Quand on nous a proposé d’assister à un match de hockey, on s’est posé la question de savoir si ça allait nous plaire. Et comme on ne trouvait aucun argument négatif, on a laissé poussé notre curiosité jusqu’aux gradins.

 

Sueurs et palets, coup de sang et score à chaud, suivez-nous pendant ce moment sportif !

17 : 55  On nous donne des pancartes et des tap tap, des sortes de ballons longs pour faire du bruit. Les gens ont l’air de s’y connaître, et nous on s’étonne de voir un filet devant nos yeux. Et oui, un coup de palet est si vite arrivé !

18 : 00  Le nouveau logo de l’équipe est dévoilé, un vrai coup de punch pour ce renard déterminé !

Pourquoi un renard ?

L’emblème « animal » de la ville d’Orléans est l’abeille, symbole de la royauté du temps passé. Cependant, le club a été formé en 1999, et un concours interne avait été lancé pour donner une identité visuelle au club. Le renard a été proposé une vingtaine de fois, et depuis il est toujours au poste !

 

18 : 10 Le match commence, Ludovic qui nous a invité, nous explique les règles brièvement, et nous indique que le score du match est régi par un système bien particulier. Les renards ont 7 points de retard face aux drakars de Caen, et ça se joue sur un match aller, et un match retour. Le total des points donne le score final.

18 : 55 On a dépassé le premier tiers-temps, et ça se corse ! L’ambiance est là, et on se prend à crier très très fort ! Les orléanais sont meneurs pour le moment, mais il ne faut pas qu’ils perdent l’avantage. Et petite surprise : on comprend qu’avec les pénalités, les joueurs peuvent n’être que 2 sur le terrain face à une équipe complète ! On détaille les joueurs qui font souvent deux têtes de plus que nous, et on s’enthousiasme au rythme du tambour d’un supporter.

19 : 30 Tout est encore possible ! On vient de se lever pour un but joliment marqué ! Mais la pression retombe quand les adversaires égalisent…

19 : 46 On se dit que ça commence à être très violent ! Les joueurs se poussent contre les rebords de la patinoire, et la tension est palpable. Les Renards jouent agressifs et on scande  » Orléans, tes supporters sont là » pour donner courage à nos joueurs.

20 : 10 L’écart entre les scores est vraiment serré… mais on y croit ! Anthony envoie un message à son papa, ancien joueur de l’équipe de hockey d’Orléans, du temps où ça n’était pas encore les renards, pour le tenir au courant.

20 : 35 Quelle victoire étrange ! Les Renards gagnent 9 à 5 , mais sont pour autant déclarés perdants face au tournoi. Il aurait fallu 7 points pour rattraper l’écart avec l’équipe de Caen. Nous on est quand même ravi d’avoir assister à ce spectacle, et est assez ému quand le directeur du club remercie les spectateurs. On s’est levé, on a eu peur, on a crié, on a joué avec nos tap tap , et on a vraiment apprécié cette ambiance conviviale et très familiale finalement.

Bravo aux renards d’Orléans, et bon courage pour la suite !

Remerciements à Ludovic et Leïla d’ID’COM pour l’invitation