Un homme d’exception pour une superbe prestation !

Il y a de cela presque une semaine, je me suis rendue à Orléans, pour le concert d’Alain Chamfort pour lequel je vous faisais gagner quelques places. J’ai d’ailleurs été ravie d’y croiser les gagnants ! J’avais invité ma Maman avec moi, puisque ce n’est pas trop le genre de musique de monsieur l’Amoureux, et il était invité lui-même à une raclette chez sa famille… on ne peut pas tout avoir !

J’ai toujours aimé le tourbillon des mondanités, les beaux discours et l’ambiance de ce genre d’événement. On a tout d’abord commencé par une petite réception à laquelle j’étais conviée, à l’hôtel Groslot, juste à côté du lieu du concert, la salle de l’Institut ! L’occasion pour nous d’en savoir un peu plus sur ce concert, les partenaires de l’événement, et de déguster de délicieux petits fours ( le macaron figue foie gras a marqué mes papilles pour toujours )

P1030007 (Copier)

Béatrice Odunlami, adjointe au maire déléguée à l’événementiel et Xavier Laissus directeur de Nostalgie

P1030009 (Copier) P1030010 (Copier)

Puis on a pris place dans la salle de l’InstitutP1030013 (Copier), qui me rappelait de très bons souvenirs puisque j’y ai joué en tant que violoniste quand j’étais encore au Conservatoire. C’est une salle merveilleuse, pleine de frises soignées, de moulures travaillées et de dorures impeccables.

On sentait l’impatience, et les gens étaient ravis d’être présents. Certains venaient de toutes la France, puisque Nostalgie faisait gagner des places pour ce concert privé, et défrayaient les gagnants ! J’en ai vu certains taper du pied ou chanter à tue-tête tout le long du concert … Et je ne vous dis pas l’ambiance survoltée dans la salle lorsqu’on a eu droit à Manurevaaaaaaaaaa !

P1030035 (Copier)

Son pianiste, Thierry Eliez, l’accompagnait avec fougue et plaisir !

P1030019 (Copier) P1030023 (Copier)

Alain Chamfort est arrivé à l’heure, dans un costume sans prétention et avec une classe distinguée qui le caractérise. Il n’a pas parlé, il n’a pas dit « merci d’être là je suis Alain Chamfort je … blablabla » Il a pris place, a souri et a entonné Le grand Retour

Il savait qu’on était tous là pour lui, et que certains avaient bataillé pour gagner leurs places, en jouant sur Nostalgie, sur le Facebook d’Orléans ou sur mon blog. Ce n’est pas le genre d’homme à se perdre en palabres inutiles. Il dit peu, il dit bien, on l’écoute faire de l’ironie ou de l’humour. Et quand il chante, on est touché. Touché d’une manière vraiment particulière, puisque les chansons de ce soir-là, certaines assez vieilles datant de ses débuts, ont toutes ce petit quelque chose qui nous rappelle notre propre condition, notre propre histoire. De Clara, à Bambou, en passant par Adieu mon Bébé Chanteur ( qu’il a fait reprendre à la salle entière en choeur ) , et Souris puisque c’est grave, il nous a enchanté par son interprétation toujours juste, jamais trop surjouée, et pleine d’émotion. La version acoustique de ses chansons ne les dénaturait aucunement, mais au contraire, leur apportait un charme simple qui les valorisait. Un piano, un synthé, une voix. La magie était là.

C’est un chanteur qui raconte nos histoires, avec une poésie et une justesse rare. Avec gravité parfois, tendresse d’autres fois et beaucoup beaucoup d’émotion.

P1030039 (Copier)

Alors merci Monsieur Chamfort ! Et je ne résiste pas à l’envie de vous partager une chanson magnifique, qui a fait couler tout mon rimmel… J’ai l’impression d’être toujours cette petite fille de 3 ans qu’il décrit…

 

Je tiens à remercier également la mairie d’Orléans pour l’invitation à ce concert d’exception et pour le partenariat avec le Blog 🙂

Anthony & Noémie

Jeune couple d'une vingtaine d'années, on a décidé de se lancer dans l'aventure bloguesque à deux, pour partager nos aventures, nos sorties culturelles, nos coups de coeur, mais aussi nos réflexions sur la vie de couple ! Gourmands et bons marcheurs, on adore tester de nouvelles choses, aussi bien sorties insolites que restaurants atypiques !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :