Browsing Category

Tous

Beauté, Tous

Redécouvrir Lush le temps d’une soirée #lushblogparty

Lush, vous connaissez ? Nous on connaissait, et pas que de de nom, et parce qu’on passe devant la boutique régulièrement. Anthony n’avait pas l’habitude de consommer cette marque, parce qu’il n’est pas très branché beauté. La veille, il pensait qu’on allait à une soirée bougie ! Mais non, Lush est une marque que je connais plutôt bien, puisque je la consommais il y a quelques années. Suite à une allergie, je n’étais pas retournée dans le magasin, alors cette invitation était une belle occasion de me refaire un avis.

Joie et bonne humeur se sont succédé durant toute la soirée. Accompagnés d’autres blogueurs orléanais, nous avons pu découvrir la collection « Fête des mères » , qui annonçait beaucoup de couleurs et d’odeurs. Explications, démonstrations, petits fours… on ne savait plus trop où donner de la tête, mais j’avais surtout quelques questions à poser. Notamment sur la composition des produits…  On me rassure, on me dit que tout est frais, fait sur place, naturel. Plus tard, en rentrant chez moi, je lis avec attention le carnet de conservation qui explique comment sont faits les produits, l’impact environnement avec de très bonnes iniatives écogreen ( ramener 5 petits pots, un masque vous est offert, les emballages sont recyclables, et les produits sont vendus dans la mesure du possible en vrac pour réduire les déchets ). J’apprends beaucoup de choses et je dois reconnaître qu’il y a de très bons produits à la composition 100 % Clean ! En plus, les produits sont non testés sur les animaux, et Lush a été l’une des premières enseignes à utiliser cet argument et à démocratiser ce qu’on appelle le « cruelty free ». En plus d’avoir des produits colorés et très odorants, ils sont aussi synonymes de bonne humeur, puisque l’enseigne flirte avec les événements et créent des collections limités souvent très prisées. Certains produits sont ce que j’appelle des it-produits : des produits qu’il est impossible de ne pas connaître chez une marque. Mes copines me parlent par exemple de shampoing magique qu’elles ne vont chercher que chez Lush, ou de dentifrice au goût mentholé très ludique. Tout ça me donne envie de retourner au magasin ! 

Coup de coeur pour Scrubee, le beurre corporel en forme d’abeille

Riche en miel et en beurre de cacao hydratants, notre beurre corporel Scrubee semble être la douceur même ; mais ne sous-estimez pas son pouvoir gommant !
Il contient des coques de noix de coco moulues et des amandes moulues pour exfolier le corps délicatement, mais efficacement. ( source : Lush )

Je reprends la lecture de mon carnet de conservation , et je vous livre quelques pages très intéressantes ( n’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir )

Je ne suis pas experte en biologie, et je ne m’attache pas tant que ça à la composition des produits. Néanmoins, j’aime bien savoir ce qu’il y a dedans ( si je consomme mal, je préfère être au courant, mais ça ne va pas forcément m’empêcher de consommer ) , et j’ai été bien surprise de voir que Lush donnait des réponses très précises à ce fameux paraben dont on entend souvent parler, sans savoir de quoi il est réellement question. Ce guide de conservation, disponible dans tous les magasins apporte des réponses très pertinentes. N’hésitez pas à le demander.

Un atelier DIY m’a donné bien du fil à retordre. Anthony n’a pas voulu se lancer, et moi je crois que la prochaine fois je vais m’abstenir. Merci à Angela de m’avoir aidé à faire ce superbe cache-pot en ficelle ! Rigueur et patience, sont des qualités que je ne maîtrise pas toujours…

Cette soirée m’a permis une remise en question de ma consommation … Bien entendu, si c’est bio, si c’est vegan, crueltyfree, sans paraben, naturel, made in France… c’est mieux. Mais parfois, je ressens comme un besoin de tout contrôler, jusqu’à devenir un peu trop regardante, et à me culpabiliser moi-même quand ce n’est pas bio, quand il y a trop de sucre, quand ce n’est pas assez ceci ou cela. Finalement, ce qui doit me faire du bien réussit à m’angoisser.  Avec le temps, et avec une vie de jeunes actifs, on se rend de plus en plus compte que c’est impossible d’avoir une consommation 100 % éthique . Par faute de moyen financier ( le made in France coûte tout de même cher, les producteurs locaux ne sont pas donnés ) , et aussi parce qu’on n’a pas le temps de tout contrôler, de la provenance d’un pull à la composition d’un gel douche, en passant par le pays de fabrication de notre téléphone.

Vivons nos vies et faisons du mieux qu’on peut, ça sera déjà pas mal !

Merci beaucoup à toute l’équipe Lush Orléans, et à Barbara de LUSH France et Benelux. 

LUSH ORLEANS 17 rue de la République 45000 Orléans ouvert de 10h à 19h du lundi au samedi / Facebook 

Culture, Tous

Visite d’Oulan Bator, l’atelier d’artistes à Orléans

C’est notre amie Elodie, du blog https://regardb.com/ qui avait lancé l’invitation. Une visite privée de l’atelier Oulan Bator, qui héberge en son sein différents artistes, aux univers très différents. De la sculpture à la peinture, en passant par la performance… rencontre avec Thomas Wattebled artiste performeur, Laurent Mazuy, artiste plasticien et Sébastien Pons, artiste sculpteur !

