Browsing Tag

Shopping

Look, Tous

Harris Wilson, le goût de l’aventure et du style

Un combi Volkswagen devant le magasin pour l’occasion, des sourires et des gourmandises et une collection vitaminée… on t’emmène à Tours, dans une boutique qu’on connaît bien et par laquelle on passait souvent quand nous étions tourangeaux.

La Tournée Harris Wilson est un événement sympathique, pour annoncer les beaux jours et pour faire découvrir cette marque  ! On était présent à l’inauguration de la boutique, l’an dernier, et on est ravi de voir qu’ils sont toujours dans un esprit frais et amical. On retrouve toujours Brigitte avec le sourire, et on papote avec elle pendant qu’on fait des essayages et qu’elle retouche un ou deux plis. 

Harris Wilson est une marque que j’ai découverte pendant un voyage scolaire en seconde, dans la ville que j’aime le plus au monde qui se trouve être Brighton, en Angleterre. Je ne sais plus pourquoi, mais j’étais passée devant un corner à l’époque, et une de mes camarades s’était procurée un pull. J’avais tout de suite aimé ce monogramme HW, très discret et apposé sur des matières nobles et travaillées. L’empreinte de la marque reste son travail de la maille, qui est clairement visible, mais elle diversifie également ses techniques en produisant de très belles pièces en lin et en coton.

Ce qui m’attire chez Harris Wilson reste leurs coupes intemporelles, les tomber parfaits, et cet aspect joliment retro et confort, pour des chemises qu’on n’a plus envie d’enlever, et des pantalons qui nous donnent envie de traîner à la maison le dimanche complet. Le soin apporté aux motifs choisis, et à l’identité graphique me met de bonne humeur, avec une couleur très peps qu’on trouve difficilement ailleurs  ( la fameuse couleur tangerine qui n’a rien à voir avec le corail non mais oh ) , beaucoup de lignes droites qui affinent les silhouettes, et des bleus très doux, qui invitent au voyage et à la détente. On s’imagine en bord de mer, à vélo, le nez au vent et le coeur léger.

 

Pour ce premier look en couple , la marque nous lançait le défi de poser dans le van ! On pouvait gagner la tenue composée, et on s’est prêté au jeu avec enthousiasme.

Anthony porte une marinière, assorti d’un blouson esprit marin, avec des détails délicats sur l’intérieur du blouson. Un pantalon gris qui reste lumineux, histoire de ne pas casser la silhouette en l’assombrissant, et une étole pour se protéger des coups de vents intempestifs. Un look très casual, qu’il porte bien ( et j’ai réussi à lui faire mettre autre chose qu’un blazer ! )

VESTE Furyo / PANTALON Mastic / TSHIRT Marinière / Etole ( en boutique )

J’ai tenté quelque chose de différent à cause des baskets aux détails fluo que j’ai tout de suite repérées et au gilet aux bandes assorties, esprit 80′. Je me suis vue avec un bandeau en mousse autour de la tête et un walkman dans la poche…  Pour venir ajouter une touche de style, je suis restée éblouie par ce jean, ce pantalon taille haute un peu hippie, qui souligne justement ma taille et qui me fait accepter mes hanches : une pièce maîtresse dans une garde-robe et une prise de risque assumée !  Un faux bun noué à la va-vite, et ça y est, je me sens prête pour aller faire du tennis au temps de Yannick Noah ( tant pis si je n’étais même pas née )  !

PULL Adèle / TOP Emblème / PANTALON Environ / BASKETS New Balance /

Maison Clément / Une bonne adresse pour l’épicerie fine !

Harris Wilson

7 bis rue Marceau

37000 TOURS

Remerciements : Pauline , Brigitte, Marcel & Clémentine . 

Liste des points de vente 

Look, Tous

Décryptage mode pour #kiabipartype2017

En partenariat récurrent avec Kiabi, c’est toujours un plaisir pour moi d’être accueillie dans le magasin orléanais. Une belle soirée où j’ai pu découvrir la collection printemps été, riche en nouveautés et en surprises… Bonne idée cette fois-ci, la possibilité de faire des mannequins !

Pas si facile de comprendre qu’il faut enlever les bras des mannequins, et l’enlever du socle pour faire passer un short ! Mes copines Elodie et Anne ont eu aussi un peu de mal ! Trois mannequins différents pour trois personnalités.

Celui d’Elodie à gauche a un petit côté arty, avec le turban noué sur le côté. Les fronces, grosse tendance de l’été, sont assumées et joliment mises en valeur par le kaki de la robe salopette en twill, gentiment régressive avec sa rangée de boutons. Originalité présente, avec le turban imprimé qui casse le côté un peu trop sage du col claudine. On reste pile dans la tendance du glow, avec des mocassins beige pour trotter toute la journée.

Celui d’Anne, à droite, est réfléchi sur un modèle japonisant. Fan des looks du soleil levant, elle apprécie beaucoup les détails sur la chemise brodée, et le pantalon large donne une silhouette très très intéressante. La capeline est l’atout chic de sa tenue.  En misant sur les volumes, elle offre une proposition qui me semble idéale pour la mi-saison. Bon point également pour la chemise nouée, le détail léché pour celles qui ont l’oeil.

