Orléans, Beaugency, Notre-Dame de Cléry, Vendôme, Vendôme…

C’est une tradition, une coutume, les fêtes de Jeanne d’Arc sont depuis 588ans le moment de rassemblement privilégié des orléanais et de l’ensemble des élus. Cette année, et malgré le contexte présidentiel, la population a répondu présente, tout au long des festivités proposées par la ville.

Nous sommes le dimanche 14 Mai aux alentours de 14h, et comme nous avons la chance de disposer d’un Pass Presse, direction le carré réservé pour immortaliser depuis cet espace parfaitement situé, le discours du Maire et le défilé. La gigantesque tribune officielle qui fait dos à la Cathédrale surplombe la place et la Rue Jeanne d’Arc une installation vraiment impressionnante vue d’en bas !

Le cortège militaire qui suit le début de la cérémonie est tout aussi impressionnant, mais raccourci par l’absence de la Garde Républicaine le résultat est un peu plus lisse que les années précédentes, mais rien de dramatique pour autant !

C’est ensuite au tour du cortège commémoratif de défiler, et autant le dire c’est haut en couleurs ! Une belle occasion de découvrir musiques et costumes locaux le temps d’une déambulation à travers la ville. J’ai une petit préférence pour la « Musique Municipale d’Orléans » : Leur tambours et les costumes traditionnels mais très « flashy ».

Pour cette 588ème édition les spectateurs étaient sans doute moins nombreux, peut-être la faute à l’absence d’un véritable invité d’honneur comme il a souvent été possible d’en voir. Cette année et après le désistement de Jean-Louis Borloo, ce sont finalement les Maires de la toute jeune « Orléans Métropole » qui se sont réunis pour cet événement d’envergure régionale.

En remontant la rue Jeanne d’Arc, puis en passant par la place du Martroi, le cortège s’est dirigé vers la rive sud au pas de charge ! Elus et bénévoles se sont pris au grand jeu des « bains de foules et poignées de mains » pour les uns et aux « Selfies » pour les autres. Ambiance bon enfant et printanière sous un magnifique ciel bleu !

Une fois le pont traversé, le cortège a poursuivi sa grande marche jusqu’à Saint-Marceau pour finalement revenir jusque’au quai afin de revenir à la cathédrale. Une bonne dose de marche, en imaginant les efforts de ces « échassiers humains » perchés à plusieurs mètres du sol, sans tomber !

Les festivités se sont achevées par la restitution de l’étendard de Jeanne sur le parvis de la cathédrale, un moment d’émotion et une conclusion réussie en harmonie avec les orléanais.

Anthony & Noémie

Jeune couple d'une vingtaine d'années, on a décidé de se lancer dans l'aventure bloguesque à deux, pour partager nos aventures, nos sorties culturelles, nos coups de coeur, mais aussi nos réflexions sur la vie de couple ! Gourmands et bons marcheurs, on adore tester de nouvelles choses, aussi bien sorties insolites que restaurants atypiques !

2 Comments

  1. Melle Bulle Reply

    J’aime bien participer à ce genre d’événements.
    Avec mon mari, on participe chaque année aux Médiévales d’Andilly, on se costume et on plonge dans une autre époque, c’est amusant 🙂

    1. Anthony & NoémieAnthony & Noémie Post author Reply

      Ha ça doit être super d’y participer aussi de cette façon 😀

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :