Browsing Tag

salon de thé

Resto, Tous

Cha + Tea bar , plutôt bubble waffle ou bubble tea ?

Voguant sur internet comme à notre habitude, et toujours à l’affût des dernières tendances ( surtout quand elles sont gourmandes ) , on a pu tester Cha + Tea Bar avant son ouverture officielle lors d’une soirée de pré-ouverture. Ensuite, nous y sommes retournés, pour en savoir un peu plus sur cette belle aventure et cette exclusivité nationale de taille !

Cha + tea bar, c’est un concept monté par Yao et son compagnon, deux anciens étudiants qui ont décidé d’importer un concept bien particulier à Orléans. Ils aimaient bien cette ville, et une fois leurs diplômes respectifs obtenus, c’est naturellement qu’ils ont voulu y revenir. C’est vrai que la ville est en plein essor, et on ne peut pas le nier, on a dans la tête que nous aussi, on a vraiment bien fait de revenir. Beaucoup de nouveautés, des enseignes dont nous ne pouvons pas encore parler, et une effervescence culturelle qu’on apprécie énormément, et qui ne nous laisse jamais un week-end de libre. 

Le logo de Cha + Tea Bar est lui-même un petit secret : si certains savent lire les idéogrammes chinois, vous apercevrez les caractères, joliment stylisés pour former ce carré blanc bien particulier. Le mot « Cha » signifie thé, et Yao était ravie de nous expliquer ce petit plus, introuvable si on ne demande pas. Le salon de thé est accueillant, bien qu’encore aménageable. Mais des petites enseignes lumineuses, et des clins d’oeils adorables le décorent déjà avec sympathie. Ce côté épuré reste très appréciable, et on a hâte de voir ce que Cha + nous réserve sur les murs…

Qu’est-ce qu’on consomme ? 

Du thé, forcément ! Et pas n’importe comment puisqu’il peut être consommé de façons différentes. Simplement, avec des fruits frais infusés ou dans un bubble tea, spécialité asiatique qui consiste à mélanger du thé ( noir, vert, oolong ) à un arôme de fruits ( litchi, pêche, mangue, fraise… ) et y rajouter des perles fruitées qui éclatent en bouche, des cubes de tapioca colorés ou des haricots rouges japonais, introuvables ailleurs. Un mélange rafraîchissant qui est forcément ludique et amusant, puisqu’on prend plaisir à attraper les petites perles colorées, ou à jouer avec la texture du tapioca, qui ressemble un peu à de la gelée. C’est joli, c’est coloré, et ça change d’un thé glacé !

Des Bubble Waffles ou des « gauffres bubblées ». C’est ce qui nous a le plus étonné, surtout quand on sait que c’est la première ouverture de ce type en France. Ceci n’existe pas à Paris, ni à Lyon ou à Nantes… Ne cherchez pas à Lille non plus. Très connus à Londres, ici vous ne ferez pas la queue pendant 3 heures… Comptez maximum 20 minutes si il y a de la pâte à refaire. Le Bubble Waffle, c’est un mix coloré entre gaufre et sucreries. On a de la glace, des bonbons, un coulis au choix , le tout dans une gaufre soufflée, comme une bulle. Le tout pourrait paraître un peu lourd, mais cela dépendra forcément de ce que vous y mettez, et des limites de votre imagination ! La gaufre est légère, peu sucrée et est plutôt fine. Avec son format en cornet, c’est la glace instagrammable du moment ! 

On peut aussi découvrir des mets asiatiques introuvables ailleurs…. et on a pu goûter la glace matcha, qu’on peut également intégrer à la Bubble Waffle ! C’est curieux mais c’est très intéressant, et nous n’avions jamais goûter de glace à ce parfum bien particulier. La couleur est vraiment surprenante en tout cas, et le matcha est aussi… du thé, qui est vert et moulu entre deux meules de pierre normalement !

De quoi prendre un goûter original, et faire parler un peu d’Orléans avec ce concept innovant auquel on souhaite bonne chance. 