Le mien est un look plutôt classique et très urbain. Faire dépasser la chemise sous le sweat est mon clin d’oeil d’adolescente nostalgique de ma période sweat.  Adepte des tons bordeaux en accessoires, les ballerines aspect velours et le sac seau s’accordent parfaitement à ce camaïeu de bleu.  J’ai choisi le short, pour l’optimisme des beaux jours. Je ne sais pas vous mais j’ai hâte de dévoiler mes gambettes !

Merci à l’équipe de Kiabi Orléans ( Adrien, Bouchra et Pauline ) . Et à l’agence Mot Compte Double.

Et retrouvez les pièces de nos looks sur Kiabi et en magasins .

KIABI ORLEANS 

Z.A. Expo Sud, RN 20, 45100 Orléans

Horaires : du lundi au samedi de 9 h – 20 h

02 38 56 99 80 

 

Retrouvez mon look 100 % Kiabi la semaine prochaine…

Look, Tous

Découvrir Loup’Ange, une friperie teintée d’élégance !

Depuis cet été, il se tramait quelque chose en plein centre d’Orléans. Chiffon, harde, fringue, tenue, uniforme, accoutrement, atour, toilette… Chez Loup’Ange, on trouve autant de synonyme du mot vêtement que de clients différents !

Interview de Tiffany, la gérante de cette friperie pas comme les autres. 

Tout d’abord, peux-tu te présenter un peu, nous expliquer ton parcours et ce qui t’a poussé à ouvrir Loup’Ange ! 

Je m’appelle Tiffany, et je tiens la friperie avec mon compagnon Oscar ! Je suis orléanaise, et oui je suis née ici ! Après avoir eu un bac histoire des Arts, je suis allée rapidement en droit… mais ça ne me convenait pas ( il faut dire aussi que je suis un peu une tête brûlée ) , j’ai finalement fait un CAP esthétique parce que ça m’intéressait de m’occuper des gens. J’ai été , et je suis toujours maquilleuse et coiffeuse pour des tournages ou des spectacles. Loup’Ange a ouvert cet été, le 3 juin 2016 !

Alors tu cumules deux emplois ? Tu es multi-casquette en fait ! 

Oui ! Mon projet d’ouvrir une friperie a mis longtemps avant de mûrir. Cela faisait bien 7 ans que j’y pensais, et mon goût pour les belles choses remonte à quand j’étais petite. Mais chacun a des goûts différents bien sûr ! J’ai voulu faire de cet endroit un lieu chaleureux, où se côtoient les skateurs et les bobos, les étudiants et les personnes agées. Ici on peut papoter en posant son skate le long du mur !

Comment décrirais-tu cet endroit ?

C’est un endroit sympathique, où on peut trouver des pièces avec des matières intéressantes sans forcément casser sa tirelire. Je voulais de jolies choses dans un lieu chaleureux. Pour le comptoir en bois et les portants, ce sont des amis qui s’y sont collés. Je privilégie beaucoup le recyclage, la récup’ et j’essaie de mutualiser les savoirs, en faisant en sorte que chacun apporte sa touche personnelle !

« C’est pas parce que c’est de la fripe que c’est cheap ! « 

Qui vient ici ? Une tranche d’âge en particulier ? 

Il y a pas mal de 14-16 ans. Eux ils viennent pour les marques comme Tommy Hilfinger, les bombers, les vestes en jean, ça a beaucoup de succès ! Ensuite ils prennent un selfie dans les miroirs ! Mais il y a quand même tous les publics, des étudiants, ou des personnes aussi plus âgées qui n’ont pas forcément les moyens ou qui veulent retrouver des pièces qu’elles appréciaient par le passé. Les manteaux longs ont beaucoup de succès, et la maroquinerie peut partir très vite. Les tops en soie, ça dépend par exemple ! En fin de compte, c’est comme un meltingpot des styles !

Moi par exemple, je peux venir déposer un vêtement dans ta boutique ?

Et non ! C’est ce qui différencie les dépôts-vente des friperies ! Une friperie se fournit chez un ou des grossistes. Ce sont des vendeurs, qui parfois ont des entrepôts ou non, selon la taille des stocks. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les prix, c’est classé selon des catégories : les robes à pois, les robes dentelle, les vestes en cuir, les vestes en jean, les pulls irlandais, les pulls crochets… c’est très impressionnant car il y a beaucoup de choses. On peut commander soit à la pièce, soit en ballot ! Ensuite, je sélectionne et je trie les pièces, parfois j’en fais réparer par mon équipe de couturiers !

Dans les dépôts-vente, ils ont un registre où ils notent la pièce, la date, le prix de rachat etc. Ce n’est pas pareil qu’une friperie. On me demande souvent, et je redirige vers Emmaüs ou la Recyclerie pour les dons !

Que penses-tu de la mode maintenant ? 

