Browsing Tag

Bourgogne

Cuisine, Patrimoine, Tous

Vrais gourmands et testeurs pour Mets Vins

Du vin, et de l’épicerie fine ? Ha ça nous parle, et ça nous a fait très plaisir d’être sélectionnés pour tester le concept via Keeniz ( plateforme d’influencers à laquelle nous appartenons )

Mets Vins, c’est une offre de box qui te fait découvrir une région de la France, avec des produits locaux et des spécialités. On peut s’abonner pour une durée à définir comme une box normale, ou bien acheter les box séparément, selon la région qui nous intéresse. Celle que nous avons reçu était « terroir français » et avait pour thème la Bourgogne !

Mets Vins est une box surprise mensuelle qui fait voyager les papilles vers le meilleur des vignerons et artisans des régions de France.
Le but de Mets Vin est de faire découvrir des spécialités régionales authentiques issues du savoir faire des petits producteurs français.
www.metsvins.eu

TERROIR FRANÇAIS   Partez à la découverte du terroir français autour d’un accord mets et vin issu de nos régions
ENTRE DEUX VINS    Deux bouteilles singulières pour apprécier la richesse du patrimoine viticole français.
L’EXCELLENCE   Un accord mets et vin de prestige pour un moment d’ exception
  • Le colis est très bien emballé, et il tient dans la boîte aux lettres ! En plus d’un film plastique noir, il y a un papier bulle pour éviter les chocs liés au transport. Le colis est plutôt lourd, et on a hâte de voir ce qu’il contient…

    Composition de la box Terroir Français made in Bourgogne

    – Vin Rouge Bourgogne Pinot Noir
    – Rillettes pur porc du Morvan
    – Confiture de Mûre
    – Deux nonnettes
    – Anis de Flavigny

     

    On connaît plutôt bien la région de la Bourgogne, puisque Anthony y allait souvent en vacances car il a une maison de famille près de Clamecy. La Bourgogne est donc notre première destination de vacances, et nous apprécions beaucoup cette région, chargée d’histoire et au patrimoine très intéressant. Niveau nourriture, Anthony profite de cette région pour déguster le fameux boeuf bourguignon et moi je prends un verre de Chablis.

    Le vin rouge, on va le garder pour une grande occasion… La confiture de mûre c’est Anthony qui la prend au petit déjeuner, et il pense que ça s’accorderait bien avec des crêpes ! Les nonnettes, c’est mon péché mignon à moi, puisqu’il y a sensiblement les mêmes en Sologne, région dont je suis originaire. Niveau douceur et retour en enfance, on pense qu’on avait déjà mangé des anis de Flavigny, qui sont des bonbons incroquables, à la saveur bien particulière. Et bien entendu, le produit qu’on a fini en premier : les rillettes ! Très douces et à la texture agréable, sur du pain croquant c’était parfait !

    Découvrir une région en mangeant, c’est un très bon plan, et on a adoré tester cette box qui fait marcher l’économie locale française ! Pour le prix, 29,90€ , on se dit qu’on voudrait même découvrir d’autres régions… La drôme provençale, le Languedoc

    En attendant vous pouvez retrouver la Bourgogne en cliquant ici  🙂

    Merci à Mets Vins et Keeniz pour cette belle collaboration !

 

Culture, Patrimoine, Tous

Boire un petit coup, c’est (toujours) agréable !

Via le site WeloveBourgogne, nous avions gagné des places pour visiter la Tour du Pouilly Fumé ! Comme les choses se font avec chance et que nous prévoyons souvent   nous y sommes passés en rentrant de nos vacances. Nous ne nous attendions pas du tout à ce qu’on allait découvrir… Ce fut une agréable expérience !

 

 

aaaaaaaaaaaaaaa aaaaaaaaaaaaa

En premier, on commence par deux salles ouvertes sur une spectacle surprenant !  Une scénographie nous offre l’âme de Pouilly, on écoute des viticulteurs raconter les histoires du territoire, et on sent la fierté qui se dégage de ce discours. Il faut dire que sur une photo, on arrive à regrouper tout les viticulteurs de Pouilly !  On passe ensuite dans une autre salle où on vit le vin au fil des saisons, de la coupe au gelée, du raisin au verre de vin ! Pour cette salle, on est un peu surpris par quelques effets de pluie ou de chaleur, et on est rapidement hypnotisé par ce cycle perpétuel.aaaaaaaaaaaa

Ensuite une salle un peu plus technique, où on découvre les cuves, on entend les témoignages des différents viticulteurs et leur passion pour l’art du vin et la sauvegarde d’une appellation d’origine contrôlée. On en apprend plus sur les coutumes, sur la fabrication, et c’est toujours impressionnant de voir comme un petit verre de vin nécessite autant de travail. Autant vous dire qu’on ne regarde plus nos verres de la même façon, tant de petites mains et d’immenses volontés au fil du temps !