29 Rue Sainte Catherine 45000 ORLEANS / Facebook / Instagram 

 

Resto, Tous

Kitchen Kustom, le café-garage insolite à Orléans

Boire un verre dans un garage à vélo ? Mais vous êtes sûrs ? Tous ces vélos, c’est pas de la déco alors ? On s’est intéressé à ce lieu incontournable d’Orléans, la bonne adresse si vous cherchez un cadre original et un concept génial.

C’est Bruno qui nous accueille, toujours assez occupé, mais toujours le temps pour un sourire et nous passer la carte. Au menu : des planches apéro, des boissons et même de quoi déjeuner. Vu l’heure qu’il était pour le test, on a préféré une bière ambrée qui provenait de Rambouillet ! Plus de stock de cette fameuse Octopus, produite à Chaingy, à quelques kilomètres d’ici.

La décoration est vraiment recherchée, et c’est ce qu’on apprécie énormément au Kitchen Kustom. En plus préferer les circuits courts, cet endroit permet aussi de faire réparer son vélo, de changer des pièces, voire d’en acheter un d’occasion. Le garage se situe tout au bout de la pièce, et on s’habitue finalement très vite à tous ces vélos rangés religieusement par ordre et par étiquettes. C’est un lieu très vivant, et il y a beaucoup de passage, le contact humain ne manque pas, et ça fait du bien. Les objets vintage, chinés ça et là, donnent à cet endroit un charme indescriptible, et il faut venir se poser dans ces grands fauteuils en cuir fatigué et patiné par l’âge pour en saisir toutes les nuances.

On peut venir ici pour une menthe à l’eau, une bière, un apéro, ou pour refaire le monde autour de la grande table, en contemplant de loin la longue barbe entretenue du propriétaire.

KITCHEN KUSTOM 

Ouvert du mercredi au samedi de 10h à 20h / Le dimanche de 16h à 20h

36 ter rue Etienne Dolet 45000 Orléans

09 83 38 51 81

Page facebook / Site internet 

Resto, Tous

Un petit thé à Vézelay et des macarons chez Charlou !

C’est sur le panneau d’affichage de la ville qu’on a trouvé l’adresse, et le nom sonnait à nos oreilles comme la maison d’une bonne copine « Les macarons de Charlou » . Nous étions à Vézelay pour un après-midi, et après avoir monté la côte pour admirer le panorama, on a pris une pause méritée. 

Les macarons de Charlou nous attendaient, avec le sourire de la gérante et de la serveuse. On a pris le trio de macarons à choisir ( on a craqué sur poire, chocolat et fraise ) et j’ai pris un thé Mariage Frères que je ne connaissais pas avant. Anthony a pris un café, il n’est pas trop thé mais a vraiment apprécié l’endroit, un petit salon de thé sans prétention, avec de jolies structures en bois qui cloisonnent l’endroit d’une façon originale. Beaucoup de touristes en été, et autour de nous nous avons entendu parler trois langues différentes. Certains n’étaient pas adeptes du thé non plus mais on trouvé l’endroit charmant, même en sirotant un coca !

P1110198 (Copier)

P1110193 (Copier)

P1110199 (Copier)

P1110196 (Copier)

Les macarons sont sans gluten et ça nous a un peu surpris, ils sont vraiment bons et bien craquants, et on sent tout de suite que c’est du fait maison . Il y a beaucoup de choix de parfum, et dès le seuil de la porte franchi, on nous offre une petite dégustation ! Pistache, vanille, chocolat… les goûts défilent dans la petite vitrine et on hésite longtemps à choisir. Si on n’a pas le temps de se poser, on peut aussi les prendre à emporter ! L’endroit est vraiment reposant, on a envie de rester papoter longtemps, il y a même une cheminée qui doit être allumée l’hiver.

