Nous venons tous deux de villes plus ou moins concurrentes, pourrions-nous même dire rivales ? Orléans et Tours ont toujours été ennemies, toutes deux villes ligériennes, elles ont leurs avantages, comme leurs inconvénients. Bien entendu, on essaye tous deux de défendre notre ville d’origine… Alors, avec qui êtes vous d’accord ? Plutôt Orléanais ou Tourangeaux ?

♦ ORLEANS ♦

ORLEANS

Anthony

Avantages : J’apprécie Orléans parce que c’est une ville qui a su évoluer avec le temps, au vu de ses nombreux réaménagements elle a su tirer partie des nouvelles infrastructures notamment le Cinéma Pathé en bord de Loire, qui n’existait pas il y a 10 ans. Il y a maintenant deux lignes de tram ce qui facilite beaucoup les accès. Je trouve que c’est une ville bien adaptée pour les familles, grâce à la présence de nombreux parcs environnants en centre ville, j’apprécie beaucoup le jardin des plantes même si il faut reconnaître qu’il est un peu loin du centre ville. On y est au calme et à l’ombre quand il fait chaud. On est à une heure de Paris, ce qui est plutôt appréciable ! Mes endroits favoris sont la place de Loire, les Quais et le jardin de l’hôtel Groslot.

Inconvénients : Du fait de son expansion démographique, qui est beaucoup plus avancée que les aménagements de voiries, la circulation y est parfois une vraie plaie. La ville n’est pas assez animée pour les étudiants, à cause de l’université qui est située à trente minutes en tramway… Les magasins ferment trop tôt, la ville est déserte avant la tombée de la nuit…

 

Noémie

Avantages : J’ai vécu à Orléans pendant cinq ans pour mes études, je n’ai donc peut-être pas un avis très tranché comparé à Anthony, qui lui y habite depuis l’enfance. Néanmoins, j’aime beaucoup l’ambiance très familiale, la ville est vraiment jolie au niveau architectural, et il y a toujours quelque chose à faire si on cherche bien. Je remarque également qu’au fil des ans, elle a su imposer des événements culturels marquants, je pense surtout à Orléans Jazz au Campo Santo, ou au Jour J, qui pour moi sont bien plus intéressants que le fameux Set Electro…

Inconvénients : Ce n’est pas du tout une ville étudiante. J’y ai fait deux ans à la faculté de Langues et pour les sorties c’était vraiment compliqué… les bus et trams se stoppent à partir de minuit, on est obligé de rentrer avant… vraiment pas sympa ! Je pense que c’est une ville où on s’installe lorsqu’on est une jeune famille, les structures sont adaptées, il y a souvent des animations dans les parcs ( Le Parc Pasteur organise des spectacles pour enfant tout l’été ). Je trouve que vis à vis de Paris, c’est un peu une ville dortoir, car je connais beaucoup de gens, notamment des anciens profs de lycée et d’université qui habitaient à Orléans mais travaillaient à Paris !

♦ TOURS ♦

TOURS

Anthony :

Avantages : C’est une ville jeune et qui a beaucoup d’étudiants, et qui vit un peu plus qu’Orléans je l’avoue. Il y a beaucoup de magasins, et au niveau des lieux culturels, la programmation est très éclectique. Et puis il y a IKEA ! Le centre-ville est sympa avec l’incoutournable place Plumereau où il est bon de boire un verre ou de manger une glace quand les premières chaleurs se font sentir….

Inconvénients : Le centre-ville est agréable, mais le contraste est trop saisissant entre les différents quartiers. En arrivant j’ai eu l’impression que c’était une ville qui voulait frimer, mais c’est sans doute parce que je la considérais – à tort – comme l’ennemie tourangelle.

Noémie :

Avantages : J’ai été très heureuse d’avoir mon concours d’orthophonie dans cette ville étudiante dont j’entendais beaucoup parler, et cela toujours en bien ! Et en effet je n’ai pas été déçue ! Vivante et très animée, elle a su gagner mon coeur, je peux m’y balader tranquillement sans but et toujours trouver une expo quelque part. Elle est plutôt bien desservie et c’est agréable de s’y promener le week-end, lorsqu’il y a des vélos partout, des familles courageuses, et des chineurs amateurs qui vont aux brocantes ! Les lieux que je préfère sont la bibliothèque municipale, le quartier Blanqui et la place du Grand Marché qu’on appelle la place du Monstre quand on est définitivement adopté par cette ville !

Inconvénients : Je trouve que les gens ne sont pas très sympathiques, tous les gens avec lesquels je me suis bien entendue et que j’ai rencontré n’étaient pas tourangeaux… mais c’est peut-être parce que je suis tombée sur les mauvaises personnes… La Place Plumereau est très vite bondée, même si les prix des consos restent raisonnables, je n’aime pas du tout me sentir épiée quand j’arrive avec mes amies…