-il au chocolat fondu ? Et bien, il est refondu et remélangé, afin d’en faire du chocolat tout neuf… perdre un produit rare et noble comme le chocolat, ce n’est pas possible !

Informations pratiques 

L’Atelier du chocolat de  Bayonne

12 rue de la République

45000 Orléans

Facebook  / Boutique

 

Blabla, Cuisine, Tous

Des encas équilibrés pour une journée en beauté !

J’ai reçu une jolie collection de barres céréalières par la poste, et je me suis dit qu’il fallait que j’en parle ici ! J’en ai mangé une différente tous les jours, et à des moments différents ! Goûter, petit déj, dessert… Une panoplie de saveurs et de moments ! Anthony n’a pas voulu goûter, et en me voyant avec les barres dans les mains et mon regard interrogateur, j’ai pensé qu’il pensait …. alors que bon, il y avait aussi des fruits dans ces jolies barres bien emballées 

EAT NATURAL est une marque fondée par deux frères britanniques, qui voulaient qu’on retrouve dans leurs barres ce qu’ils faisaient eux-mêmes. Ils misent donc sur des ingrédients issus de producteurs diverses mondiaux pour avoir les meilleures amandes, les meilleures cacahuètes, le meilleur riz soufflé. On regarde sa barre et on se dit soudain qu’il y a dû y avoir beaucoup de gens derrière cette forme rectangulaire ! Une raison de plus d’en apprécier ses bienfaits ! Ces barres sont surprotéinées, riche en fibre et Omega-3 , et pour la plupart adaptées à tous types de régime.. et à plus de 200 calories par barre, on est calé facilement ! Je vous défie d’en manger deux à la suite !

IMG_3622

Une barre légère qui plaira aux plus grand nombre je pense, le chocolat au lait est doux et les fruits délicieux.

 

 

IMG_3621

J’ai commencé par celle-ci parce que l’ingrédient popcorn m’intriguait énormément ! Au final, un peu déçue, je n’ai pas senti le goût du popcorn mais beaucoup celui de la cacahuète ! Je trouve cette barre un peu lourde et elle cale vraiment bien ! Prise au goûter, j’ai pu attendre le dîner tranquillement en somnolant devant Lost… Je crois que je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi consistant !

 

IMG_3620

On sentait le café juste comme il fallait ! Je l’ai mangé un matin où j’avais un entretien histoire de bien me réveiller ! J’avais peur que le café soit totalement masqué par les cacahuètes mais le mix est plutôt bien trouvé.

IMG_3619

On finit par ma barre préférée ! J’ai adoré l’alliance chocolat noir et airelles, que j’ai trouvé bien plus goûteuse que la version chocolat au lait !

 

Ces barres sont adaptées aux sacs , aux poches, aux cartables… Je les conseille pour les petits creux à la récréation, et je pense également aussi que les sportifs y trouveront leurs comptes ! Néanmoins leur ouverture n’est pas pratique lorsqu’on est en pleine balade à vélo ou en marathon !  J’ai vraiment apprécié leur composition naturelle, et les amandes énormes qui faisaient la taille de mon pouce. Et, information pratique de la plus haute importance : en haut à droite de la barre, il y a des indications pour les no gluten, les vegan etc ! Super pratique, quand on sait comme c’est compliqué de trouver les informations voulues en plissant les yeux… Je connais des amies qui vont être ravies 😉

Au niveau du packaging, j’aime beaucoup ce code couleur qui dépend des parfums, on s’y retrouve facilement ! Je sais que lorsque je vais chercher les barres à l’unité , j’en veux des rouges ! On en trouve facilement apparemment, dans les Franprix, Monoprix, Carrefour, certaines stations services et magasins indépendants. Vous pouvez également en acheter sur internet si vous cherchez bien !

Merci à EatnaturalFr pour ce très beau cadeau dans ma boîte aux lettres !

http://www.eatnatural.co.uk

 

Cuisine, Tous

Rouleaux de printemps, idée fraîche pour été sain !

La voilà enfin. LA recette qu’on me demande souvent ! Anthony adore, et il faut bien, car j’en fais très souvent… C’est une recette qui peut paraître complexe au premier abord, alors qu’en fait c’est d’une simplicité enfantine, je suis même sûre que vos enfants, vos neveux ou cousins pourront vous aider… Suffit d’un peu de doigté !