Découvrir ces ateliers, c’est un peu comme pénétrer dans un repaire créatif. Ça et là sont éparpillés outils pour façonner, crayons et pinceaux, et d’autres bouillonnements créatifs. On ne sait pas où regarder, quoi toucher, quoi demander… on ne réalise pas la chance qu’on a d’être comme des souris, en train d’observer les artistes peaufiner leurs oeuvres. Ce qui est le plus intéressant dans ce lieu, c’est qu’il est très ouvert, les artistes peuvent se retrouver et partager des idées, ou s’en donner aussi ! Sur un rez-de-chaussé, et un étage complet, les artistes ont le feu vert pour laisser libre court à leur imagination.


Chez Thomas, c’est un espace grand comme un garage, avec des structures à monter, des esquisses, des croquis et des objets qui reviennent d’expositions après avoir fait le tour du monde. L’artiste est profondément impliqué dans le processus de l’art grand public, et veut le rendre accessible. Pour lui l’art c’est interroger, ça permet de s’évader, ça doit faire poser questions. Il apprécie également faire quelques petits clins d’oeil et est passé maître dans l’art du détournement.

Chez Sébastien, c’est un amoncellement de poteries, de sculptures diverses et très surprenantes. Pour lui, l’art est un perpétuel recommencement. Il veut dénoncer, mettre en avant, et ces mains habiles manipulent les outils avec une maîtrise impressionnante. L’art serait-il pour lui comme un message ? Il fabrique lui-même ses moules, et s’étonne parfois du résultat. L’art, c’est un peu du hasard, et c’est toujours une richesse de pouvoir s’émouvoir de l’inattendu.

Pour Laurent, l’art est technique mais aussi surprise. Il s’adapte à différentes structures qu’il mélange, combine pour voir comment elles réagissent l’une entre elles. Le bois, le plastique, le silicone… pourquoi choisir ? Son univers coloré et les structures choisies se répondent, les matières utilisées ont un sens et s’accordent dans cet art non figuratif. Avec sa longue barbe et son discours riche et passionné, on a carrément oublié de le prendre en photo !

Merci aux artistes de nous avoir accueilli, et de nous avoir laissé les déranger pendant leurs créations.

 

Mariage, Tous

Prendre un WeddingPlanner ou pas ?

Un Wedding Planner, vous connaissez ? Oui oui, c’est organisateur de mariage en français, mais en anglais on est d’accord que ça sonne mieux ?

 

Tatatataaaaaaaaaaaa tatatataaaaaaaaa ( comment ça vous ne reconnaissez pas l’air de la marche nuptiale ? ) Pour notre mariage, on a hésité à faire appel à une wedding planneuse. Dans notre tête, ça n’était pas très clair ! On pensait à tous les films sur le mariage qu’on avait vu, et les mariages sublimes dans les films américains. Mais nous ne sommes pas américains, et on devait en avoir le coeur net : est-ce que c’était possible, financièrement, une wedding planneuse ? 

Maintenant, tout est possible. D’une organisation complète à partielle, voire à la présence juste pour le Jour J. C’est pour cette option qu’on a opté. L’agence par laquelle nous passons permet la formule Jour J , et reprend les prestataires quelques semaines à l’avance. Deux personnes sont présentes et donnent les tops, s’assurent que tout se déroule comme prévu, et prévoient toutes les petites contrariétés possibles. En clair, si il se passe quelque chose d’imprévu, nous ne voulons pas être au courant. On se dit que c’est bien le seul jour de notre vie où on peut se permettre d’acheter notre tranquillité, et on ne va pas se gêner. Les Wedding Planneuses agissent comme des anges, elles préviennent tous les petits désastres possibles ( un retard, un oubli, un invité perdu ) pour qu’on ait à se soucier de rien et pour profiter pleinement de notre journée de mariage. Niveau budget, comptez un peu plus de  1000 €. 

 

En résumé : on choisit les prestataires de A à Z ( le traiteur, la décoration, le lieu, le coiffeur, la tenue etc… ) et le Jour J, on se laisse faire, nos anges viennent installer et coordonner le jour J et partent une fois la fête bien lancée. Le lendemain, elles reviennent tout ranger et on repart marié et le coeur léger ! 

 

On a choisi l’agence Save Your Date  qui nous a très bien reçus. En plus d’être sympathiques, Cécile et Garance sont très professionnelles, et n’ont pas hésité à répondre à toutes nos questions, sans tabou. On leur confie notre mariage sans hésiter, et on se sent déjà moins stressé, à presque -1 an du mariage !

On remercie notre amie Eugénie Cabanis, qui nous avait fait une séance photo il y a un an maintenant ! On avait pris pour thématique le mariage, on ne sait pas pourquoi…peut-être qu’au fond de nous, nous savions déjà ? 

