Browsing Tag

Château

Patrimoine, Tous

Dom Pacello ou le maître des agrumes au château Gaillard

On découvre et on s’émerveille d’un rien, c’est vrai. Mais cette visite était si magique, qu’on a décidé d’en faire une vidéo.. Le Château Gaillard est intimement lié aux deux sites présentés précédemment : le Château Royal d’Amboise et le Clos-Lucé.

On entre dans la demeure du maître des agrumes, Dom Pacello de Mercoliano, qui travailla aussi pour le roi des environs : François Ier. Un jardin gigantesque sur 15 ha en plein centre d’Amboise, où sa créativité à porté ses fruits ( oh la petite blague ! ) , puisque les premiers orangers de France y ont été imaginés. Un espace intéressant, puisque les jardins sont organisés à l’italienne ! Des carrés délimités, un potager organisé, des herbes aromatiques qui viennent encadrer les semis de fruits et légumes : les fameux carrés pacelliens.

Encore 52 sortes d’agrumes ravissent les papilles et les estomacs, et on peut déguster un gâteau à l’orange et un jus de fruits frais… niveau circuit court on ne peut pas faire plus court plus simple ! 

 Château Gaillard, allée du Pont-Moulin (accès piéton uniquement) à Amboise

. Horaires d’ouverture : Tous les jours de 13h à 19h.

Plein Tarif : 11 €
. Tarif réduit  (étudiants, demandeurs d’emploi, personnes en situation de handicap) : 10€
. Tarif jeune  (de 7 à 18 ans) : 7 €
. Gratuit pour les moins de 7 ans

Culture, Patrimoine, Tous

Sur les pas de Léonard de Vinci, au château d’Amboise et au Clos-Lucé

L’histoire du Val-de-Loire est marquée par bons nombres de personnages illustres. Léonard de Vinci laisse son empreinte en Touraine, puisqu’il est enterré au Château d’Amboise. Originaire d’Italie, il est profondément attaché à la France, puisqu’il est ami et conseiller de François 1er.

Au Clos Lucé, Léonard travaille comme ingénieur, architecte et metteur en scène, organisant pour la Cour des réceptions et fêtes somptueuses. Il inspire autour de lui la pensée et la mode. François Ier est fasciné par Léonard de Vinci et le considère comme un père. Selon la légende, le château du Clos Lucé et le château d’Amboise étaient d’ailleurs reliés par un souterrain permettant au souverain de rendre visite à l’homme de science en toute discrétion. ( source : Wikipédia )

 

Nous avons eu beau temps, et nous avons bien profité de cette journée organisée par le Comité Régional du Tourisme. Une escapade vraiment enrichissante, qui m’a permis de retrouver les sites que j’avais visités enfant, et de les faire découvrir à Anthony. De belles architectures, et des lieux complémentaires. Le château d’Amboise fait parler les vieilles pierres, et nous fait voyager entre l’époque médiévale et la Renaissance. Le Clos-Lucé, quant à lui, met en valeur les créations de Léonard de Vinci, grand ingénieur, poète et artiste… qui puisait ses inspirations dans la verdure et le calme.

Retrouvez les monuments sur leurs sites respectifs 

 http://www.chateau-amboise.com/http://www.vinci-closluce.com/fr

Culture, Geek, Patrimoine, Tous

Découvrir un château autrement, et visiter en s’amusant !

Il y a peu, nous nous sommes rendus au château de Beaugency. Nous ne le connaissions pas, mais nous savions cependant qu’il était tenu par la même équipe que celui de Meung ( le fameux château rose ) , nous n’allions donc pas être déçus. S’est ajouté à ça, une petite surprise… une tablette tactile qui nous a fait découvrir le château avec un regard nouveau ! Ouf, nous y sommes allés le dernier jour de son ouverture, on a failli rater ça !

