Alors, ça roule ou ça pédale ?

Parlons peu roulons bien. Aujourd’hui on va vous parler d’un sujet qui peut rebuter certains, et qui peut en faire sourire d’autres. Et oui, le permis de conduire est une étape, mais est-elle obligatoire ?

 

Anthony : J’ai mon permis depuis 2012. Le 27 février pour être précis. Code du premier coup, permis pratique du premier coup… un parcours plutôt classique ! Ha si, j’ai fait 40h de conduite et ma mère m’a un peu mis la pression pour que je l’ai, mais au final, je suis bien content de l’avoir.

Plutôt régulier, j’y allais en fin de semaine, et après le lycée j’allais au code. Studieux et appliqué, ça m’est arrivé d’en faire jusque 6h par semaine. Avec des sessions de 2h maximum, j’étais plutôt connu à l’auto-école. En plus, j’ai fait du simulateur et j’avoue que ça ne m’a pas servi à grand chose… Peut-être niveau appréhension, mais maintenant à un vrai volant, je me rends compte que ce ne sont pas du tout les mêmes sensations. Je me souviens de mon examen de permis, l’inspectrice avait des lunettes noires et je ne voyais pas son regard. Autant dire que j’étais assez agacé parce que c’est un peu déstabilisant. Je me souviens de mon moniteur qui s’appelait Sami et qui m’a vraiment bien aidé pendant toute ma formation. Avant de passer le permis, j’avais fait 2h de conduite et il m’a emmené ! En fin d’examen, je l’ai vu me faire un pouce dans le rétroviseur et j’ai su que j’avais fait du bon boulot. Deux semaines plus tard, je recevais le précieux sésame qui sentait bon l’indépendance. 

Ma mère m’a ensuite donné sa voiture gracieusement, et j’ai donc débuté avec Peugeot 306 verte de 1998 qui appartenait à mon grand-père ( oui je crois bien qu’elle a fait toute ma famille ). Au compteur elle n’avait que 57 000 km , ce qui est peu quand on sait que la voiture a traversé une dizaine d’années. Je m’y suis fait et elle m’a accompagné sur bien des routes de vacances ou pour aller au BTS ! Un samedi midi au bout de ma deuxième année d’apprentissage, je me souviens d’un incident qui m’a marqué. Une panne de batterie sur un parking désert à Pithiviers. La solitude.

Je suis reconnaissant envers mes parents qui m’ont payé toute ma formation du permis. Une pression en plus pour que je l’ai ! 

 

 

Noémie : Je n’ai pas le permis de conduire. Je l’ai raté deux fois, et ce, pour plusieurs raisons. Premièrement, quand je l’ai passé la première fois, je n’étais pas globalement prête. J’ai été poussé et c’est bien quelque chose qui ne marche pas avec moi, car je navigue inconsciemment à contre-sens ensuite. La seconde fois, j’étais vraiment motivée, mais je me suis laissée surprendre et j’ai grillé une priorité dans un rond point. Autant vous dire que l’inspecteur à ma droite a directement cacheté l’enveloppe et qu’il a assuré les 20 minutes d’examen parce qu’il se devait de les faire.

Le code je l’ai eu à partir du second essai. Je crois que j’ai tendance à laisser traîner les choses, et je n’étais pas aussi assidue qu’Anthony lorsqu’il a fallu le préparer. Comme à l’époque j’étais en internat, devoir passer mes maigres heures de sortie à l’auto-école ne m’enchantait guère. Quand je l’ai eu je n’y croyais pas trop, mais j’avais hâte de commencer la conduite, car j’étais vraiment curieuse. Lors de la première séance pratique, j’étais très impressionnée, et j’ai dû passer pour quelqu’un de gauche et de malhabile. Les autres voitures m’effrayaient, je ne savais pas où regarder. Même si je n’avais pas les pédales, le volant et le placement des mains me donnaient déjà du fil à retordre. Il m’a fallu 20h de conduite pour passer la première étape sur quatre. Et j’ai en tout cumulé 60h de conduite qui ne m’ont menées à… rien.

Aujourd’hui je me rends compte que je n’ai pas le permis et que ça va m’handicaper pour la suite de notre vie. C’est surtout une question professionnelle, puisque je vais sûrement être amenée à effectuer des déplacements pour mon nouveau boulot. L’écriture d’un nouveau guide touristique régional m’est déjà passé sous le nez pour ce motif et c’est là que j’ai commencé à m’en vouloir un peu de ne toujours pas l’avoir ! Même s’il n’y a pas un âge précis pour l’avoir, je sens que c’est le moment de me mettre un coup de pied à la motivation ! Je me rends aussi compte que si jamais Anthony a un quelconque accident qui l’empêche de prendre la voiture, nous serons bien embêtés dans notre vie quotidienne car c’est lui qui va chercher les courses au Drive par exemple. En prenant du recul, je me dis que je n’avais pas compris l’intérêt d’avoir le permis, et c’est la raison pour laquelle j’ai autant laisser traîner. Dans mes études je n’en ai pas eu besoin car j’étais en transport en commun, et que ce mode de vie ne me déplaisait pas, que je sois à la fac d’Orléans ou en orthophonie, à Tours.

Mon code est périmé et il faut donc que je repasse tout du début. Je vous avoue que l’ampleur de la tâche a deux côtés. L’un c’est qu’il faut économiser pour le payer ce permis, et le second c’est qu’il faut être régulière dans ses efforts. Même si j’ai de moins en de moins de mal à gérer mes finances, un permis à payer représente tout de même une somme. C’est un bon leitmotiv pour économiser cela dit, et je pense qu’avec le nouveau système de code avec La Poste, on peut amoindrir les frais. 

