Browsing Tag

Tours

Culture, Resto, Tous

Le Panier Mystère … Un concours qui cache une goûteuse affaire !

J’ai été invité, il y a de cela deux semaines, au très prestigieux concours des Maîtres restaurateurs de France. Bim, le ton est donné, rien que l’appellation nous emmène dans les hautes étoiles de la gastronomie française. Le concept est simple, un concours ouvert à tous les chefs ayant le titre de Maître Restaurateur. Je vous copie-colle les informations sur le concours et le déroulement, car vous savez aussi bien que moi que je me perds souvent en phrases inutiles.

P1020715 (Copier) P1020721 (Copier) P1020710 (Copier)

Les candidats peuvent s’inscrire à une des 10 épreuves de présélection qualificatives organisées dans toute la France, où il faudra réaliser un plat salé pour 5 personnes sur le thème « Le Panier Mystère 100 % frais, 100 % brut, 100 % terroirs ». Lors de la phase qualificative, les candidats seront évalués par un jury de professionnels et de gastronomes sur la réalisation en direct, la présentation de leur travail et la dégustation. Une note globale leur sera attribuée. 

Les 10 candidats sélectionnés participeront à la finale nationale, qui se déroulera à Paris, début avril 2016, avec pour thème le plat salé pour 5 personnes « Le Panier Mystère 100 % frais, 100 % brut, 100 % terroirs ».

Les dates clés*

 

  • JURY TOURS : 

    –       Ingrid PROUST : Journaliste Ze Pros restauration région Centre Val de Loire

    –       Pascal PENOT : AFPA Tours – manager des services et moyens généraux

    –       Hervé GUTTIN : chef au restaurant Charles BARRIER à Tours

    –       Thierry POUSSIN : Directeur d’exploitation PassionFroid

    –       Frédéric GENTE : Directeur général de CACIC Santé

    –       Philippe GAUDAIS : Directeur de développement chez Pro Club & Gourmet Consultants

    –       Dominique POSTEL : Journaliste pour julienbinz.com

    –       Jean BARDET : Ancien Chef deux étoiles au guide Michelin pour le Château Belmont qu’il a revendu en 2008. Chef & propriétaire aujourd’hui A la table de Jean Bardet, une table d’hôtes à domicile dans son imposante demeure bourgeoise nichée au sud de Joué-Lès-Tours

A savoir : les chefs ne sont pas forcés d’être de la région de la ville à laquelle il participe ! C’est par ordre de priorité, et on a vu des chefs Corses au concours parisien ! Je serai bien évidemment présente à la finale le 12 Avril, et mes papilles en salivent d’avance !

Mais revenons au concours, on avait donc présents à Tours :

Michel Breton – Le Moulin Bleu ( BOURGUEIL 37 )

Joël Danthu – L’Auberge du Cheval Blanc ( YVOY LE MARRON 41 )

Ludovic Duret – La Folie du Grain ( SAINT ANDRE DE LA MARCHE 49 )

Vincent Faucher – Hôtel Saint Jacques ( THORIGNE SUR DUE 72 )

Gilles Hemart – L’Escapade ( TOURS 37 )

Guillaume Labitté – Le Petit Gone ( ORLEANS 45 )

Gerald Nicosia – Le Clos ( CHIDRAC 63 )

Pour en savoir plus sur les candidats, je vous invite à consulter ce lien

Le panier

P1020743 (Copier) P1020741 (Copier) P1020766 (Copier) P1020774 (Copier) P1020777 (Copier)

J’ai adoré avoir des explications sur les produits, la tracabilité ( vous savez que j’adore chercher la petite bête à ce niveau-là ) , mais aussi parler avec les chefs, sentir le stress monter, et voir que même s’ils ont plus de 30 ans de métier pour certains, ils étaient dans la même bassine pour faire la confiture, plein d’appréhension et d’excitation. J’ai senti le bel élan de fraternité aussi entre eux, et c’était agréable de voir que, même en temps de concours, il prenait le temps de se présenter l’un à l’autre, de parler de leurs régions avec ferveurs et d’élever la voix quand les opinions divergeaient sur tel ou tel produit.