De façon générale, je pense que c’est un peu triste. Assez conformiste… Il n’y a pas assez de personnalité dans les vêtements des gens, ils n’osent plus et ça manque de couleurs. J’aimais beaucoup les chaussures Timberland, quand c’est devenu à la mode et que tout le monde s’est mis à en porter, ça m’a carrément dégoûté ! Il faut réfléchir à un vêtement je trouve,  se l’approprier. Et pas le porter parce que tout le monde le met.

Une pièce mode ou une tenue préférée ? 

C’est dur, car j’aime vraiment beaucoup de chose… J’aime bien les bérets, surtout quand ils sont rouges. C’est difficile à associer, mais ça donne une allure canaille, j’aime bien ! Sinon les manteaux longs et les jolis souliers, je trouve ça très élégant, et ça donne une silhouette sympa sans trop se prendre la tête.

Pour finir, pourquoi Loup’Ange ? 

Loup c’était mon surnom avant ! Et j’ai trouvé qu’ici c’était comme rendre service aux gens, être comme des anges ? Finalement c’est comme ça qu’est née la friperie Loup’Ange ! Je suis partie du principe qu’on peut être élégant très facilement , peu importe son style. C’est cet esprit que je veux dans ma boutique, que chacun s’y sente bien.

 

Foulards 5€ / Pantalon dès 15€ / Salopette 25€ / Sac vintage 10 € / Pull irlandais 20 €  et d’autres trésors ! 

Merci à Tiffany et Oscar pour le petit moment bien agréable, ainsi qu’à toute l’équipe des stagiaires Bac Pro Couture de Saint Paul pour leur accueil !

Friperie Loup’Ange

18 rue d’Escures

45000 Orléans

                    Ouverture : Lundi 13h-19h / Mardi au Samedi de 10h à 19h

 

 

Blabla, Geek, Tous

Wishlist de Noël de dernière minute ( déco, beauté & geek )

 

Noël, c’est dans 10 jours ! WOW ! Quelques idées de dernière minute pour les retardataires … voilà notre wishlist fourre-tout, déco, beauté & geek ! Enjoy ! 

 

wishlistdeco

1 / Un mug tendance archi ZAZZLE 16,80 € 

2 / Une jolie assiette à dessert GIFI 1,50 € On devient adulte quand on fantasme sur de la vaisselle de table.

3 / Un plaid bien chaud pour nous réchauffer les longues nuits d’hiver IKEA 25,95 €

4 / un radio-réveil en bois AMAZON 14,60 € Parce que c’est design et que c’est en bois #notrecôténature

 

 

wishlistbeaute

5 / Une crême main Weleda 7,90 GREENWEEZ

6 / Un déodorant homme stick Yves Saint Laurent La nuit de l’homme  29,90 € NOCIBE 

7 / Jour d’Hermès, eau de parfum 30 ml 58,90 € MARIONNAUD 

8 / Coffret soupe des paresseuses et mug isotherme 35 € FNAC

wishlistgeek

9 / Une horloge dégoulinante 14,90 €  LOGEEKDESIGN rendre hommage à ce grand Salvador Dali 

10 /Une  lampe scrabble 25,90 € COMMENTSERUINER

11 / Une lampe ampoule pour ordinateur portable 13,90 € IDEECADEAU la flemme de se lever jusqu’à l’interrupteur 

12/ Un disque dur 1 TO 60,78 €   FNAC pour stocker toutes nos photos ( beaucoup trop ) 

 

Et vous, vous avez fait vos cadeaux ?

(Noémie précise que cette wishlist est aussi valable pour son anniversaire qui est le 31 décembre :-p )

Blabla, Tous

Happy Days Broc, la boutique aux trésors

C’est en descendant du 21 rue de l’empereur qu’on a poussé la porte aux trésors. On dit trésors, parce qu’on s’attache aux belles choses, et on pense avoir du goût. Delphine est une passionnée qui tient son échoppe aux merveilles depuis 2 semaines. Ici, on trouve du vintage, de jolis objets d’un autre temps et une décoration recherchée pour une boutique qui change au gré des arrivages.

p1150167-copier

Delphine aime dénicher de belles pièces authentiques, des objets qui font sourire ses visiteurs. Ici un polaroid, ici une tablette phare pour les enfants des 80′ et là encore, des fauteuils designs qu’on mettrait bien dans notre salon. On définirait cette boutique comme une boutique ambiance, puisqu’on s’y rend aussi pour admirer le mobilier et les objets. Les arrivages sont permanents, et il faut parfois se dépêcher pour acquérir un objet qui a du succès ! La rareté fait aussi le désir, et on apprécie chiner sans poussière. Le rétro a le vent en poupe en ce moment, et les objets exposés ici témoignent d’un savoir-faire d’un autre temps.

p1150154-copier

p1150149-copier

On a envie de revenir, rien que pour s’émerveiller. Delphine a peut-être inventé la boutique – musée ? 

HAPPY DAYS BROC’

21 rue de l’empereur

Du mercredi au samedi

10H30 – 12H00

13H00 – 19h00