 

IMG_2732 (Copier)

Pour tout vous dire, j’ai mené une étude comparative dans tous les traiteurs de la ville de Tours, sur le prix des rouleaux de printemps ( le moins cher 1e50 est aux steppes de Mongolie et il est très bon ).

 Conclusion , c’était beaucoup plus cher qu’à Orléans et les prix diffèrent sans trop qu’on sache pourquoi.  Mais la question n’est pas là, qu’on paie 2eè0 ou 1e50 , je trouve que c’est cher payé pour ce que c’est. Surtout quand on voit le coût des matières premières. C’est la raison première pour laquelle je n’en achète plus ! La seconde c’est que c’est vite addictif et qu’on a envie d’en faire tout le temps tellement c’est délicieux et rapide 😀

Pour 10 rouleaux de printemps : 

10 galettes de riz

un torchon

GARNITURE 

Du soja ( ou haricots mungo ) en conserve, ou frais selon vos stocks du jour

Une carotte, un demi-concombre

Feuille de menthe

Salade ( Laitue, feuille de chêne, mâche, ça fonctionne aussi avec des épinards frais )

Vermicelle de soja, ou  de pois de maïs

Crevettes « jumbo »

PREPARATION

1/ Faire cuire les vermicelles comme des pâtes. 4 min dans l’eau bouillante et c’est prêt! Les égoutter et les rincer, puis les mettre à part.

2/ Découper vos légumes finement, de manière à avoir des bâtonnets aussi réguliers que possible

3/ Prenez une galette de riz, et servez-vous d’un plat à tarte pour que la galette soit mouillée uniformément. Attention c’est une étape vraiment importante, et j’ai une astuce à moi que je partage avec vous : je mets la galette et je tourne comme un disque pendant quelques secondes. Une fois bien imprégnée, je la dépose sur le torchon et j’attends qu’elle sèche afin d’avoir un côté un peu gluant.

IMG_2735 (Copier)

Attention à avoir les rainures en reliefs bien face à vous !

(C’est juste une question esthétique )

IMG_2758 (Copier)

3 / Ensuite on passe au pliage ! Avec cet ordre là : d’abord les crevettes qu’on aligne avec des feuilles de menthe entre chaque. Ensuite la salade qu’on dépose, puis les vermicelles, et les légumes.

rolssp

 

4 / Oh non, le gif va trop vite ! Pour ceux qui n’ont pas bien suivi et qui ont du mal à voir voici les images une par une 😉 C’est le pliage qui est le plus compliqué à comprendre, au début j’avais essayé avec une technique à moi, et c’était catastrophique. Alors on plie bien les deux côtés de la galette, on ramène le bas juste avant les crevettes, on exerce une pression et on roule jusqu’à la fin de la galette !




Et c’est bon c’est fini ! Cette recette se rapproche beaucoup des Gỏi cuốn qui sont des rouleaux de printemps vietnamiens traditionnels . J’ai juste enlevé la poitrine de porc que je n’aime pas trop et les options coriandre et cacahuètes que je n’avais pas ce jour-là ! Chacun fait selon ses goûts et les recettes diffèrent pas mal selon les personnes. Voici la mienne, et j’espère que vous aussi vous choperez le syndrôme du roulage ! Attention à bien plier, sinon vous aurez des trous dans vos rouleaux, et toute votre garniture tombera ( ça serait dommage vu votre application à tout bien couper joli ) . Vous en avez un très bel exemple sur la photo de couverture de l’article, celui du bas est ouvert 🙁

Où trouver les ingrédients : je ne vais pas vous le cacher, les meilleurs ingrédients asiatiques sont dans les épiceries asiatiques. Donc j’allais à Paris Store ! Mais le rayon du monde des supermarchés convient très bien aussi et vous trouverez aisément tous les ingrédients dont j’ai eu besoin. Lorsque tous mes ingrédients sont frais, j’appelle mes rouleaux de printemps des « royaux » là ce n’était pas le cas car j’ai utilisé des crevettes sous-vide et du soja en boîte.

Alors on se lance ? C’est plus facile que tu ne le pensais n’est-ce pas ?