J’étais bien contente d’être avec mes copines bloggueuses Julie et Julie, qui ont ripaillé et bu de bon coeur avec moi ! Des fromages variés et de la charcuterie divine, les petites bulles de champagne nous restent aussi dans le coeur… Quel bon moment, plein de chaleur et de convivialité !

Quelques assiettes

P1020796 (Copier) P1020801 (Copier)

Je vous mets mes deux préférées, la première que j’ai trouvé très épurée, assez graphique bien que manquant d’une touche de couleur. La seconde, très artistique, féminine presque et toute en longueur, avec un désordre qui semblait pourtant bien réfléchi !

Et j’avais l’oeil car c’est la première qui a gagné, et il est de vers chez moi ! ( extrait du communiqué de presse )

panier

Merci à Rym ( RBEVENT )  pour l’invitation , ces moments d’exception et autres rencontres pétillantes !

 

Blabla, Culture, Tous

Le jour où on a dit oui à la TV ( et on s’est beaucoup amusé )

C’était un projet plus ou moins secret. Si vous nous suivez sur nos réseaux sociaux respectifs, instagram ou twitter ( pseudo @anbourgouin et @sushi_inmytummy )  , vous avez pu voir l’information passée en vitesse …

12235134_10207097824317090_5228406835797644259_n

 

Le Casting

Nous avons été contacté par une journaliste qui nous a connu grâce à notre blog. Ce n’est pas nous qui sommes allés chercher, c’est eux qui nous ont trouvé ! On a reçu un mail en septembre, nous expliquant le projet pour la chaîne Téva. C’était un mail sommaire, nous donnant envie d’en connaître plus. On a très vite répondu, croyant d’abord à une arnaque, tant le projet était considérable ! La journaliste se présentait comme ayant gagné un concours, sortie de son école de journalisme, et qu’elle avait la possibilité de réaliser un reportage sur un sujet de son choix. Très vite, on a été impressionné, on aime bien les gens qui gagnent des trucs, et on aime bien aider les gens aussi.

Le sujet qu’elle a choisi de présenter s’intitule  » les couples d’aujourd’hui, les valeurs qu’ils véhiculent et les espoirs qu’ils portent « . Bien entendu, on ne sait pas vraiment le titre final, mais elle nous l’a présenté ainsi. On s’est regardé, on a souri, puis on est monté sur Paris pour en savoir plus … Rencontrer cette jeune demoiselle, pétillante par mails, et enjouée au téléphone, qui voulait qu’on participe activement à son reportage, puisque figurer dans les dossiers de Téva, implique d’être l’un des sujets. On est donc lancé avec 3 autres couples en France, bénévolement, dans cette superbe aventure !

teva10

L’organisation 

4 jours de tournage nous ont été accordés, dont 2 successifs… Entre Orléans et Tours il a fallu qu’on navigue car on a réussi à filmer juste le moment de la transition, là où Anthony quittait tout pour me rejoindre ! Le déménagement, les interrogations, chacun chez soi, ensemble, puis la finale avec notre super crémaillère !

On a eu Audrey ( la journaliste ) , au téléphone très régulièrement, parfois toutes les semaines, pour caler avec elle le planning des jours suivants, les événements à venir, et faire un retour et un débriefing. On a été ravi d’avoir été accompagné de la sorte, et c’est sans crainte qu’on a signé un droit à l’image. Comme on s’est dit, Téva, ce n’est pas NRJ12, et même s’il y aura un peu de montage, on ne peut pas, théoriquement, finir dans les Anges à Cancun. Et puis nous travaillons tous deux dans des milieux pas trop fermés, où on ne porte pas de costards et où finalement, on fait bien ce qu’on veut.