 

img_5655-copier

Superbe exemple de logis seigneurial, le château de Beaugency est successivement propriété des seigneurs de Beaugency, de la couronne de France, puis des ducs d’Orléans au XIVe siècle, qui en resteront propriétaires jusqu’à la Révolution Française. Aujourd’hui, au cœur de Beaugency, ce château exhume les vestiges du passé et vous présente la demeure de Jean de Dunois, Bâtard d’Orléans. img_5638-copier
Entre un élégant jardin suspendu et la cour d’honneur, la visite vous mènera de sa salle des Gardes à la cuisine, de la chapelle à sa chambre, de l’oratoire et sa fresque murale jusqu’aux superbes combles en coque de bateau renversé.
Sur les traces des hôtes de ces lieux, peut-être rencontrerez-vous François 1er, Louis XI ou Jeanne d’Arc, compagnon d’armes de Jean de Dunois…

Source : site du château 
img_5629-copier img_5635-copier

Les extérieurs sont agréables mais un peu petits, on a une vue sur les ruelles de la ville, que nous sommes allés visiter ensuite. Nous avions de la chance, car nous avions beau temps ! L’arche est magnifique et les couleurs d’automne nous ont réchauffé le coeur, car il ne faisait pas très chaud ce jour là. A nos pieds, nous avons pu apercevoir de jolis champignons, qu’on aurait bien mangé en omelette.

Lorsqu’on entre dans le château, on nous propose à l’accueil une tablette tactile, pour découvrir le château d’une drôle de façon. Elle est sans supplément et non obligatoire. img_5615-copier

On nous indique qu’il faut pointer les petits blasons pour avoir des informations, et activer une sphère pour voir les décors et l’ameublement d’une pièce à l’époque. Il y a aussi une fonction pour les enfants, avec des jeux différents et récréatifs qui permettront au terme de votre quête, de faire éclore un oeuf au grenier. Vous vous doutez évidemment que nous avons voulu prendre la tablette pour des raisons différentes … Anthony pour les reconstitutions historiques et moi pour… les jeux.


img_5681-copier
img_5676-copier img_5671-copier

Dans le château, se succèdent les pièces habilement meublées, les costumes d’époque et les reconstitutions. On passe dans la cuisine, où le décorateur a fait un clin d’oeil au château de Meung avec un poulet ( mais on ne vous en dit pas plus … ) et on a envie d’enfiler les belles côtes de maille qu’on croise au fil de la visite.  Je récolte les ingrédients nécessaires à la potion qui servira au trophée final et Anthony s’attarde sur les explications concernant les salles. La tablette est vraiment utile pour le coup, et on s’amuse bien à trouver les blasons et à utiliser la réalité augmentée. On admet que les châteaux moyenâgeux n’ont pas notre préférence, on les trouve un peu dépouillés et on apprécie le luxe des belles tentures à la Renaissance et les jolies petites dessertes Louis XVI. Néanmoins, comme on s’intéresse à l’histoire des royaumes de France et de Navarre, on adore les reconstitutions de scène et savoir qui vivait là. Les anecdotes sur les pièces secrètes restent nos histoires préférées.

img_5641-copier

affichette

En conclusion, on retiendra de ce château la beauté des accessoires, et la mise en scène mais surtout l’expérience de la TABULETTE ! C’est une façon ludique de visiter le château et comme nous sommes des visiteurs connectés, c’était une aubaine pour nous d’allier histoire et digital. Et en plus les jeux pour enfants ne sont pas si faciles que ça. Ou alors c’est moi qui suis un peu nulle.  Cette expérience amusante est vraiment intéressante pour les familles, car les enfants peuvent s’impliquer dans la visite, tout en apprenant et en découvrant. Nous avons des souvenirs de visite un peu ennuyantes, quand les dépliants sont trop longs ou que la visite guidée n’est pas accessible à notre niveau d’attention.

Février, mars : tous les WE de 14h à 18h (hors vacances) et du samedi 6 février au dimanche 21 février 2016 de 14h à 18h (fermé le lundi)

  • Avril, mai, juin : ouvert tous les jours de 10h à 18h (fermé le lundi) – OUVERT LE LUNDI DE PENTECOTE ( lundi 16 mai 2016)
  • Du lundi 4 juillet au dimanche 28 août : ouvert tous les jours sans interruption de 10h à 19h
  • Septembre et octobre : ouvert tous les jours de 10h à 18h (fermé le lundi)
  • Fermeture le dimanche 6 novembre
  • Plein tarif : 9 €
  • Tarif réduit : 7 € (étudiants, chômeurs)
  • Tarif enfant : 5,50 € (de 5 à 15 ans)
  • Gratuit pour les – de 5 ans

img_5687-copier

 

Patrimoine, Tous

On rêve d’une vie de châtelain au château de Meung !

