L’Opéra, accessible ou pas ?

Nous avons visité récemment l’Opéra de Tours, lors de l’opération Tous à l’Opéra, qui permettait de visiter les Opéras librement pendant deux journées complètes. Nous nous sommes aussi rendus à l’Opéra La Flûte Enchantée par la Fabrique Opéra Val de Loire… Au lieu de vous faire deux articles, on  a choisi de croiser les deux événements pour parler d’un sujet qui nous questionne. 

                                                          tousaloperaopera

L’Opéra est-il accessible ? Peut-il se mettre à la portée de tous ? Nécessite t-il des connaissances pour en tirer plaisir, ou est-ce réservé à une fameuse « Elite » ? 

Nous avions fait un article sur la Fabrique Opéra Val de Loire et sur le projet de la flûte enchantée qui nous touchait particulièrement, car ce projet mettait plus d’une centaine de bénévoles en marche, afin de toucher les coeurs et les oreilles d’une manière plus accessible. En effet, Clément Joubert dirige l’Orchestre de Léonie, qui affiche fièrement le slogan « Jouer pour le plus grand nombre et rendre accessible la musique classique ! » 

Nous avions hâte de voir comment cela allait rendre, car nous avions pu entrer dans les coulisses et assister à un avant-goût avec explications et autres trames musicales anecdotiques. Nous sommes donc arrivés le coeur léger, on savait de quoi cela allait parler, et on savait à quel rythme se fier pour entendre les battements de coeur des héros de l’histoire. Avoir traduit et adapté les dialogues nous a semblé vraiment pertinent, même si les chants originaux étaient bien dans la langue de composition ( allemand ) .

Photo : B.Odunlami

Photo : B.Odunlami

Bien entendu, nous nous sommes émerveillés devant les costumes et  devant la mise en scène mais aussi grâce à la recherche surprenante et moderne, vis à vis des décors mis en place. Et nous avons redoublé d’applaudissements lorsque une partie des écoles et des figurants ayant participé au projet sont montés sur scène afin de recevoir la salve d’applaudissements qu’ils méritaient. On avait représenté ici le lycée Charles Péguy pour la Mise en Scène, et beaucoup d’élèves du lycée Paul Gauguin pour les costumes et Gaudier Brezka pour les décors. On compte aussi le CFA de la chambre des métiers et de l’Artisanat du Loiret pour les coiffures et les maquillages. Et pour la communication et l’accueil, le CFSA de l’agglo, le CFSA de l’AFTEC et le lycée Voltaire

Bien plus que des mots, cette vidéo résumera vraiment l’expérience que nous soutenons et que nous encourageons : rendre l’opéra Accessible, en commençant par toucher l’éducation et les milieux populaires.

Visiter l’Opéra de Tours était pour nous incontournable, surtout que pour des raisons professionnelles, on retourne sur Orléans cet été. On a donc profité des portes ouvertes pour explorer des lieux naguère inexplorables.

La partie déjà visible par le public nous a bien plu, c’est étrange de se dire que jamais vraiment, on a  le temps de regarder au dessus de nous. Le jour apporte une lumière différente sur ces lieux, bien plus intéressante et vivante !

Le côté costumes et antre aux trésors nous a vraiment bien intéressé, on a pu parler avec l’une des stylistes costumières, et on a appris vraiment beaucoup sur l’apparence d’un costume, et sur les règles historiques à respecter, et tout le travail de recherche en amont, pour coller au mieux à l’époque et à la pièce !

Ce qui nous a le plus bluffé, c’est d’accéder aux  dessous et aux dessus du théâtre… Voir les machinistes en action, apprendre à quoi servent les cintres, et s’informer concernant la création d’effets scéniques ! Les loges des artistes étaient aussi touchantes, on voyait ici et là, les ombres des comédiens se parer de beaux atours pour la représentation d’Eugène, qui se jouait ce soir-là.

En conclusion, on aimerait saluer toutes les initiatives visant à rendre accessible l’Opéra. On croit en cette nouvelle forme d’Opéra, plus simple peut-être,mais qui ne perd en rien ses lettres de noblesses.  C’est beau de rendre ce spectacle possible pour des gens qui jamais n’auraient cru franchir le seuil . Faire visiter les opéras donne un réel coup de fouet à une image tantôt ternie, tantôt « ringarde ». On a vu bon nombre de famille lors de la visite, mais aussi des gens s’intéressant à l’architecture . Ce n’est pas que pour les vieux, ce n’est pas non plus que pour les musiciens. Tout le monde peut apprécier un jeu de lumière, une mélodie, ou des reflets sur un costume irisé. 

 

 

 

Anthony & Noémie

Jeune couple d'une vingtaine d'années, on a décidé de se lancer dans l'aventure bloguesque à deux, pour partager nos aventures, nos sorties culturelles, nos coups de coeur, mais aussi nos réflexions sur la vie de couple ! Gourmands et bons marcheurs, on adore tester de nouvelles choses, aussi bien sorties insolites que restaurants atypiques !

One Comment

  1. Linh Avouable Répondre

    C’est une super initiative ! J’adore le monde de l’Opéra en général, les costumes, l’architectures, je trouve que ça a un petit côté magique qui me fascine 🙂 Bonne continuation à vous deux ! :*

Laisser un commentaire