Browsing Tag

Château

Patrimoine, Tous

La Forteresse de Chinon à l’heure d’hiver

Au mois de décembre, nous avons pu découvrir la forteresse de Chinon. Située à quelques kilomètres de Tours, elle offre une vue imprenable sur la ville et domine la Vienne !

 

Nous ne connaissions pas cet endroit, mais en avions entendu beaucoup de bien. Une forteresse de ce style, située non loin de là, nous avait beaucoup plu ( Langeais ) et nous aimons beaucoup admirer les vastes enceintes, et nous imaginer à la place des habitants de ces lieux. Il faut savoir que cette forteresse date des gaulois, et est occupé depuis 3000 ans. Un pan d’histoire se dresse devant nous, et nous apprenons que Jeanne d’Arc, chère à Anthony, y a aussi séjourné, portant fièrement la couronne en or, sa promesse de mener au sacre le futur roi Charles VII .

Ici, nous avons une forteresse et non un château. Ne vous attendez donc pas à des pièces meublées ou à des costumes d’ornement. Les parcours qui s’offrent à vous sont libres ou bien guidés, et peuvent également s’accompagner d’un

Ipad pour des vues interactives et des jeux adaptés aux petits comme aux grands. Nous avons beaucoup apprécié cette forteresse, car la balade était plutôt sportive, et prendre le grand air en haut de la Tour reste un petit plaisir bien particulier. Au temps de Noël, des sapins étaient installés un peu partout, et cela sous différentes formes tantôt amusantes, tantôt poétiques.

Quelle agréable surprise, que de voir qu’un atelier culinaire nous était préparé ! L’occasion de mettre Monsieur aux fourneaux, ce qui est, je l’admets, un réel exploit ! Un très bon moment passé en compagnie des autres blogueurs et une dégustation de produits locaux pour le déjeuner. Que de petites attentions qui nous touchent à chaque fois, encore plus quand les organisateurs viennent nous saluer.

 

Entre marches, corridors et escaliers étroits, on ne s’arrête pas ! La forteresse se divise en trois parties, qui sont d’ailleurs signifiées par trois tours sur le blason de la ville de Chinon. Résidence royale, elle a vu défiler le comte d’Anjou Foulques IV, Henri II Plantagenêt, Philippe Auguste, Charles VII… Plus tard, elle sera abandonnée et dépourvue de rôle important, au profit de résidences plus modernes et plus stratégiques. Vendue comme bien national à la Révolution, cela ne l’empêche pas de tomber en ruines. Ce n’est qu’en 1840 qu’elle est classée monument historique, et une grande restauration s’avance alors…

 

L’Atelier culinaire nous aura vraiment charmé, et Anthony  a pris autant de plaisir à confectionner ses biscuits qu’à les déguster. Il s’en est pas mal sorti, et était forcément fier comme Artaban. Un peu de sucre, un peu de sel et un zeste de cannelle ! Pour plus d’audace, quelques emportes-pièces et une jolie boîte pour les emporter bien au chaud et les déguster près du sapin !

En conclusion, un très bon moment, plein de fraîcheur et de culture, et une belle première visite pour cette forteresse qui défie le temps ! 

Forteresse Royale de Chinon  37500 CHINON

À 40 MINUTES DE TOURS
PAR L’A85, SORTIE N°9 CHINON
PUIS D751
À 2H30 DE PARIS
PAR L’A10 PUIS PAR L’A85

Horaires d’ouverture

Janvier – février – novembre – décembre : 9 h 30 – 17 h (16h les 24 et 31 décembre)
Mars – avril et septembre – octobre : 9 h 30 – 18 h
1er mai – 31 août : 9 h 30 – 19 h

Plein tarif : 9 €

Tarif réduit* ( étudiant, personne en situation de handicap, 7-18 ans, enseignant… )  : 7 €

Gratuité : Enfant – 7 ans, demandeur d’emploi, journaliste…

www.forteressechinon.fr

Culture, Patrimoine, Tous

Le château de Chambord et nous, histoire d’un (dés)amour

Cher Château de Chambord, soyons francs avec toi, jouons carte sur table. Au début, c’est vrai, on ne t’appréciait pas. D’un côté comme de l’autre, on te connaissait vide et terne, froid et distant. Nos visites scolaires, nos pas qui se traînent dans tes escaliers et tes salles… ha ce fameux escalier à double révolution ! Il n’y a qu’en ta terrasse que nous retrouvions du souffle, perchés dans les hauteurs, jouissant d’une vue incomparable sur ton domaine.

