Un mois de trottinette : le bilan

J’ai eu pour mon Noël, une super trottinette. Caprice d’enfant jamais comblé, ou caprice du moment, je suis réellement ravie de posséder un engin de ce type.

 

 

Assistance pédestre ou assistance électrique ?

La mienne n’est pas électrique, et cela pour plusieurs raisons. Je dois régulièrement la porter, à cause des marches au théâtre et aux écoles où je travaille. Impossible pour moi de trop me charger et de risquer de me faire mal avec une charge  lourde. J’ai besoin d’une trottinette nomade, que je puisse transporter ou lever assez rapidement.

Anticiper

Faire attention aux gens, partout et tout le temps. Surtout sur le trottoir ( où une trottinette non électrique doit circuler ) , ou dans les angles de rue. Les gens sur le trottoir restent un vrai obstacle, car certains dévient tout d’un coup totalement, reste une seule solution : utiliser ma sonnette.

Optimiser les trajets

Quelles rues sont les plus pentues ? Les plus dangereuses ? Les plus cabossées ? Où y a t-il le moins de feu et le moins de gens ? Je prends aussi les rues les plus en pentes quand j’ai envie d’un peu de fun et que je suis bien réveillée ! Je m’aperçois aussi qu’il y a beaucoup plus de bosses qu’on peut le croire en tant que piéton, et qu’en plus, certains trottoirs sont bien farceurs…

Prendre mon temps

Quelle joie de glisser sur les trottoirs, cheveux aux vents. Parfois je prends juste ma trottinette pour une balade, je range mon téléphone bien au chaud dans mon sac et pas dans mes poches ( j’ai chuté assez brusquement cette semaine ), et je vais glisser !

Faire un peu de physique

Si l’angle de ma roue est proportionnelle à l’humidité de la rue… ha non va pas falloir rigoler là ! Ce trottoir ne passera que si ma roue est droite et si j’ai un peu d’élan !

Avoir une trottinette à Orléans est de plus en plus normal, et les gens dévisagent de moins en moins les gens qui utilisent ce moyen de transport. Certains sont amusés de voir de plus en plus d’adulte trottiner, et je sens bien dans certains regards, qu’ils me jalousent un peu. D’autres se moquent aussi, mais bon je les laisse faire et je glisse ! 

Voici un lien vers ma trottinette, qui me vient de chez Décathlon ! 

Anthony & Noémie

Jeune couple d'une vingtaine d'années, on a décidé de se lancer dans l'aventure bloguesque à deux, pour partager nos aventures, nos sorties culturelles, nos coups de coeur, mais aussi nos réflexions sur la vie de couple ! Gourmands et bons marcheurs, on adore tester de nouvelles choses, aussi bien sorties insolites que restaurants atypiques !

6 Comments

  1. Olamelama Répondre

    Bienvenue dans le club des trottinettes ! J’en ai deux à la maison : mon ancienne qui à des roues en gomme, comme au bon vieux temps et ma toute dernière, reçue au Noël 2016 (aussi de Oxelo)! Un vrai plaisir de faire de la trottinette pour aller au travail mais j’ai quand même eu droit à quelques frayeurs (les voitures qui roulent comme des malades devant le passage piéton ou les flaques d’eau)
    Bref, fais attention à toi et amuse toi bien 😀

  2. Melle Bulle Répondre

    C’est sympa ce mode te transport mais attention par contre … ma kiné m’avait dit que c’était un des moyens de transport les plus dangereux, elle avait beaucoup de patients qui ont eu des accidents de trottinette et beaucoup de rééducation après …

  3. Cxmille Photo Répondre

    Coucou ! Ta trottinette a l’air vraiment bien ! J’hésite depuis un moment maintenant à aussi en avoir une pour mes trajets. Pour l’instant mon petit frere de 12ans en a eu une électrique donc on va commencer à tester ça !
    Bisous,
    Camille 🙂

    1. Anthony & NoémieAnthony & Noémie Auteur Répondre

      Coucou ! C’est vrai que c’est un moyen de transport qui revient en force, pour les petits comme les grands 🙂 c’est vraiment pratique et ça fait sourire les passants en plus. Bisous Camille 🙂

Laisser un commentaire