Look d’hiver à l’orléanaise X Capucine CRAPEZ

Ding Dong ! Sonne l’heure d’un nouvel article… On ouvre une parenthèse mode, un des axes qu’on veut développer sur le blog. Une parenthèse agréable, puisqu’on s’intéresse aujourd’hui à la mode éthique, et encore plus incroyable, à la mode à l’orléanaise ! Orléans regorge de talents, de petits créateurs ou d’artisans cachés ! Toujours sympathique de les croiser lors de marchés de créateurs, et de parler avec eux.

 

lookhiverrrr

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une créatrice bien particulière, puisqu’il se trouve qu’elle a fréquenté les mêmes bancs lycéens que moi. Un clin d’oeil bien sympathique, pour une camarade de talent et qui a toujours vécu sa passion et a naturellement accepté de m’en parler ! Cette collaboration sur le blog est donc vraiment particulière pour moi, puisqu’elle met en lumière un talent croisé , en plus de mettre en valeur les créateurs orléanais.

La mode éthique reste vraiment intéressante et pertinente intégrée à une consommation plus responsable. Même s’il est impossible selon moi de consommer 100 % local ou français, j’essaie tout de même de privilégier le Made In France quand je peux, même si le coût reste élevé. Je commence à choisir la qualité plus que la quantité, et à acheter moins mais à acheter mieux. Une mode qui se veut maîtrisée, et toujours un amour des belles matières et des textures nobles. Cet article est donc l’occasion de vous présenter un peu de mon « style », rien de bien compliqué, mais dans lequel je me sens bien !

Capucine Crapez 

aaeaaqaaaaaaaameaaaajgfmngi5owm3ltnhzwytndmznc1izmjkltk4mtgxmtzmm2m0oqNée en 1994, Capucine CRAPEZ devient styliste design textile en sortant diplômée de l’école Parisienne : LISAA ( L’Institut Supérieur des Arts Appliqués ) .
Dorénavant, elle crée, dessine et assemble ses propres collections. Bercée par le sport depuis toute petite, c’est après un stage au Canada qu’elle tire ses inspirations définitives pour l’univers technique très utilisé et développé sur ce continent. Riches en couleurs, matières innovantes et détails ludiques, ses vêtements évoluent aux rythme de ceux qui les portent et se veulent être un véritable jeux, pour les petits comme les grands.

Ses mots d’ordres : Pratiques, Chic et Ludique !

 

1 / Tu es originaire d’Orléans. Aujourd’hui, est-ce que ta ville te manque ?

J’adore revenir passer quelques jours à Orléans voir mes amis et ma famille, je m’y sens bien. C’est même assez relaxant pour moi, une ville à échelle humaine où j’ai toutes mes petites habitudes. Mais je suis maintenant très attachée à ma vie lyonnaise.

2 / As-tu des lieux orléanais de prédilection ?  

Lorsque je rentre, j’aime aller me balader vers les halles Châtelet pour acheter de quoi faire un bon repas et marcher dans les petites rues piétonnes notamment rue Bannier ou il y a mon magasin de laine fétiche ! Je n’oublie jamais ma quête de nouvelles matières et finis souvent mes samedis orléanais par Tissus Jaurès à Fleury Les Aubrais .

3 / Peux-tu nous détailler ton parcours scolaire et les choix de vie qui t’ont amenés à devenir styliste ?

J’ai toujours été très manuelle et depuis toute petite,j’occupe mes temps libres en testant de nouvelles techniques de couture ou tricot. J’ai su que je voulais devenir styliste lorsque j’ai donné vie à un des mes dessins (pour la première fois), en faisant une robe pour ma soeur avec un vieux rideau de douche ! C’est cliché, mais j’ai compris que je voulais faire ca encore et encore ! 😀 Pour le parcours pro, j’ai fais un Bac ES, puis j’ai intégré Lisaa, une école de mode à paris ou j’ai fais une prépa et 2 ans de stylisme textile. Pour l’heure, je finis mon master 2 en e-learning marketing et management de la mode et du luxe à Paris. Cette formation par correspondance m’a permis de faire différents stage dont un au Canada ou j’ai puisé une grande partie de mes inspirations.

4 / Pourquoi 8700M ? 

11_32697_1450572501Ahaha La fameuse question qui fait que ce nom est ce qu’il est ! Mes collections s’inspirent de vêtements techniques, de trekkings et d’un album de manga en particulier : LE SOMMET DES DIEUX. Cet album relate l’aventure d’alpinistes escalant l’Everest sans oxygène jusqu’à 8700M …

5 / Comment élabores-tu une collection ? 

C’est un peu abstrait, je marche beaucoup au ressenti, à mes coups de cœur du moment, mes envies. Cela dit, après quelques coups de cœur et mes lignes conductrices établies je mets tout en page sur papier, pour créer mes gammes de couleurs, mon ambiance en faisant tout un tas de moodboard. Je fais beaucoup de listes et de penses-bête, cela me permet de me vider la tête et d’être sûre de ne rien oublier. Ensuite, je fais des recherches matières et c’est parti, je commence à dessiner des modèles, des envies et tout prend forme petit a petit.

6 / Quelles sont tes sources d’inspiration ? 

J’adore L’univers technique ! C’est la base même de toutes mes inspirations. J’achète beaucoup de magazines enfants, et sport pour nourrir mes collections et je me ballade aussi beaucoup dans les magasins de sport (MES MAGASINS PREFERES) pour observer tous les nouveaux détails pratiques … Je trouve ça très fonctionnel et ludique et j’aime que mes vêtements évoluent dans ce sens.

lookhiverrrrr

7 / Tu dis concevoir des vêtements ludiques, peux-tu nous en dire plus ? Comment un vêtement peut-il être jeu ? 

Oui en effet, lorsque je crée un vêtement, surtout pour enfant, j’aime qu’il évolue avec lui ! Pour moi, un vêtement pour enfant doit attirer celui qui le porte. J’aime créer des doublures de manteaux avec un personnage à la « chercher Charlie », des combinaisons qui se transforment en deux pièces distinctes, des détails que l’on peut enlever, changer, j’aime qu’il y ait pleins de détails de finitions à découvrir dans mes pièces !

8 / Que penses-tu de la mode actuelle, y a t’il une tendance que tu adores ? Une que tu détestes ? 

J’adore la mode, cela parait évident, Mais contrairement aux vêtements que je crée et l’univers créatif qui m’attire, je ne m’habille pas du tout en sportswear ! J’aime les tendances actuelles très « retour vers les années 60/80 » qui sont chargées de couleurs et motifs en tout genre. La tendance que j’adore et que j’utilise très souvent c’est le mixte entre un style très classique (pantalon de tailleur) et des baskets branché bien flashy ! L’incontournable all seasons : le perf en cuir ! Celle que je déteste : l’imprimé pied de poule et les chaussures à plateforme !

9 / Si tu devais inventer un vêtement magique, ça serait quoi ? 

Sans hésiter, le sac de Marie Poppins ! Tout petit, mignon et TRES pratique !

10 / Des conseils pour les apprentis stylistes ou ceux qui rêvent de faire le même métier que toi ? 

Beaucoup, beaucoup de passion ! C’est primordial pour faire ces études et pouvoir avancer et « réussir ».

lookhiverrr

Manteau : Vintage  / Laine et Cachemire

Sweat : Lagerfeld / Coton

Jean : Promod

Echarpe et bonnet : Comptoir des Cotonniers / Laine et Angora

Gants : Rodier / Cuir

Bottes : La Redoute ( ancienne collection ) / Cuir Suede

Totebag : Capucine Crapez 8700 M / Cuir et Coton

Anthony & Noémie

Jeune couple d'une vingtaine d'années, on a décidé de se lancer dans l'aventure bloguesque à deux, pour partager nos aventures, nos sorties culturelles, nos coups de coeur, mais aussi nos réflexions sur la vie de couple ! Gourmands et bons marcheurs, on adore tester de nouvelles choses, aussi bien sorties insolites que restaurants atypiques !

5 Comments

  1. Natieak Répondre

    C’est une bonne idée de mettre en avant des talents de ta régions. On est de plus en plus sensibilisé par la mode éthique.
    C’est une belle découverte.

    1. Anthony & NoémieAnthony & Noémie Auteur Répondre

      Oui, c’est super important de faire découvrir des talents locaux ! C’est sur ça que se base le blog, faire découvrir tout autour ! 🙂 Pas besoin d’aller forcément loin pour être surpris !
      Merci, bises !

  2. Melle Bulle Répondre

    très sympa de nous faire découvrir des créateurs locaux. Pour avoir vécu quelques années dans le quartier de la croix rousse, à lyon, j’adorais aller chiner chez les créateurs du coin … ça change des fringues de chez Zara ou H&M que tout le monde portait !

    1. Anthony & NoémieAnthony & Noémie Auteur Répondre

      Hello Melle Bulle 🙂
      Merci de ton commentaire ! C’est vrai que c’est une valeur ajoutée, se soucier des créateurs locaux plutôt que des multinationales ! ^^

Laisser un commentaire