Blabla, Tous

L’hypnothérapie : mon expérience

Après quelques jours, je vous fais enfin un retour sur ma séance d’hypnothérapie.

 

L’hypnothérapie, c’est quoi ? 

Définition :  travail sur les états de conscience modifiés permettant de mobiliser les souvenirs enfouis et les ressources profondes de l’inconscient. Les différentes techniques; de visualisation, de relaxation, de respiration et détente, d’hypnotisme, de suggestions post-hypnotiques. L’hypnose est l’outil de changement le plus puissant connu dans le monde actuellement. L’hypnose est un état naturel de l’esprit. Par la suite identifier la cause, la source des peurs et des symptômes pour les éliminer .  La méthode la plus rapide et précise est par l’hypnose. Les différentes techniques; de visualisation, de relaxation, de respiration et détente, d’hypnotisme, de suggestions post-hypnotiques. Il n’y a rien d’artificiel ou de supernaturel. Chacun possède une capacité naturelle de réponse. Note(s) : Malgré son nom issu du Grec «Hypno» (qui signifie sommeil) et contrairement à ce que pense la majorité, l’état hypnotique n’a rien à voir avec le sommeil ordinaire, il s’agit plutôt d’un outil à qui permet à l’individu d’atteindre un état particulier à différents niveaux de profondeur. En fait, ce qui se produit c’est que la personne demeure toujours consciente de ce qui se passe, même au cours de la séance la plus profonde.

J’ai contacté l’hypnothérapeute Anaïs Valadon, après avoir échangé avec elle sur Instagram. J’ai aimé les mots qu’elle avait déjà via l’écran, et à la suite d’un événement personnel, je me suis dit qu’il fallait que je bouge quelque chose dans ma vie. Coup du sort ou déclic, j’ai senti que c’était le moment. 

Anaïs pratique l’hypnose SAJECE, qui est une hypnose douce qui permet de reprogrammer l’inconscient. Ici pas d’hypnose spectacle, et c’est bien ce qu’elle me précise en début de séance… nous ne sommes pas là pour me ridiculiser, pour me faire danser ou pour me faire rire. Ce ne sont pas du tout les mêmes enjeux ni la même mécanique. L’hypnothérapie est bien une méthode de mieux-être et se pratique avec un praticien en qui vous avez confiance. Elle peut se déplacer à domicile, dans les maisons de retraite ou les hôpitaux ou bien vous accueillir dans son cabinet à Ingré, près d’Orléans.

Déroulement de la séance 

Après un petit brief sur la raison de sa venue, Anaïs met une musique douce. Je me couche sur mon canapé, le dos bien calé, et les mains sur le ventre. Anaïs se tient sur la méridienne, assise. Elle me dit de me détendre et c’est là que ça devient intéressant…

Avec une voix changée, un peu grave, elle commence à me raconter des histoires subtilement écrites pour moi. Dans ces récits, il y a des clés liés à mon problème, et mon inconscient réagit sans que j’ai nul besoin de parler. Je me sens partir un peu vite au début et je prends un peu peur. La sensation est à la fois très attirante et un peu étrange. Comme celle qu’on ressent quand on est ivre, et qu’on se couche. Tout bouge un peu, et les yeux vont d’un côté comme de l’autre comme dans un manège à sensation. Mais ça se calme, et je peux reprendre mon écoute semi-consciente. Parfois il y a des éléments qui me touchent dans les histoires qu’Anaïs me raconte, d’autre fois je n’écoute pas vraiment et je me demande quelle heure il est. J’ai l’impression de pouvoir me lever à tout moment, mais je n’en ai pas envie. C’est comme si j’étais dans un rêve fait pour moi, c’est assez agréable. 

Par la suite, après 40 minutes d’hypnose, j’ouvre les yeux doucement. Le sentiment que je ressens est assez perturbant. Je me sens perdue, joyeuse, étonnée, surprise, et un peu vaseuse. Anaïs me demande si je suis en colère. Ce n’est pas le sentiment que je ressens, alors je réponds à la négative. Elle m’indique que pendant toute ma séance j’étais très rouge… peut-être un signe de colère envers moi-même ? Lâcher prise, prendre du recul, ne pas s’en vouloir et arrêter de culpabiliser… ces signes sont souvent revenus pendant les contes. Libre à moi de les interpréter dans le contexte de mon problème. Je mettais aussi beaucoup mes mains sur mon ventre, mais ça, c’est une autre histoire ! 

Anaïs me donne encore quelques petites recommandations, me dit que les effets se ressentiront dans les jours voire les semaines qui suivront la séance. Je n’ai ni l’impression de parler à une gourou, ni l’impression d’être en face de quelqu’un qui profite de moi, de ma crédulité ou de mes faiblesses. Le tout est d’avoir confiance en son praticien, et c’est bien le lien nécessaire, il me semble. Je suis face à quelqu’un qui est sensible, qui a su m’écouter et appuyer là où j’avais besoin. Les jours qui suivront, je me sens emplie d’une sentiment que je néglige souvent… la gratitude.

J’ai peur de ne pas être réceptif…

Question de réceptivité ou pas, ça c’est à voir avec vous-même. Anaïs m’a dit qu’on est tous normalement réceptifs, c’est souvent notre conscient qui repousse notre inconscient. Si on ne veut pas y croire, et bien on n’y croira pas. Si on veut y croire on y croira, et si on ne s’attend à rien, votre inconscient parlera pour vous !

Est-ce ouvert à tous ? 

L’hypnothérapie agit dans bien des domaines, et on la retrouve même plus récemment dans des méthodes d’anesthésie en milieux hospitaliers. Plus besoin de médicament ou de masque, on vous endort avec des suggestions, et vous vous réveillez de la même façon qu’une anesthésie normale.

Qu’on soit adulte ou enfant, on peut tous faire de l’hypnothérapie… Je crois beaucoup en ces nouvelles pratiques, et je suis contente de voir que cette séance a porté ses fruits sur moi ! Je vous laisse consulter le site d’Anaïs, qui vous permettra d’en savoir plus sur les nombreux champs d’action possibles ( troubles du sommeil, migraine, grossesse, peur, angoisse, phobie, addiction, énurésie, timidité… ) 

Le site d’Anaïs Valadon, hypnothérapeute dans la région d’Orléans. 

Bon à savoir : une séance est normalement suffisante pour régler votre problème mais il ne tient qu’à vous de vous écouter et de savoir si vous avez besoin d’un petit retour à l’inconscient.

Et niveau prix ?

La séance dure 1 heure et comprend deux temps, l’entretien et l’hypnose ( 40 minutes ) .

Séance Adulte : 70 €
Séance de 11 à 18 ans : 50 €
Séance de 0 à 10 ans : 30 €

Je le précise, mais ce n’est pas un article sponsorisé. J’ai payé ma séance, et si je vous en parle, c’est de mon plein gré et avec un avis sincère ! Encore merci à Anaïs pour cette séance ! 

Et vous, que pensez-vous de l’hypnothérapie ? Vous avez déjà essayé ? 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

3 Comments

  • Avatar
    Reply jenychooz 8 avril 2019 at 09:08

    Ton article est vraiment intéressant, je connais des amis qui en ont fait pour régler des soucis de toxicomanie et c’était incroyable. L’inconscient est quelque chose de très mystérieux encore aujourd’hui. Merci pour ton retour 🙂
    Biz Jeny

  • Avatar
    Reply Douces effrontées 8 avril 2019 at 09:51

    C’est drôle, un de mes proches a justement testé l’hypnose la semaine passée, et il m’a donné envie d’aller essayer à mon tour. Ton article m’a encore plus motivée à le faire !

    Bon courage pour l’épreuve que tu as à traverser, des bisous

  • Avatar
    Reply Nina 2 mai 2019 at 12:48

    Coucou Noémie, merci d’avoir échangé ces quelques mots avec nous de ton expérience autour de cette pratique.
    Je ne connaissais pas du tout, je me demande même si à La Réunion, ils en font ?!?!
    Bisous ma belle

  • Laisser un commentaire