Le contenu 

Entre interviews, réactions de nos proches et de notre famille, vie quotidienne et petits clins d’oeils farceurs, on espère qu’on verra à l’écran, notre complicité et nos éclats de vie. Il a fallu qu’on aille acheter de quoi meubler notre appartement, marcher dans nos villes respectives ( bonjour la discrétion rue Nationale à Tours et en bords de Loire à Orléans !  ) , faire des cuts, des sonores, des arrêts sur image…Refaire des prises, retourner des scènes car on n’a pas regardé où il fallait, réexpliquer quelque chose, redire la même phrase. On se rend bien compte que c’est vraiment compliqué la vie derrière la caméra !

Le reportage dure 52 minutes, et on a un peu peur de voir nos têtes en gros sur la télévision. On ne se rend pas bien compte, même si l’équipe nous a rassuré en nous disant qu’on passait très bien à l’image.

teva2 teva1

Et maintenant ?

On est très content d’avoir participé à cette expérience, qui sera peut-être unique dans notre vie. Ca a été aussi le moment de débattre avec nos proches sur les visions du couple de chacun, de s’enrichir des expériences des autres, et de faire la sourde oreille à celles qui n’ont pas marchées. On aura un DVD avec des bonus, on a rencontré des personnes géniales, et on s’est franchement bien amusé. Et on a été heureux de porter aussi, à l’écran, les amis et proches qui comptent pour nous.

teva8 teva7 teva6 teva5

Montage en Mars, et diffusion prévue cet été ! 

teva9

On tient particulièrement à remercier ( désolé pas d’ordre d’entrée ) 

Florian et Zoé, Adrien, Thomas, Pierre, L'équipe du restaurant El Tio à Orléans, L'équipe du café Myah à Tours, Céline et Tommy, Julie et Olivier, Justine, Marie-Eve et Neige-Line, Xavier et Sophie, Camille et Rozen, Agathe et Paul, Tyffany et Tristan, le magasin Hema de Tours, nos familles respectives, l'équipe de Tournez SVP pour Téva ( Audrey, Josselin et Corentin )  et ceux qui nous soutiennent ! 
Blabla, Tous

Le cas des fêtes de fin d’année…chez Papa, chez Mémé ?

Cette année, et pour la première fois de nos vies à chacun, on a la possibilité d’avoir les fêtes de fin d’années dédoublées. Est-ce qu’on va chez tes parents pour Noël, et chez les miens au réveillon ? Ou bien est-ce qu’on s’accorde sur un jour commun, est-ce qu’on le fête en avance, en retard ? Oh tu sais, de toute façon, l’essentiel c’est d’être tous ensemble !

On a donc choisi de faire un jour de l’Avent et un jour de Noël. L’un chez mes parents, l’un chez les parents d’Anthony. On est plutôt content d’avoir trouvé ce compromis, et d’être de la même région, on a une forte pensée pour les couples vivant à distance et pour qui c’est un miracle de réussir à concilier les deux.

On connaît des couples qui passent Noël séparés, et qui ont toujours fait ainsi. On respecte, et on comprend un peu quelque part. C’est toujours dur d’être dans une famille qui n’est pas encore la nôtre totalement, qu’on soit avec la personne depuis un , deux voire trois quatre ans. Cependant, dans nos familles, pas de crainte, nos familles respectives nous apprécient l’un l’autre plutôt bien ( tellement bien à vrai dire que nous allons chez les parents de l’autre sans que l’autre soit présent ) , et on est vraiment très heureux de franchir une nouvelle étape dans notre vie de bébé couple…

Noël pour nous, c’est une fête assez particulière, d’une part parce que nous sommes tous deux chrétiens, et de l’autre part, car c’est pour tous deux , l’occasion de revoir nos cousins un peu dispersés par les aléas de la vie. Certains travaillent, d’autres ont déménagés… Ils ne sont pas bien loin, certes, mais on connaît tous l’excuse de  » Une heure de voiture, c’est beaucoup d’essence tout de même « . Alors on est franchement content de voir nos cousins, et nos tantes, et nos oncles, et aussi nos grands-parents.  Peu importe l’essence que ça coûte.

