On nous demande souvent, comment on trouve des idées de choses à faire. On sait s’ennuyer de temps à autre, et c’est vrai qu’il est important, au vu des différentes stimulations digitales qui nous envahissent, de laisser son téléphone portable et d’éteindre les écrans. On a donc décidé de dresser une liste d’idées, pour que vous en sachiez plus sur notre côté déconnecté !

 

 

Parler du futur 

On est un couple bavard, on se projette beaucoup et on aime bien en discuter pour confronter nos idées, nos espoirs et pour être certain d’être sur la même longueur d’ondes. On rêve ensemble, on fantasme, on se fait des châteaux en Espagne, on s’imagine et ça nous plait. Avant de dormir ou dès potron minet, on papote sur l’oreiller.  » Dis, tu crois qu’on ressemblera à quoi quand on sera vieux ?  »  » Et puis d’ailleurs c’est quoi être vieux? »  » Oh mais j’ai peur de devenir un couple chiant, blasé, et on sortirait jamais  »  » Ca serait bien un jardin, non ? »  » Tu penses qu’on sera de bons parents ? » Ca nous fait du bien d’extérioriser, et on a souffert tous deux de relations passées pleines de non-dits et de supposition.

p1110357-copier

Préparer nos prochaines sorties 

Châteaux, parcs, parcs d’attraction, balades on ne manque pas d’idée !  On est souvent sur les sites des villes ou les offices de tourisme. On se renseigne également sur les réseaux, en demandant sur Twitter ou sur Instagram des bonnes adresses ou des petites astuces. Et quand on part un peu loin, on fait des plannings pour avoir une idée d’une journée tracée. Même si on s’écarte souvent du planning, c’est important de savoir ce qu’on peut faire ou caser dans une tranche horaire définie. Et ça nous rassure également.

 

Marcher

On adore se promener, alors qu’on soit en ville ou à la campagne, on prend de bonnes chaussures et on marche dans des rues qu’on connaît déjà ou bien on se perd dans une ville inconnu et on trouve des trésors visuels ( street-art, galets, fougères… ) .

img_3223-copier

img_3189-copier

 

Constituer notre album photo

Et oui, le carnet d’aventures existe vraiment ! Et c’est un album photo très gros, avec des films décollables et des souvenirs à collectionner. On y met nos tickets de métro, nos places de cinéma et nos entrées dans les monuments. Et les gens qu’on aime et qui ont marqué nos vies aussi.

 

Ecrire / Lire / Faire des recherches

Anthony est féru d’histoire et d’anecdotes, et est souvent en train de lire un article sur son smartphone ou dans un de ces vieux livres légués par sa grand-mère. Il aime faire des recherches et savoir pourquoi l’urbanisme en est où elle est, et ce qu’on pourrait changer. Sa passion est déformation professionnelle, puisqu’il est dessinateur en bâtiment ! Moi je suis plutôt à lire des nouvelles , à écrire pour moi.

Faire la cuisine / Dessiner

14288116_657459244429089_162645420_nJe mitonne beaucoup de petits plats ! Quand j’ai du temps libre, j’aime bien essayer de nouvelles associations et Anthony se fait un plaisir de faire le goûteur. Je désespère qu’il me cuisine un jour quelque chose, mais il fait déjà la vaisselle alors on ne peut raisonnablement pas être sur les deux fronts.

Monsieur préfère dessiner, faire des croquis, reproduire des photographies de vieux bâtiment sur un de ses multiples cahiers. Ca peut lui prendre des heures, mais le résultat en vaut la peine ! 

12424757_1591917001130329_1622927372_n

Voilà ! Vous nous connaissez mieux grâce à nos activités de l’autre côté de l’écran ! Peut-être que ça vous donnera des idées.. Que faites-vous pour vous occuper en couple ? Ces activités semblent bien communes, mais ces petits moments sont encore une fois une occasion de nous émerveiller, ensemble ou séparément.  On s’est vite rendu compte qu’on appréciait les mêmes choses, les mêmes domaines, mais à des niveaux différents. En balade, Anthony commente les façades, moi je regarde les passants pour écrire des histoires. Dans nos moments créatifs, on est seul et ça fait du bien de confronter nos « oeuvres » une fois la journée terminée. Dans les musées, et dernièrement au FRAC, Anthony s’attache aux structures, moi je préfère les textures. Encore une fois, question de goût et de complémentarité ! C’est important pour nous de trouver un équilibre entre des moments seuls et des activités réalisés à côté. On est bien content d’avoir trouvé une sorte de routine de l’ennui, qui nous conforte dans l’idée qu’on peut partager et se séparer, sans pour autant totalement se quitter !