Et puis…

Tu as opéré un changement radical, de travaux en travaux on t’a vu évolué, grandir, te remettre à la page. Tes pièces jadis froides et vides se sont emplies d’une chaleur différente. Tu as décidé de meubler tes intérieurs, et tu as même accueilli en ton sein, de bien belles expositions. C’est donc avec surprise que nous t’avons redécouvert, flambant neuf, tout clinquant d’une belle remise en question, à la fois pédagogique et même un peu ludique. De nombreuses interactions sont possibles, à ceux qui veulent apprendre ou juste en savoir plus sur le domaine en lui-même, ou sur le Comte de Chambord.

Nombreux visiteurs se retrouvent plongés dans les histopads ( tablette interactive ) , mais nous ne sommes pas de ceux-là cette fois-ci, pourtant accro du numérique, on aime bien découvrir avec nos vrais yeux.

Tes cheminées sont toujours impressionnantes, et nous oublions qu’on peut en compter 282.

Si on continue dans l’immensité, tu as aussi 77 escaliers ( on n’a pas compté toutes les marches ) , et ça nous a causé quelques pauses, le temps de reprendre notre souffle. Ton architecture nous fascine, et tu mérites bien ton titre de château incontournable. Il faut savoir aussi que tu es le préféré de beaucoup de nos proches, et on comprend pourquoi ! Symbole de faste et d’élégance, on ne peut qu’admirer tes moulures et tes nombreux autres parements. Dire que dans 2 ans, tu auras 500 ans !

 

Cela faisait 2 ans que nous n’étions pas venus en tes murs, un peu flemmards de te retrouver, pas super motivées, mais curieux parce qu’on entendait de nouveaux échos à ton propos. Et il a fallu un dimanche de novembre, enfin, pour nous décider. On te l’avoue, c’est surtout l’exposition Pompidou qui nous a fait bouger ! De visites scolaires en visites obligatoires, on connaît déjà plutôt bien ton histoire, ce domaine de Chasse et ce haut lieu de villégiature, à l’époque de François Ier, qui décida de te faire construire en pleine forêt, pour oublier la luxure et le petit monde de Versailles. Tu devins alors le plus grand parc forestier clos d’Europe, et te distingua en 1981 de la fameuse mention  » inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO » .

On a découvert au cours de notre visite, un lieu lumineux, toujours très actif, et qui a gagné en chaleur culturelle et humaine. De nombreux documents, authentiques et reproductions sont mis à disposition, et les pièces sont meublées et bien agencées.

On découvre également ta cuisine, nouvellement ouverte depuis notre dernière visite, et je t’avoue, c’est bien la pièce que je préfère dans les châteaux. Les fiches explicatives nous apprennent de nouveaux mots, et nous sommes bien étonnés de voir qu’à l’époque, déjà, on parlait de lèche-frites !

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tu nous sembles tout à coup assez grandiose, et même si le temps n’est pas avec nous ce jour-là, tu dévoiles tout de même ta superbe. Une petite pause dans les jardins, les arbres tous alignés en rang d’oignons, on reviendra sans doute au printemps ? On espère très fort que tu accueilleras d’autres expositions, surprenantes et toutes aussi complètes que celle-ci. Un vrai plaisir de voir se côtoyer diverses installations, sculptures et autres oeuvres d’art. Tu fais un véritable honneur aux collections, en les accueillant dans un tel monument !

On te dit à très vite, et n’hésite pas à nous surprendre ! 

Château de Chambord

41250 Chambord – FRANCE
+33 (0)2 54 50 40 00

Le site est accessible via un parking gratuit en P1 mais payant en P2 ( 4€ / jour )

Le parc est ouvert en libre accès tous les jours.