P1110210 (Copier)
charlou

 

 

 

Resto, Tous

A l’heure du thé, une adresse pour s’émerveiller

 

P1070041 (Copier) 

On s’est dit qu’avant de plier bagages et cartons en fin de mois, on allait tester les adresses cachées de Tours. Ces portes qu’on n’ose pas pousser, ces lieux par lesquels on passe sans jamais vraiment les regarder. On vous invite dans un lieu qui nous a tapé dans l’oeil, au détour d’une photo instagram…
P1070042 (Copier)
P1070084 (Copier)

On arrive et entre deux commandes, Chloé nous fait un signe de tête sympathique. Elle est très occupée, et gère toute seule son petit bébé, un établissement un peu hors cadre, où les codes du TeaTime à l’anglaise sont respectés et où peut prendre un brunch anglais, dans sa plus parfaite définition pour une petite dizaine d’euros. On pense revenir pour celui-ci d’ailleurs…

Chloé est une ancienne journaliste, et une vraie tourangelle ! Elle nous a confié une petite anecdote qui nous a fait sourire… L’établissement qu’elle a repris en 2013 était une boutique de robes de Mariée. Celle-là même qui a habillé sa maman. Un clin d’oeil malicieux du destin ?  La passion de Chloé ne date pas d’hier, elle nous raconte qu’elle a été élevé avec un grand-oncle chef pâtissier. « Les gâteaux ne sont pas parfaits, et parfois je fais tomber une cuillère et je chante du Disney derrière le comptoir. Mais les gens reviennent parce qu’ils se sentent à la maison. Ce que je fais, je l’ai appris toute seule, je recopie ce qu’on me faisait petite. »

Et c’est ce qui plaît finalement. Pas de prise de tête, pas d’ambiance guindée… la clientèle est hétéroclite. De jeunes étudiants, des Erasmus qui se filent l’adresse entre deux cours de FLE ( français langue étrangère) , des habitués, des mamies pressées de prendre leurs scones toutes les semaines. Et souvent, Chloé est invitée à leur table. « Les habitués représentent 90% de ma clientèle. Beaucoup de gens reviennent.  » 

P1070061 (Copier)

Son goût d’ailleurs et son envie d’aller vers les gens, Chloé l’a approfondi lors de son Erasmus en Angleterre, où elle a fini par vivre une année de plus. Là-bas, elle a découvert le thé, et tout le raffinement qui en découlait. Dans son salon, de la très belle vaisselle, des images de la Reine et des VanityFair bien empilés. Son goût pour la royauté l’a mené à poursuivre des études historiques, elle a une Maîtrise d’histoire de la Renaissance , spécialisée dans les familles royales.  Elle voulait apporter autre chose à Tours, et même si elle reconnaît qu’elle a débuté en temps de crise, l’affaire a très vite pris. Elle est très fière de dire que le premier Brunch à Tours, c’est elle qui l’a proposé ! Il est fortement conseillé de réserver, tout est minute et maison…

Quand on ne sait pas ce qu’on veut, elle propose, elle explore les thés et on apprend beaucoup ! En s’adaptant à nos goûts et aux parfums qu’on aime, elle choisit une ou deux boîtes, nous les fait sentir et pense déjà à une autre si notre nez se fronce. Puis, elle prend ses petits sabliers,  et nous explique qu’il faut regarder le bleu cette fois-ci ! On a le choix entre des gourmandises du jour, selon son humeur créatrice, ses envies ! Elle reconnaît elle-même que son best seller est un gâteau citronné… on n’en dit pas plus, on veut lui éviter les émeutes ! Coup de chance, lorsque nous y sommes allés, c’était le Chocolate Guinnes Cake, un gâteau irlandais à base de chocolat et de guiness, et du cream cheese par dessus… On en resalive d’avance !

P1070056 (Copier)

Informations pratiques 

The Tearoom

37 rue de la Scellerie 37000 TOURS

Horaires : Du mercredi au samedi de 9h à 19h

Dimanche 12h-15h

Page Facebook  / Instagram / Son Blog consacré aux différents thés 

Attention, pas de paiement par CB ! 

P1070070 (Copier)

Merci à Chloé pour sa patience devant toutes nos questions et notre gourmandise !

 

THE TEAROOM A DEFINITIVEMENT FERME SES POTES EN 2017 MAIS NOUS CONSERVONS CET ARTICLE EN SOUVENIR !