Une copine nous avait déjà parlé de ce château, en nous assurant qu’il avait une petite particularité… Et oui, il est rose d’un côté ! En plus d’être dans une région où nous avons peu l’habitude d’aller, c’est un château que nous découvrions tous les deux et que nous pouvons ajouter à notre collection de châteaux du Val de Loire.

 

Aux ruines des tours Manassès du XIIème siècle, répond une façade flanquée de tours du XIIIème siècle.
Ce caractère défensif du château fort, modifié au XVIème, est gommé au XVIIIème sur la façade ouest du château et devient alors, à la veille de la Révolution, un petit Versailles. 
source : site du château 

On a donc un château aux multiples facettes, qui découvre des époques différentes et nous livre des modifications historiques ! En plus d’être charmé par les extérieurs et le parc, on a pu aussi s’intéresser à la vie au château, lorsqu’il était la résidence des évêques d’Orléans ou dans des temps plus sombres lorsqu’il fit office de prison. Son prisonnier le plus célèbre est d’ailleurs François Villon, poète français du moyen-âge.

img_5466-copier

Ce qu’on a préféré lors de notre visite, c’est le goût du détail. En effet, ce château cultive un art bien particulier, celui de mettre en scène des personnages pour recréer une ambiance et ajouter un cachet historique aux visites. On a envie de s’asseoir là où s’asseyaient les jeunes filles quand on leur donnait la leçon, on s’attablerait volontiers à la table de ces seigneurs disparus et que dire de ces grands lits énormes, où on a bien envie d’être bordé. Dans ce château, nous attendent costumes, devinettes et émerveillement. La balade nous  a plu, et on vous révèle quelques clichés pour vous mettre en appétit !

img_5515-copier

Il ne faut pas oublier qu’ancienne résidence des évêques oblige, le luxe et le confort sont de mise, à l’époque où l’Eglise s’écrit encore avec un grand E majuscule et où la séparation avec l’Etat n’est pas encore d’actualité.  On a des objets qui en témoignent, de jolis écritoires, des étoffes luxueuses, des bibelots d’hygiène décoratifs et de très beaux meubles travaillés. Les différents costumes disposés dans les pièces, nous permettent aussi de comprendre l’importance de la mode et des couleurs, à une ère où la symbolique était très présente, et permettait de déterminer classe sociale et situation d’un coup d’oeil. Les pauvres ont ainsi des couleurs ternes à cause des colorations végétales de faible tenue et les riches des couleurs plus vives, nécessitant une teinture plus fiable composée de pigments parfois rares ou coûteux.

img_5479-copier

img_5497-copier

 

 

Mais ce qu’on retiendra surtout de ce château, c’est la petite surprise de trouver des souterrains qui servaient de prison ! Une vidéo projetée directement dans une salle nous explique l’importance de ces fortifications, et nous sert quelques petites anecdotes au sujet des salles de torture. Préparez vos oreilles et remontez par le chemin qui vous mène au portail… vous verrez la lumière et vous sortirez de ces tunnels sordides ! Heureusement que la visite est bien fléchée, on n’aurait peut-être pas pu sortir vivant de ce labyrinthe !

 

 

 

 

16, PLACE DU MARTROI
45130 MEUNG-SUR-LOIRE FRANCE
TÉL : + 33 (0)2 38 44 36 47

Horaires

Février, mars : ouvert tous les jours du samedi 6 février au dimanche 26 février 2016 de 14h à 18h (fermé le lundi) – Puis ouverture seulement les WE de 14h à 18h.

Avril, mai, juin : ouvert tous les jours de 10h à 18h (fermé le lundi) – OUVERT LE LUNDI DE PENTECOTE ( lundi 16 mai 2016)

Du lundi 4 juillet au dimanche 28 août : ouvert tous les jours de 10h à 19h

Septembre, octobre et jusqu’au 6 novembre : ouvert tous les jours de 10h à 18h (fermé le lundi)

Tarifs 
  • Plein tarif château + parc : 9€
  • Tarif réduit : 7 € (étudiants, chômeurs)
  • Tarif enfant : 5,50 € (de 5 à 15 ans)
  • Gratuit pour les – de 5 ans

 

Site internet du château / Page Facebook 

img_5477-copier

Passion essayage de tout ce qui est essayable !