Le château est ouvert toute l’année sauf les 1er janvier et le 25 décembre. Le château sera également fermé le 26 novembre 2018.

du 30 octobre au 31 mars : de 9h à 17h (Basse saison)

du 1er avril au 29 octobre : de 9h à 18h (Haute saison)

Plein tarif : 13 € (château + jardins)

Tarif réduit : 11 €

– Visiteur ayant acheté une prestation « forêt ou animation » destinée aux groupes ou aux individuels vendue par le domaine national de Chambord.
– Enseignant non titulaire du pass éducation, responsable de centre de documentation et d’information et chef d’établissement
– Jeune de 18 à 25 ans (hors union européenne)
– Accompagnant du détenteur de la carte d’abonnement
– Demandeur d’emploi, bénéficiaire du RSA ou d’aide sociale

Gratuité :

  • Moins de 18 ans (pour public individuel)
  • 18-25 ans ressortissants de l’Union Européenne (pour public individuel)
  • Les enseignants français du primaire et du secondaire (Enseignant titulaire du pass éducation nationale en cours de validité)
  • Titulaire de la carte Culture
  • Personne en situation de handicap + 1 accompagnant

Site internet / Facebook / Instagram 

Culture, Tous

Cocorico Electro ou comment retourner la Sologne

Samedi 14 Juillet 2017, à la Ferté Saint Aubin, se tenait le premier festival Electro Cocorico ! Organisé en partenariat avec la société Stars Europe, la mairie et le Château, nous y avons été convié et c’était un beau moyen de fêter le 14 juillet ! Retour en images sur une soirée de folie, pour un bel événement fédérateur de belles énergies.

Un espace restauration, et une monnaie pour régler les boissons, on se sentait vraiment en festival le 14 juillet dernier à la Ferté Saint Aubin ! Le lieu choisi était idéal, et l’ambiance est montée crescendo. Une Line-Up de folie, des jeux de lumières et un feu d’artifice merveilleux pour clôturer le tout. Se sont succédés Ofenbach, Wattermät, Lumberjack, Mack Swell et The Clarstone.

 

350 Bombes pyrotechniques / + de 10000 personnes / 45 000 WATTS / 6000 m² de Dancefloor

Une part de pizza à la main, un verre dans l’autre, on a pu profiter d’un cadre magnifique ! Tous les ingrédients étaient réunis pour passer un bon moment, et les quelques regrets que nous pouvons avoir concernent les aménagements… en effet, pas assez de toilettes et des temps d’attentes interminables. On a beau dire, mais sur un festival c’est important ! L’événement n’attendait pas autant de public, et était un peu dépassé…mais ça reste un événement positif ! Ils sauront se préparer pour l’an prochain en tout cas, car on entend des murmures furtifs sur une seconde édition qui serait encore plus incroyable que celle-ci… On a hâte de voir en tout cas, et on recommande 1000 fois cet événement, pour un 14 juillet au château, en mode re(prise) musicale de la Bastille.

 

Remerciements : Toute l’équipe d’organisation COCORICO, Agathe ( stars-europe.com )  et Germain particulièrement. 

Patrimoine, Tous

Avoir le coeur en fête pour la nuit des 1000 feux à Villandry

La semaine dernière, nous nous apprêtions à vivre une expérience magique. Le jardin de Villandry allait revêtir une parure merveilleuse, faite de lumières et de beaucoup d’étincelles… Une soirée qu’on partage forcément avec vous, pour vous donner envie de vous y rendre l’année prochaine !

Villandry, c’est un domaine fabuleux, composé de fleurs, de potagers, de recoins secrets qui en font un jardin magnifique, attenant à un château de style Renaissance . Nous en avions déjà parlé ici, et comme vous pourrez le lire, nous n’étions pas mécontents de notre visite. Cette fois-ci invités par le château en personne, nous étions ravis de couvrir ce bel événement… Un pique-nique spécialement conçu pour nous et les autres invités blogueurs avait été installé dans un jardin, à l’écart des visiteurs. Une attention qui nous a particulièrement touchée, et de très belles assiettes dégustation, joliment présentées et aux mets de saison savoureux.

