Indépendants mais aimants !

Comment ça solitude et couple ça ne va pas ensemble ? Et si, justement, ces deux mots trouvaient un terrain d’entente… une sorte d’indépendance réfléchie ?

Parfois, il est important de s’accorder des moments loin l’un de l’autre pour se retrouver. Certains couples en ont besoin plus que d’autres, et la distance peut être variable d’une relation à l’autre ! Si loin veut parfois dire à l’étage ou à quelques kilomètres, apprécier son indépendance reste la même variable.

Avoir un espace à soi est important dans un couple, car on a souvent tendance à s’oublier pour son couple. On pense à son couple comme à une entité, quelque chose d’entier et d’inaltérable, on se sent les plus forts parce qu’on est ensemble.

Avec Monsieur l’Amoureux, nous n’avons pas toujours les mêmes centres d’intérêts, mais nous respectons l’autre et ses passions même si on ne les comprend pas. Il ne  faut pas oublier qu’on est un, avant d’être deux. Ni s’obliger à suivre l’autre, alors qu’une autre activité nous plairait. Je ne suis pas forcément Anthony dans ses balades photos, et lui me laisse tranquille quand je veux faire une sieste ou prendre un moment dans les draps, afin de finir un livre !

La solitude, c’est surtout un moyen de se retrouver avec soi-même, de s’éclipser dans ses pensées, comme une petite bulle à préserver.

On se dit que c’est comme un jardin secret, mais avec la porte ouverte si besoin. Avec notre appartement loué ensemble, on a construit notre routine bien agréable, avec des pièces séparées. Je ne supporte pas d’être observée quand je suis plongée dans un bon livre, et Anthony a besoin de calme lorsqu’il fait des recherches sur Orléans. L’un est à l’étage au calme et l’autre tranquille en bas. Et ça nous va très bien, on ne se sent pas coupable d’être chacun dans nos activités. On respecte l’intimité de l’autre, et on ne lui crée pas de désordre inutile.

Certains couples voyagent séparément, d’autres ne se retrouvent que le weekend. D’autres couples encore, ne vivent pas ensemble, mais sont tout de même un couple.

C’est intéressant de connaître la place qu’on laisse à l’autre quand il n’est pas présent. Parce que nous existons indépendamment de  l’autre, et nous ne voulons surtout pas l’oublier.

Assez admiratifs des couples fusionnels, nous ne pourrions pas être tout le temps collés l’un à l’autre. Ne rien faire l’un sans l’autre. Nous aurions un peu l’impression de perdre ce qui nous unit, les petites différences qui nous rapproche quand nous sommes ensemble. Pourtant nous nous aimons, et profondément. Mais voilà, vivre l’un sur l’autre reviendrait à ne faire plus qu’un, alors que notre couple est très complémentaire.

Nous ne souhaitons pas devoir demander à l’autre l’autorisation de sortir, nous ne voulons pas non plus devoir lui rendre des comptes, ni être pressé de questions sur nos agissements. On pense sincèrement qu’une relation repose sur la confiance, et on n’a pas besoin de poser plus de questions à l’autre car on sait ce qu’on doit savoir. Nous passons parfois des soirées chacun de nos côtés, sans qu’on s’inquiète sur ce que fait l’autre. Parfois c’est vrai, nous nous attendons pour dormir.

Pour être sûr que l’autre soit bien rentré. 

Et toi, est-ce que tu penses que la solitude a sa place dans un couple ? 

Anthony & Noémie

Jeune couple d'une vingtaine d'années, on a décidé de se lancer dans l'aventure bloguesque à deux, pour partager nos aventures, nos sorties culturelles, nos coups de coeur, mais aussi nos réflexions sur la vie de couple ! Gourmands et bons marcheurs, on adore tester de nouvelles choses, aussi bien sorties insolites que restaurants atypiques !

18 Comments

  1. Douces effrontées Répondre

    J’adoooore cet article ! Même si je n’en suis pas encore rendue au moment d’avoir une vraie vie de couple, c’est exactement cette vision que j’en ai. L’idée de devoir être h24 collée à quelqu’un m’angoisse. Je veux toujours avoir mes ambitions, mes moments, mes passions, et ce quelque soit mon âge ou mon conjoint !
    En tout cas bravo d’avoir réussi à trouver votre équilibre !

    1. Anthony & Noémie Répondre

      Merci beaucoup, ce n’est pas facile, et tous les jours sont des défis ! 😀 merci de ton enthousiasme en tout cas ça fait plaisir 😀

  2. leschosesquibrillent Répondre

    Je comprends tout à fait ! Avec mon chéri on est assez fusionnels mais on apprécie quelques fois par an de faire nos voyages ou escapades avec nos amis respectifs pour mieux se retrouver après ! des bisous!

    1. Anthony & Noémie Répondre

      Hello ! Merci pour cette petite bafouille ! 🙂 c’est vrai qu’on a chacun son rythme ! Le mieux c’est de se connaître assez pour s’accorder ensemble. Plein de bisous.

  3. jenychooz Répondre

    Je suis bien d’accord avec toi. Nous vivons pareil avec Kévin. En plus nous sommes chef d’entreprise tous les deux, postes à responsabilité. On se voit peu mais bien, on essaie de prendre le plus de vacances possibles pour se retrouver. Et cela nous convient parfaitement !
    Biz Jeny

    1. Anthony & Noémie Répondre

      Je suis depuis un moment tes aventures, et c’est vrai que tu as l’air d’être très occupée ! Félicitations pour tous tes projets que tu mènes de front. L’harmonie et l’équilibre sont les maîtres mots dans une relation je crois. Bises

  4. Nina Répondre

    Coucou! tu as tout à fait raison et c’est primordial que chacun aie son  »jardin secret », ses moments rien qu’à lui, pour se retrouver encore plus aimants.
    Ton article est tellement vrai, tellement bien écrit.
    Bisous des îles

  5. Emmanuelle CM Répondre

    Etre en couple, oui mais je pense aussi qu’il est important de ne pas s’oublier soi-même. Faire des activités sans l’être aimé ne me choque absolument pas. L’essentiel est de trouver un équilibre dans le couple et dans l’identité personnelle de chacun. J’ai apprécié lire ton partage sur le sujet.

    1. Anthony & Noémie Répondre

      C’est bien que cela ne choque pas, nous avons trop souvent eu l’impression que faire des activités séparées était assez mal vu ! ^^ merci beaucoup de ton commentaire en tout cas.

  6. marionisadinosaur Répondre

    Très très important comme sujet, j’ai eu beaucoup de mal à me dissocier au début car ma relation en cours est ma toute toute première relation, j’ai fait de la dépendance affective et c’est très complexe à gérer mais quand on apprend à s’aimer soi petit à petit et à comprendre l’espace dont on a besoin c’est vraiment top !
    Bravo pour l’article !

    1. Anthony & Noémie Répondre

      Hello Marion ! 🙂 Oui c’est toujours assez dur de se faire soi quand on débute une relation. Il n’y a pas de plan qui marche ou de recette secrète mais un équilibre à trouver je pense ! Merci beaucoup pour ces encouragements, au plaisir de te revoir par ici ! Bises !

Laisser un commentaire