Casser la voix et se faire recaler au casting de « N’oubliez pas les paroles »

Il y a une semaine, j’ai eu un coup de sang, un coup de folie, un coup de « allez on a qu’une vie, autant bien s’amuser ». Alors j’ai envoyé un mail pour candidater au casting de N’oubliez pas les paroles.

 

J’avais eu vent sur les internets, que l’équipe du casting était présente le lendemain dans ma ville d’Orléans. Qui ne tente rien n’a rien, et j’étais encore toute pleine de l’énergie de mon mariage. Dans mon cas, c’est à dire que ça me booste terriblement, et que tout me semble possible et réalisable. Je pense que vous l’avez compris en me suivant ici ou sur les réseaux, je suis terriblement joueuse et j’adore les défis. C’était une occasion comme les autres à saisir, et même si je ne partais pas gagnante, j’avais en tête de passer un bon moment. Je fais de la scène depuis que j’ai 5 ans et j’adore être sous le feu des projecteurs, et j’ai derrière moi 10 ans de pratique de chant, violon et danse classique. Avec une maman prof de théâtre, je n’ai jamais eu peur du public.

La présélection

Suite au mail avec formulaire envoyé, on me rappelle dans la matinée. On m’explique que le casting est le lendemain, que ça fait un peu juste mais que je peux toujours venir. Une petite chanson au téléphone ( Comme un géant, d’Alain Chamfort ), et on m’annonce que c’est ok pour demain. Reste à convaincre mes collègues de mon absence, car je ne suis pas super partisane du manquement du jour au lendemain. Le soir même, ma responsable me dit oui, et en regardant des anciennes émissions en replay, je me dis que la vie que je mène est décidément pleine de surprise. 

L’arrivée sur place

Le casting se tient dans un hôtel situé à 5 minutes de chez moi. J’enfourche ma trottinette, avec vaillance et fierté, et je la dépose dans un coin de la salle une fois arrivée sur place. Une cinquantaine de personnes sont dans la salle, et pour avoir passé de nombreux concours d’orthophonie auparavant, je ne suis pas plus étonnée ni stressée que ça. Les deux animateurs se présentent, ils sont sympathiques et font quelques blagues pour nous mettre dans l’ambiance. On sent qu’il faut tout donner, et qu’ils ne sont pas non plus là pour perdre leur temps. Rapide tour dans l’assistance pour savoir qui n’a jamais passé le casting, et une petite dizaine de mains se lève, moi y compris. Je suis assez étonnée du nombre de gens qui n’en sont pas à leur première fois. Certains fanfaronnent et d’autres ont le nez dans le guidon ( ou plutôt dans leurs intercalaires de chansons ).

La première étape

Un questionnaire à trou nous est distribué, composé de 30 chansons, des années 50 à nos jours. Un rapide coup d’oeil aux pages, et au temps imparti ( 30 minutes ) , et je me dis qu’il va falloir être stratégique. Si on peut répondre on répond, sinon on passe. Petite nostalgie des concours d’orthophonie ( pour rappel j’ai été reçu à Tours ), et je me mets en mode machine comme j’ai su si bien le faire pendant un an. Je bloque sur certaines chansons pourtant très connue, et j’entends ma Maman me houspiller ! Parfois, on se dit qu’on connaît et puis en fait, on a juste le refrain en tête, et c’est rarement ce qui est demandé. Je laisse donc certaines cases vides, celles de Eve lève-toi, Le Bal masqué,  La bombe humaine,  une chanson qui m’était complètement inconnue de rap ( un certain Menelik ou quelque chose comme ça dans les années 90 ) . A côté de ça, je suis experte sur Starmania, sur Le Café des Délices et je suis fière de remplir pas mal de cases ! Les feuilles sont ensuite distribuées entre les candidats et les fiches seront ensuite revues à Paris. On nous fait sortir 5 minutes le temps de vérifier les scores, et on rappelle ceux ayant eu la moyenne nationale ( qui change souvent, donc impossible de la connaître ! ). En me rasseyant pour la seconde étape, je me dis que c’est tout de même très sérieux tout ça. Je me sens un peu inconsciente face aux gens qui préparent ce casting depuis des mois.

La seconde étape

Nous sommes 22 à avoir obtenu le score nécessaire pour passer au chant ! Evidemment, comme j’ai constitué mon dossier à la va-vite, je n’ai pas collé ma photo. Prise en format polaroïd, elle dénotait déjà avec les autres, et lorsqu’elle est tombée, l’animateur a dit qu’on allait commencer comme ça ! Passer en première ne me dérange pas ( au moins je suis débarrassée ) , et je chante avec foi et de tout mon coeur  » Ma philosophie » d’Amel Bent, qui je trouve, correspond bien à ma tessiture et à ma personnalité. Je me plante devant les jurys, et les claquements de doigts du public sont très encourageants. Au refrain tout le monde reprend avec moi, et bon sang, c’est vrai que ça porte ! Je me rassois, et j’écoute passer les autres candidats. C’est un vrai spectacle et une vraie ambiance, et je suis contente d’en être arrivée là ! C’est vraiment le moment de s’éclater, et certains chanteurs sont vraiment doués pour mettre l’ambiance !  On sort de la salle avec un sentiment très positif, tout le monde s’est bien amusé ! Certains discutent, et je me rends compte que certains candidats en sont à leur 9ème casting pour espérer intégrer l’émission. Je n’ose pas dire que j’ai eu l’idée la veille et que je suis venue clairement les mains dans les poches. 

Malheureusement, ou heureusement pour vos oreilles, je n’ai pas été retenu pour la troisième étape, qui consiste apparemment en un entretien filmé et des chansons à compléter. Je repars de là bien contente d’avoir poussé la ritournelle, et de m’être prise au jeu. Je devrais chanter plus souvent ! J’ai été agréablement surprise de l’ambiance de ce casting, où les gens n’hésitaient pas à plaisanter entre eux, à parler de leurs villes d’origine ( certains venaient de Bretagne ! ). Moi, j’avoue que j’avais surtout très envie de faire des duos avec certaines voix ! Je ne me souviens pas exactement des 8 candidats ayant décroché l’entretien vidéo, mais il y avait un bonhomme chauve qui chantait  » La bonne du curée  » et il avait l’air incroyable, parce qu’avec cette chanson, on était tous debout dans la salle de casting.

Si jamais ça vous tente, voici le lien pour s’inscrire au casting ! Bon courage et amusez-vous ! 

 

Jeune couple d'une vingtaine d'années, on a décidé de se lancer dans l'aventure bloguesque à deux, pour partager nos aventures, nos sorties culturelles, nos coups de coeur, mais aussi nos réflexions sur la vie de couple ! Gourmands et bons marcheurs, on adore tester de nouvelles choses, aussi bien sorties insolites que restaurants atypiques !

11 Comments

  1. Melle Bulle Répondre

    Super cette expérience tu as bien fait d’essayer ! Moi je connais en effet beaucoup de paroles mais je chante vraiment trop mal et ça me bloquerait trop !!!
    Bravo à toi d’être arrivée jusqu’à cette étape !

  2. Nina Répondre

    Quelle expérience ma belle ! je suis trop timide pour chanter (même parler) en public, Bravo à toi,
    Il m’arrive de regarder cette émission divertissante.
    Bisous ,

  3. Marie Répondre

    Coucou Noémie, c’est super d’être arrivée jusqu’à cette étape du casting surtout que ta décision a été prise sur un coup de tête. Félicitations ! Je t’envie de ne pas avoir peur … Je n’ai pas peur de parler en public mais chanter, c’est une autre histoire. Pourtant, j’ai fait du chant en chorale pendant des années mais je n’ai jamais accepté un solo. Toujours la boule au ventre et la peur d’être jugée ! Merci pour cet article, plein de bonne humeur. Je t’embrasse, Marie

    1. Anthony & NoémieAnthony & Noémie Répondre

      Hello Marie ! Je crois que je suis assez inconsciente de façon générale et que je n’ai pas de filtre chanter ou parler c’est pareil pour moi mais je fais souvent honte quand on me côtoie ! Merci pour ton commentaire et je suis sûre que tu arriveras à depasser cette peur !

      1. Marie Répondre

        Moi je n’aurais pas honte de côtoyer une fille comme toi ! Au contraire, j’en serais fière car tu es originale et tu oses. Tu vis ! Bises, Marie

  4. Raine Aisling Répondre

    Merci d’avoir donné ton expérience. C’est assez impressionnant de voir tout ce qui peut être demandé pendant le cast. Maintenant je sais à quoi m’attendre si des amis ou ma famille finissent par m’y inscrire. ça fait des années qu’ils veulent tous que je tente mais j’ose pas à cause d’une timidité un peu maladive.

    1. Anthony & Noémie Auteur Répondre

      C’est hyper intéressant le processus de recrutement d’un casting, et c’est vraiment très chouette d’y participer, ne serait-ce que pour l’ambiance. J’espère un jour que tu pourras le tenter 🙂

Laisser un commentaire