Pour 30€, on paye juste la présentation à l’examen du code dans un des 500 centres présents dans toute la France. Les résultats sont disponibles en 48h, et je pense que cette formule est utile si comme moi, on n’a pas forcément le temps ni l’envie de faire des sessions et de réserver des plages horaires exprès. En plus, se préparer seul alors qu’on l’a déjà passé et réussi ne devrait pas être une trop grosse affaire. J’ai installé l’application Digischool et je fais des séries depuis quelques jours. Je suis plutôt contente de voir qu’en général je fais toujours plus de 30/40.

Plus d’informations pour passer le code avec la poste sur ce lien. 

 

Tu as des conseils ou une expérience liée au permis de conduire à partager ? N’hésite pas à commenter !

 

 

 

Jeune couple d'une vingtaine d'années, on a décidé de se lancer dans l'aventure bloguesque à deux, pour partager nos aventures, nos sorties culturelles, nos coups de coeur, mais aussi nos réflexions sur la vie de couple ! Gourmands et bons marcheurs, on adore tester de nouvelles choses, aussi bien sorties insolites que restaurants atypiques !

14 Comments

  1. Caro Dels Répondre

    Du coup j’avais rapidement commenté sur Insta, je vais développer un peu plus ici.
    J’ai donc quasi 12 ans de permis car je l’ai passé l’année de mes 18 ans. Pendant le code, on m’a volé mon portefeuille et j’ai dû refaire ma carte d’identité ce qui a pris un temps fou. J’étais à l’internat j’allais 2 fois / semaine au code, où je me faisais royalement chier vu que je connaissais les séries par coeur. J’ai eu le code avec 0 faute.
    Pour la conduite j’étais méga stressée (mon frère est mort dans un accident de voiture) ma 1ere heure je roulait même pas à 30km/h et j’ai eu des courbatures, mais au final avec de la pratique ça a vite été mieux. Par contre j’ai déménagé après les grandes vacances et pendant l’été je bossais dans un camping trop loin de l’auto-école alors j’ai arrêté la conduite fin juin pour reprendre mi septembre dans une autre ville. Et en novembre je passais le permis… Je suis tombée sur un inspecteur réputé méchant. C’était encore l’époque où on savait directement dans la voiture si c’était réussi ou pas. La session avant mon groupes les 3 nanas ont été recalées… Je suis passée en 1er dans mon groupe (je ne voulais pas attendre), j’ai calé avant un rond point, j’ai un peu galéré à doubler quelqu’un sur la voie express… Mais à la fin, sur le parking du départ le gars me fait « C’est bon. » J’ai eu un petit blanc genre « c’est bon c’est fini ou c’est bon je l’ai ? ». Et je l’ai donc eu du 1er coup. Les deux personnes qui étaient dans mon groupe l’ont eu aussi juste après donc tout le monde était content !!

    Par contre Morgy étant à Tours il n’avait pas besoin de le passer… C’est à 25 ans qu’il l’a passé en conduite supervisée avec moi. Je devrais ptet en faire un article pour expliquer tout ça ! Parce que du coup ça l’a beaucoup aidé (faut dire que j’ai pas été tendre je l’ai direct mis sur la rocade de Bordeaux x’D) et il a aussi eu son permis du 1er coup.

    1. Anthony & Noémie Auteur Répondre

      ça me rassure ton témoignage, j’espère vraiment le réussir assez vite car je suis motivée ! 😀

  2. Margot Répondre

    J’ai également loupe mon code la premiere fois. J’avais tenter le stage pour le passer en une semaine et ça n’a pas fonctionné.
    Et mon permis je l’ai eu du premier coup avec tous mes points. Je n’aurais pas cru. J’avais pourtant eu beaucoup d’heures de conduite avec des moniteurs qui n’ont jamais réussit a me mettre en confiance.
    Heureusement j’ai fait la conduite accompagnée avec mes parents qui m’a beaucoup aidé et m’a permis d’avoir plus de pratique.
    Je me souviens encore la premiere fois que j’ai pris le volant, la sensation de stress et d’excitations quand j’ai eu mon permis et que j’ai pu rouler toute seule.
    Je suis sure que tout va bien se passer pour toi cette fois ci. Des scores de plus de 30/40 au code c’est deja géniale.
    Des bisous
    Margot
    https://troughthepasturesofthesky.com

    1. Anthony & Noémie Auteur Répondre

      Ce n’est pas le code qui m’effraie le plus, car je l’ai déjà eu. C’est plutôt de reprendre le volant après…5 ans ! ^^ » c’est normal d’appréhender mais bon, il me le faudrait vraiment !

    1. Anthony & Noémie Auteur Répondre

      Oui ils ont changé le score obligatoire à présent ! Me semble que c’est 3 fautes max à la place de 5 quand je l’ai eu il y a quelques années…

  3. Adélie Le Toquin Répondre

    Coucou, article très intéressant ! J’ai justement passé mon code en candidat libre avec SGS (concurrent de la poste aussi à 30 euros), je l’ai loupé la première fois car je suis tombée sur une série bien vache, et j’étais beaucoup beaucoup trop stressée.. mais la deuxième fois nickel !

    Je passe mon permis demain, et autant dire tout de suite que je n’en mène pas large.. mon manque de confiance en moi se ressent dans ma prise de décision, c’est pas évident ! Ma formation en conduite a été un peu chaotique car je stressais trop, trop tendue etc.. mais il faut s’accrocher malgré tout (notamment le trou que cela fait sur notre compte en banque), ça ouvre tellement de portes ensuite..

    Souhaitez moi bonne chance

Laisser un commentaire