 

Patrimoine, Tous

Redécouvrir un château de notre enfance à La Ferté Saint Aubin

Nous connaissions déjà bien ce château, parce qu’il avait peuplé nos rêves de fées et de princesses quand nous étions enfants ! A l’époque, nous y allions avec nos parents, et c’est ce que nous avons fait aussi ce jour-là ! Se souvenir des belles choses, et se créer de nouveaux souvenirs… Allez viens, on t’emmène !

img_5168-copier img_5223-copier

Ce château est situé dans la région Centre Val de Loire, et entouré de forêts solognotes. Les extérieurs permettent une jolie balade en pleine nature, et de nombreux jeux sont là pour permettre aux petits et grands de se dépenser un  peu ! Un parcours sur des rondins de bois, un échiquier géant et un mini-golf en sont de beaux exemples. L’intérieur quant à lui est assez bien entretenu, et agréablement meublé. De jolies reconstitutions de lieux de vie de l’époque, des lits à baldaquins et des couloirs interminables permettent un vrai voyage dans le temps. Mention spéciale à la cuisine du château, où une animation gourmande attend le visiteur. Des jeux en bois sont disséminés également sur tout le parcours, l’occasion d’entraîner son agilité ou sa logique !

img_5218-copierimg_5219-copier

Comptez facilement deux heures pour faire le tour de l’écurie royale, du grand parc et de tout le château ! A l’étage, près de l’accueil vous attend une exposition de jeux anciens, des voitures d’un autre temps et de nounours et poupées qui font sourire nos parents ! Dans une autre salle, tout en haut du château, vous pourrez découvrir les métiers d’autrefois et tout un tas d’outils aujourd’hui disparus. Passez par la salle de la charpente ouverte, pour accéder à une projection vidéo sur l’histoire du château 🙂 et pas touche au gâteau sur la table de la salle à manger !

img_5309-copier img_5322-copierimg_5260-copier

On a bien entendu gardé le meilleur pour la fin ! L’atelier dégustation et recette de la madeleine au miel de Sologne ! Dans les cuisines qui servaient jadis au château, une dame nous explique à quoi servaient les pavés dans les cuisines, que là-bas se tenait jadis un vivier, et que les cuisines ne sentaient donc pas tout le temps bon les madeleines. Preuve en est de ce sanglier empaillé dans un coin, qui prouve la passion des grands seigneurs pour la chasse. S’ensuit un cours rapide sur la préparation de la madeleine, celle-là même qu’on tiendra dans nos mains après une dizaine de minutes ! Pour le coup, c’est vraiment une madeleine de Proust !

On aime ce château pour ce qu’il nous rappelle, du temps où la gare abritait un vrai train poussiéreux, et où on pouvait aller dans la maison d’Alice aux pays des Merveilles dans la forêt. Aujourd’hui, ce temps est révolu, les activités ont changé pour le plaisir de toute la famille ! On espère que ce château va perdurer longtemps, afin que nous puissions à notre tour, émerveiller nos enfants. 

Informations pratiques

Horaires & Tarifs

  • Du 06 au 29 Février, tous les jours de 14h à 18h.
  • Du 01 Mars au 31 Mai, tous les jours de 10h à 18h.(Accueil-boutique fermé entre 12H30 et 13H30)
  • Du 1er Juin au 31 Août, tous les jours de 10h à 19h.
  • Du 1er Septembre au dimanche 13 Novembre 2016 inclus, tous les jours de 10h à 18h. (Accueil-boutique fermé entre 12H30 et 13H30).
  • Les dimanches 04 et 11 Décembre puis du 17 au 31 décembre inclus  (fermé les 24 et 25 décembre) pour Noël au Château. de 14h à 18h.
  • Adulte : 9 Euros (non applicable pour Noël au château; voir tarifs Noël au château).
  • Enfant (4-16 ans) : 6 Euros (non applicable pour Noël au château; voir tarifs Noël au château)
  • Tarif réduit handicapé / étudiant : 7 Euros (non applicable pour Noël au château; voir tarifs Noël au château)
  • Famille nombreuse : 3 enfants payants  = le quatrième enfant gratuit (sauf durant manifestation Noël au château)
img_5430-copier

On n’allait pas finir l’article sans vous dévoiler la fameuse recette !