On passe ensuite en sous-sol , où on a le droit à une expérience bien particulière. Dans les cuves transparentes, tous les arômes du Pouilly sont retranscrits ! On ne s’attendait pas à ce qu’il y en ait de si particuliers et de si nombreux … Fermer les yeux et découvrir, oublier un peu le monde autour et se fier à notre nez… ha que le quotidien des urbains perturbe nos sens ! Les cuves mystères ne se sont pas dévoilées entièrement puisque nous n’avons pas trouvé toutes les notes qui composaient les arômes… Un vrai loto des odeurs constitué d’ingrédients naturels !

a

aa

Et pour finir, une dégustation de Pouilly, fumé ou non , de toute façon, vous vous doutez bien qu’on en a ramené une bouteille ! Différencier une terre crayeuse, sablonneuse ou argileuse, on essaie tant bien que mal, et nous n’avons pas dit notre dernier mot.

Informations pratiques : aaaaaaaaaaaaaa

Tour du Pouilly-Fumé

30 rue Waldeck Rousseau,

58150 POUILLY SUR LOIRE

contact@tourdupouillyfume.fr

Téléphone : 03.86.24.04.70

Plein tarif : 6.50€ / Tarif réduit : 5€ ( Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans )

 

Culture, Patrimoine, Tous, Visite express

Découvrir Dijon en une journée, défi accepté !

Pendant nos vacances dans la Nièvre, nous nous sommes accordés une halte à Dijon, capitale des ducs de Bourgogne ! Nous avions au préalable regardé les attractions touristiques, et coché sur un plan quelques endroits à voir ( la fameuse chouette qu’il faut toucher de la main gauche pour être chanceux ! )

IMG_2888 (Copier)

IMG_2898 (Copier)

Nous avons d’abord commencé par un petit tour au jardin d’Arcy , une très belle vue sur la Place et des bâtiments imposants. On a trouvé que les grands boulevards et l’architecture des bâtiments donnaient à la ville un petit air de … Paris !

IMG_2871 (Copier)

IMG_2932 (Copier)

IMG_2912 (Copier)

Ensuite nous avons marché jusqu’à la place de la libération , fait le tour du centre et petit passage aux Halles ( comme ça sentait bon ! ) Nous sommes retournés souvent dans les mêmes rues, et sommes tombés à une période bien animée ( fin août ) , les gens se baladaient encore en short, il y avait beaucoup de touristes et l’animation autour de nous nous donnait envie de tout voir, de tout goûter et de tout toucher. Comme des enfants, on a un quotient d’émerveillement assez impressionnant. Par exemple, nous sommes restés à discuter des détails et des ornements de cette porte en bois pendant dix minutes !

 

IMG_3029 (Copier)

IMG_3015 (Copier)

IMG_3041 (Copier)

IMG_3012 (Copier)

Le petit passage chez Maille obligé, mais les moutardes étaient un peu au dessus de nos moyens. Nous n’avons pas tenté la dégustation, car on ne se voyait pas déguster sans rien acheter ! On voulait voir la ville de haut, mais nous n’avions pas réservé à l’office de tourisme , on saura la prochaine fois ! La vue de la Tours Philippe Le Bon est vraiment extraordinaire en image, et Anthony qui a le vertige veut bien courir péril et malaise pour la gloire de l’architecture !

Ce que nous avons préféré à Dijon, ce sont les détails architecturaux, insérés dans des monuments, dans des bâtiments historiques et les petits détails qui nécessitent qu’on lève la tête… On aime beaucoup cet art d’antan, faire d’un bâtiment une oeuvre d’art, aussi jolie que fonctionnelle. Que de prestance et d’élégance dans ces frises et ornements sculptés..

IMG_2975 (Copier)

IMG_2979 (Copier)

IMG_2991 (Copier)
IMG_2967 (Copier)Anthony a pu trouver une Jeanne et en bon chauvin qu’il est , il en a forcément pris une photo.

« Après l’assassinat de son père, Jean Sans Peur, le duc de Bourgogne, Philippe III le Bon s’est allié à Henri V.  » Source/ histoire-france.net

« Capturée par les Bourguignons à Compiègne en 1430, elle est vendue aux Anglais. » Source / WikipédiaIMG_3036

La chouette, on a touché la chouette ! Mais d’où vient cette croyance ? On vous laisse consulter cette explication qui résumera bien mieux que nous ce mystère…

DIJON

IMG_2916 (Copier)

 

En conclusion, on a tellement aimé Dijon qu’on a même pensé à y vivre ! C’est une très belle ville, et il y a l’air d’avoir énormément d’activités culturelles et d’agitation ! Beaucoup de boutiques aussi, et nous avons pris le tram pour aller jusqu’à Primark… Le seul hic qui fait que nous n’allons pas tout quitter pour Dijon, c’est le manque d’eau. Nous avons tous deux vécus près de cours d’eau, en terre ligérienne. La Loire est quelque chose qui nous manquerait beaucoup, et nous sommes habitués à nous balader en la remontant ou en la descendant, à Olivet par exemple. Dijon est une ville bien trop minérale pour nous, mais ça reste une ville tout de même très agréable où on apprécie revenir, une fois par an !

IMG_3105 (Copier) IMG_3052 (Copier)

Patrimoine, Tous

Un château dans le Morvan, bienvenue dans la demeure de Vauban !

Dans la région du Morvan en Bourgogne, il y a un château incontournable à visiter. Après une pluie torrentielle, on a finalement réussi à accéder à ce joli château sur un flanc de coline. On peut d’ailleurs apercevoir Vézelay au loin….

 

Pour commencer un petit point « Histoire », Anthony y tient, et après tout ça permet d’en savoir un peu plus 🙂

Le Château de Bazoches est bâti sur une colline boisée à l’emplacement d’un ancien poste Romain. Le château féodal, élevé au XIIème siècle, est constitué de quatre tours et d’un donjon entourant la cour centrale. Propriété de la famille de Bazoches, le château se transmet de mains en mains pour finalement être acheté en 1675 par le Maréchal de Vauban, natif d’un petit ville situé à quelques kilomètres seulement. Ce dernier va engager d’important travaux afin de transformer le château en garnison militaire. Ici, à Bazoches, Vauban, ingénieur et architecte militaire de génie réalisera les plans et études de plus de 300 ouvrages et places-fortes à travers la France.

 

P1110228

P1110249

P1110260

P1110236

P1110241

On accède au château après une petite montée, on arrive sur le parc qu’on doit traverser pour accéder au monument. On a aimé les pièces spacieuses, bien construites et élégamment décorées. Des objets ça et là retracent le parcours de Vauban, expliquent l’histoire et les différentes passions de ce propriétaire de génie. Un guide papier format A2 nous accompagne et on le lit si besoin, diverses informations historiques et la description des meubles ( vous savez que Noémie a une passion pour la marqueterie ) y sont racontées . Cet édifice, même s’il paraît grand de l’extérieur est un château à taille humaine, on en fait vite le tour et on apprécie repasser dans les pièces pour bien apprécier les couleurs, les dispositions et les différentes restaurations. Le nombre de livres exposés donnent le vertige, et on s’est bien imaginé vivre ici. Un château accueillant sur une colline isolée et de beaux objets , ha comme la vie de châtelain doit être agréable !

On regrette qu’il ait fait mauvais, nous n’avons pas pu profiter du parc, mais celui-ci semble très agréable tout de même !

Petite anecdote : les propriétaires de Bazoches détiennent aussi Cheverny !

 


bazoches-logo-noir-1

le Château est ouvert tous les jours du 6 février au 13 novembre inclus.

DU 6 FÉVRIER AU 25 MARS
Ouvert tous les jours
14:00 – 18:00

DU 26 MARS AU 30 SEPTEMBRE
Ouvert tous les jours
09:30 – 12:00 & 14:30 – 18:00

DU 01 OCTOBRE AU 13 NOVEMBRE
Ouvert tous les jours
09:30 – 12:00 & 14:30 – 17:00

Château de Bazoches
58190 BAZOCHES-DU-MORVAN

TÉL. : +33 (0)3 86 22 10 22 / WWW.CHATEAU-BAZOCHES.COM

Tarifs

 Adultes 9euros

Etudiant 7euros

Enfant de 7 à 14 ans : 4,50euros

Enfant de – de 7 ans / Handicapés :  Gratuit

 

 

Resto, Tous

Un petit thé à Vézelay et des macarons chez Charlou !

C’est sur le panneau d’affichage de la ville qu’on a trouvé l’adresse, et le nom sonnait à nos oreilles comme la maison d’une bonne copine « Les macarons de Charlou » . Nous étions à Vézelay pour un après-midi, et après avoir monté la côte pour admirer le panorama, on a pris une pause méritée. 

Les macarons de Charlou nous attendaient, avec le sourire de la gérante et de la serveuse. On a pris le trio de macarons à choisir ( on a craqué sur poire, chocolat et fraise ) et j’ai pris un thé Mariage Frères que je ne connaissais pas avant. Anthony a pris un café, il n’est pas trop thé mais a vraiment apprécié l’endroit, un petit salon de thé sans prétention, avec de jolies structures en bois qui cloisonnent l’endroit d’une façon originale. Beaucoup de touristes en été, et autour de nous nous avons entendu parler trois langues différentes. Certains n’étaient pas adeptes du thé non plus mais on trouvé l’endroit charmant, même en sirotant un coca !

P1110198 (Copier)

P1110193 (Copier)

P1110199 (Copier)

P1110196 (Copier)

Les macarons sont sans gluten et ça nous a un peu surpris, ils sont vraiment bons et bien craquants, et on sent tout de suite que c’est du fait maison . Il y a beaucoup de choix de parfum, et dès le seuil de la porte franchi, on nous offre une petite dégustation ! Pistache, vanille, chocolat… les goûts défilent dans la petite vitrine et on hésite longtemps à choisir. Si on n’a pas le temps de se poser, on peut aussi les prendre à emporter ! L’endroit est vraiment reposant, on a envie de rester papoter longtemps, il y a même une cheminée qui doit être allumée l’hiver.

P1110210 (Copier)
charlou