 

Cuisine, Patrimoine, Tous

Vrais gourmands et testeurs pour Mets Vins

Du vin, et de l’épicerie fine ? Ha ça nous parle, et ça nous a fait très plaisir d’être sélectionnés pour tester le concept via Keeniz ( plateforme d’influencers à laquelle nous appartenons )

Mets Vins, c’est une offre de box qui te fait découvrir une région de la France, avec des produits locaux et des spécialités. On peut s’abonner pour une durée à définir comme une box normale, ou bien acheter les box séparément, selon la région qui nous intéresse. Celle que nous avons reçu était « terroir français » et avait pour thème la Bourgogne !

Mets Vins est une box surprise mensuelle qui fait voyager les papilles vers le meilleur des vignerons et artisans des régions de France.
Le but de Mets Vin est de faire découvrir des spécialités régionales authentiques issues du savoir faire des petits producteurs français.
www.metsvins.eu

TERROIR FRANÇAIS   Partez à la découverte du terroir français autour d’un accord mets et vin issu de nos régions
ENTRE DEUX VINS    Deux bouteilles singulières pour apprécier la richesse du patrimoine viticole français.
L’EXCELLENCE   Un accord mets et vin de prestige pour un moment d’ exception
  • Le colis est très bien emballé, et il tient dans la boîte aux lettres ! En plus d’un film plastique noir, il y a un papier bulle pour éviter les chocs liés au transport. Le colis est plutôt lourd, et on a hâte de voir ce qu’il contient…

    Composition de la box Terroir Français made in Bourgogne

    – Vin Rouge Bourgogne Pinot Noir
    – Rillettes pur porc du Morvan
    – Confiture de Mûre
    – Deux nonnettes
    – Anis de Flavigny

     

    On connaît plutôt bien la région de la Bourgogne, puisque Anthony y allait souvent en vacances car il a une maison de famille près de Clamecy. La Bourgogne est donc notre première destination de vacances, et nous apprécions beaucoup cette région, chargée d’histoire et au patrimoine très intéressant. Niveau nourriture, Anthony profite de cette région pour déguster le fameux boeuf bourguignon et moi je prends un verre de Chablis.

    Le vin rouge, on va le garder pour une grande occasion… La confiture de mûre c’est Anthony qui la prend au petit déjeuner, et il pense que ça s’accorderait bien avec des crêpes ! Les nonnettes, c’est mon péché mignon à moi, puisqu’il y a sensiblement les mêmes en Sologne, région dont je suis originaire. Niveau douceur et retour en enfance, on pense qu’on avait déjà mangé des anis de Flavigny, qui sont des bonbons incroquables, à la saveur bien particulière. Et bien entendu, le produit qu’on a fini en premier : les rillettes ! Très douces et à la texture agréable, sur du pain croquant c’était parfait !

    Découvrir une région en mangeant, c’est un très bon plan, et on a adoré tester cette box qui fait marcher l’économie locale française ! Pour le prix, 29,90€ , on se dit qu’on voudrait même découvrir d’autres régions… La drôme provençale, le Languedoc

    En attendant vous pouvez retrouver la Bourgogne en cliquant ici  🙂

    Merci à Mets Vins et Keeniz pour cette belle collaboration !

 

Sport, Tous

Bubble Bump et balai-ballon, ça ne vous dit rien ?

« Allez viens, ça va être sympa!  » Oui oui, on n’en doutait pas, mais on ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. Le Bubble Bump c’est une activité fun dans un ballon selon nos recherches google, et le balai-ballon, ça ressemble  à du football mais sur glace. On était bien avancé.

On a commencé par le balai-ballon, et il a fallu qu’on franchisse notre première appréhension. Une fois tombés tous les deux, sur les fesses ou sur les genoux, nous n’avions plus peur de rien ! Il faut s’armer de patience, et tenir sur ses deux jambes pour bien évoluer sur la glace. Pas de patins aux pieds, mais un casque sur la tête tout de même ! La glace, travaillée avant par les patineurs, ne glisse pas tant que ça ! Une fois habitués, on s’amuse vraiment bien et on a très vite chaud … Courir sur la glace n’est pas facile, et le balai dans la main encore moins !

Une super course en Bubble Bump nous a bien fait rire. On apprend à tomber au début, et on est protégé de toute façon, la boule rebondit bien, et c’est une course à la Mario Kart ! Pour info, nous sommes les deux à l’extrémité droite au départ. On vous laisse juge de cette course perchée !

Le Bubble Bump est avant tout un sport pratiqué sur terrain synthétique et s’apparente à du football d’intérieur. Deux équipes se défient sur un terrain réduit, les joueurs « enfilent » une bulle de protection et foncent pour marquer le plus de but ! Finalement, à la patinoire il est déjà tellement difficile de tenir sur ses jambes que le principe a été « légèrement » modifié pour proposer quelque chose de fun et c’est très réussi. Un parcours, des obstacle, des chutes et une ambiance plus que réussie, ne manque que le chrono pour donner un peu de challenge entre les participants !

Vous pouvez pratiquer le Bubble Bump à Fleury les Aubrais, au SoccerPark : plus d’informations ici. 

En résumé, on s’en tire avec des courbatures, quelques bleus bien placés et l’envie de recommencer !