Au niveau des cadeaux, je dois avouer que c’est moi qui m’en suis chargée. J’adore faire des cadeaux, plus qu’en recevoir d’ailleurs, et Anthony n’a pas trop d’idée ou préfère offrir des chèques cadeaux. Là encore, cela dépend des familles, et j’ai plutôt élevé dans une conception des cadeaux surprises. Bien entendu, il y a des cadeaux dont j’étais « certaine » chaque année, mais il faut garder une part de surprise tout de même… ( et puis c’est mon anniversaire le 31 alors au pire du pire, y a une chance de se rattraper ) 

notre premier sapin de chez nous à nous ! #fiers

 

Bon Noël à vous, on rentre dans la région Centre prochainement !

Aurons-nous un Noël Blanc cette année ?

 

Resto, Tous

Une bonne pierrade au chaud , nos papilles disent bravo !

Par un froid glacé du mois de décembre, nous avons parcouru 500 mètres pour nous rendre au restaurant Les Pierres Fondues. Ce fut bon, les mets étaient tout à fait délectables , et nous prenons ce ton dramatique pour contenter aussi les quelques lecteurs qui nous font des éloges sur notre plume. Merci à vous !

On ne connaissait que de nom, et cela faisait bon nombre de fois que l’on passait devant. Notamment quand nous allons au Petit Atelier qui se situe un peu plus loin dans la même rue ( Colbert ). On avait faim, on venait de rentrer d’on ne sait plus quoi, en tout cas, on était fatigué, et Noémie avait vraiment une flemmingite aiguë qui avait atteint tout son système culinaire.

Qu’à cela ne tienne, nous avons pensé à ce petit restaurant qui avait l’air sympa, situé juste à côté de la Souris Gourmande, où nous nous sommes déjà rendus de par le passé. On a appelé, ils nous ont donné un horaire dans 10 minutes, on a remis nos manteaux à peine rentrés, et on est parti manger, le coeur un peu festif, parce qu’on aime bien aussi, faire des petites choses imprévues !

Il était 19h, on avait vraiment faim, et on s’est senti un peu comme des petites mamies à dîner avec les poules ( comme on dit dans la famille de Noémie ). Mais c’était pas grave, on avait le restaurant presque pour nous, il n’y avait que très peu de monde, et la serveuse a cru, au premier abord, qu’on était très pressé pour avoir réservé à cette heure-ci ! Elle s’est visiblement détendue quand on lui a dit qu’on avait juste très faim et qu’on avait toute la nuit, et qu’on n’était vraiment pas à cheval sur les horaires…

P1010026 (Copier) P1010041 (Copier) P1010044 (Copier) P1010047 (Copier)

On n’avait jamais mangé de pierrade, mis à part dans les restaurants coréens pour le bibimbap , et on a vraiment apprécié découvrir ce type de cuisine, et ce concept plutôt marrant, de faire cuire la viande à même une pierre !

Noémie a pris une entrée, comme à son habitude , parce qu’elle préfère les entrées salées plutôt que le dessert sucré…
P1010027 (Copier)

Un très bon oeuf cocotte chorizo au comté , caché dans une feuille de brick ! L’association était plutôt nouvelle pour nous, et elle a vraiment apprécié ! C’était l’entrée du jour !

Ensuite, on a pris chacun une viande différente. Anthony du boeuf, et Noémie du boeuf mariné aux épices argentines ( ou quelque chose comme ça ). C’était vraiment excellent, la viande était de très bonne qualité, et on s’est régalé. On avait chacun pris le petit format de viande , 150g, et on était content de n’avoir pas choisi le 200 ! Les frites en accompagnement étaient maison, et très bien assaisonnées ! En sauce : une barbecue pour Anthony et une maison pour Noémie !