 

Le temps de se balader dans les longues allées, de profiter des perspectives interminables, et on se pose un moment près d’une fontaine. Maintenant, place aux équilibristes et autres funambules… On aperçoit de drôles de grimpeurs à des mats perchés qui semblent vouloir défier la gravité. Et sur une balançoire bien particulière, un couple d’artistes s’élancent à la poursuite de la nuit. On savoure l’effet de lumière, et l’audace de s’élancer de la sorte, sans filet et sans peur. Le jardin revêt un manteau différent, l’ambiance n’est plus la même. Les gens sont calmes, ils attendent. Dans la moiteur du soir, les sens s’éveillent. Les branches s’animent, le vent siffle très légèrement, et les fleurs s’ouvrent et se ferment à l’envi. Magie de la nature, et quel endroit surprenant…Plus de 2000 bougies seront allumées par une équipe de bénévoles, pour permettre à ce domaine de rayonner d’une toute autre façon.

 

Sur le bassin d’eau, deux formes s’élancent, on croit à des poissons, puis à des oiseaux. Des poissons-volants ? Articulés par des marionnettistes, ils entament une danse colorée, et illuminent le ciel du domaine en changeant de couleurs sur des notes de musique, comme une berceuse. Et puis le feu d’artifice, commenté par le propriétaire, Henri Carvallo. Il nous raconte le domaine, nous invite à profiter de la soirée, et à garder les yeux bien ouverts…

Une musique démarre, des étincelles jaillissent et nous ne pouvons que nous en émerveiller.

Beaucoup de magie et d’enchantement, nous repartons ravis par cet instant féerique ! Merci au Château de Villandry, au Comité Régional du Tourisme et aux équipes de bénévoles pour cet événement inoubliable. 

 

 

Patrimoine, Tous

Le Château du Rivau à l’heure de la rose

Comme il est agréable de revenir dans des lieux qui ont marqué le coeur et l’esprit. C’est avec plaisir que nous sommes retournés au Jardin du Rivau. L’an passé nous l’avions connu à l’heure automnale, quand les feuilles tombaient et qu’il faisait juste doux. Nous sommes revenus au printemps, avec des lumières différentes et une température à la hausse.

C’était au mois de mai, et les roses étaient aux meilleures de leurs formes. Il paraît qu’elles embaument à des heures différentes et dans ce jardin, des centaines de variétés sont représentées. Autant de couleurs et de parfums forment un écrin bien agréable pour une promenade bucolique et très romantique ! 

 

L’occasion pour nous de participer à un petit atelier cosmétique, qui nous a appris comment utiliser la rose de bien des manières ! En Cérat de Galien , en gommage, en masque… Que d’utilisations possibles pour cette fleur apparemment magique !

Des hamacs pour se reposer, des installations artistiques extraordinaires et un jardin enchanteur… Nous avons trouvé la paix et le repos dans ce vaste jardin aux merveilles… Le temps était au beau fixe et la balade peut bien durer une ou deux heures si on se repose dans tous les endroits le permettant. Ici un banc entouré de roses trémières, là une chaise ensoleillée et puis une table des fées où déjeuner en prenant son temps. Nous avions fait un article l’an passé sur cette table des fées. Retrouvez-le ici.

Un très beau moment, et l’envie de revenir déjà ! On recommande ce domaine pour cet univers féérique où il fait bon se perdre, entre installations artistiques et champs de fleurs colorées.

Château du Rivau
37120 Lémeré
Tel: 02 47 95 77 47
Fax: 02 47 95 78 46
Email: info@chateaudurivau.com

Horaires D’ouverture 2017

Du 1er Avril au 30 Avril: de 10h à 18h.
Du 1er Mai au 30 Septembre: 10h à 19h.
Du 1er Octobre au 5 Novembre: de 10h à 18h.
Pour les groupes : ouvert toute l’année sur rendez-vous.
Dernière admission : 45 mn avant la fermeture

Tarifs 2017

Adulte : 10,50 €
Enfant de 5 à 18 ans: 7,00 € (gratuit pour les moins de 5 ans)
Étudiant, demandeur d’emploi : 8,50€

Un bisou pour le @chateaudurivau ❤ #frenchblogger #touraine #couple #lovers #love #selfie #planeteig05 #igptg #jardinsvaldeloire #amour #cute #kiss #weekend #slowlife

Une publication partagée par Noémie 🎈 23🔹 Orléans 🇫🇷 (@madamelamoureuse) le