P1010030 (Copier) P1010035 (Copier) P1010037 (Copier)

Anthony a fini avec un café gourmand, et Noémie a pioché dans les gourmandises justement ( elle adore les financiers )

P1010058 (Copier) P1010062 (Copier)

En résumé, on a adoré, et ils ont des objets personnalisés, et ça on est fan ! Personnel agréable, cuisine chaleureuse qui vaut le déplacement ( bon ok, nous on habite à 10 minutes… ), et restaurant ni trop petit , ni trop grand ! On y mange bien, on se sent à l’aise, et la serveuse a été au petit soin pour nous, et on la remercie 😉

P1010067 (Copier)

 

 
Les pierres fondues – chez Mathieu
Adresse : 122 Rue Colbert, 37000 Tours
Téléphone :02 47 05 14 54

Horaires :

Lundi Fermé

Mardi 19:00 – 23:00

Mercredi 19:00 – 23:00

Jeudi 19:00 – 23:00

Vendredi 19:00 – 23:00

Samedi 19:00 – 23:00

Dimanche : 19:00-23:00

www.lespierresfondues.fr

 

Resto, Tous

Des burgers à composer ? On a eu envie de tester !

Ceux qui nous suivent sur instagram ou facebook, ont pu avoir l’info en avant première. On passait au bon moment, le bon jour, la veille de l’ouverture d’une enseigne de restauration qui démarre doucement mais sûrement près de la place Plume ! Un flyer en poche , on a balancé l’info sur nos réseaux, et on est ravis que vous nous ayez fait des retours plutôt positifs…C’était à nous de tester maintenant !

Cette enseigne existe déjà dans une autre ville : Bordeaux (25 Rue du Pas-Saint-Georges)  . Tous les articles qu’on a pu lire le concernant nous ont mis l’eau à la bouche ! Et il est plutôt bien apprécié également par la presse et les médias…

IMG_9763 (Copier)

Niveau espace, on est plutôt surpris du restaurant tout en longueur, mais avec une décoration sobre, mais qui gagnerait à jouer dans la couleur pour ajouter un peu de peps… Ne vous étonnez pas du vide au restaurant, on est passé à l’ouverture, pour avoir de la place pour faire nos photos sans qu’on nous dévisage, et pour nous entretenir avec les gérants ! Et c’était aussi plus pratique, car sans gens autour, pas besoin de s’inquiéter de prendre une photo avec tel ou tel angle, ou de devoir flouter quelque chose… ( les blogueurs comprendront )

IMG_9762 (Copier) IMG_9767 (Copier) IMG_9771 (Copier) IMG_9779 (Copier)

Niveau nourriture, on a le choix de partir d’une base, de mettre de la garniture, un accompagnement, une sauce… mais c’est plus simple de vous mettre directement le panneau de commande !

 

IMG_9777 (Copier)

Noémie a choisi une salade en accompagnement , mais elle ne reprendra pas la sauce Upper qui ressemblait un peu trop à une mayonnaise… elle n’a pas fini la salade, bien que très fraîche !

On est tous les deux partis d’une base basique, et on a choisi ce qui nous plaisait ! On ne se souvient plus trop tellement le choix était large, mais c’était top, et très très nourrissant ! On notera la présence d’un burger veggie, qui manquait vraiment à Tours … Rien que pour cela, j’en connais qui se sont déjà déplacés !

11875517_1625874077658322_860784514_n 12295579_10206338556277647_35929439_o

Noémie n’est pas trop burger car ils tiennent difficilement dans ses mains,  et elle est ravie d’avoir trouvé un petit coin sympa, avec des gérants souriants et qui répondent aux questions gentiment ! Elle a aussi noté la ressemblance plutôt cool du gérant avec Simon Baker… ( le mentaliste sur TF1! )

Le pain est bon, les ingrédients frais et plein de goût. C’est fait sous nos yeux, à la demande. Et le service est à table. On se pose , et on attend gentiment notre commande …

Alors ok, c’est un peu plus cher que Macdo, mais on a le service, le sourire des gérants, et du frais composable à notre envie. Dans la grisaille de novembre qui s’installe doucement, c’est tout ce qu’on demande non ?

IMG_9772 (Copier)

 

On reviendra avec joie, et on tient à remercier l’équipe qui nous a reçu ! On est parti heureux et repu…

Informations pratiques : 

Upper Burger

27 rue du Change 37000 TOURS

Ouvert tous les jours : Midi et Soir

02 46 10 44 20

tours@upperburger.com

facebook