Browsing Category

Resto

Resto, Tous

Notre première table étoilée

Une table étoilée c’est une expérience, un vrai rêve pour moi et une curiosité pour Anthony. Le mois dernier, nous avons pu faire grandir nos papilles.

S’offrir une étoile, ce n’est pas donné à tout le monde, et cela vaut comme une expérience plus qu’un repas normal. Belle leçon de patience mais aussi d’authenticité, c’est à l’orangerie de Blois que nous avons pu nous inviter. Situé en contrebas du château de Blois, le temps plutôt clément, nous a permis de nous asseoir en terrasse afin de profiter d’une vue agréable !

Vous n’imaginez pas tout ce à quoi je pense quand je mange. Anthony est moins expert de l’assiette que moi, et je crois que nous nous complétons sur nos passions respectives. J’ai cet amour de la cuisine, grande ou petite, comme il a cette affection pour les vieilles pierres qui font la France d’aujourd’hui. Les heures de travail derrière la cuisine, l’investissement des serveurs, des propriétaires, la transmission d’un savoir-faire dans les écoles hôtelières ou par une vieille grand-mère… que de valeurs ajoutées, auxquelles on ne pense pas forcément quand on regarde une assiette. Je voulais être digne d’une table de la sorte, et j’ai eu à coeur d’apprécier chaque bouchée, et en compagnie de l’homme de ma vie. Lier passion et amour, amour et passion, c’est toujours un belle chose, non ?

Avec un menu avec deux choix par plats, nous avons choisi de nous faire plaisir en rajoutant des cocktails maison à base de liqueur d’orange. De l’omble chevalier pour débuter, avec une raviole au champignon magique, du thon façon tataki accompagné de légumes de saison, et pour terminer un clafoutis abricots, et un dessert autour de la fraise pour moi. Je vous laisse admirer ces belles assiettes, et je garde encore l’émerveillement du moment ! La cuisine ne m’a pas trop surprise, mais ce n’est pas ce que nous recherchions ce jour-là. Maîtrisée et traditionnelle, c’est pile ce à quoi nous nous attendions.

 

 

Délicatesse, raffinement et service juste ce qu’il faut, nous avons passé un agréable moment lors de ce déjeuner. Nous garderons longtemps en mémoire cette table ! C’est vrai que ce genre de repas peut être un peu déstabilisant, et nous le considérons comme une expérience à part entière. Bien moins mal à l’aise que pour notre premier restaurant gastronomique il y a deux ans, nous avons pu profité du cadre et des plats qui défilaient à un rythme agréable. Nous ne pourrions pas prendre l’habitude de ce type de table, car les prix ne sont pas très accessibles ! Néanmoins, pour un bel événement, c’est une belle parenthèse enchantée. Savourer le luxe et sa rareté, c’est notre credo pour une expérience vécue pleinement.

 

L’orangerie du château 

Karine et Jean-Marc MOLVEAUX
1, avenue Jean-Laigret
41000 Blois
Tel. : +33 (0) 2 54 78 05 36

http://www.orangerie-du-chateau.fr/

 

 

La Wonderbox utilisée pour accéder à cette adresse se nomme « Dîner d’exception ». N’hésitez pas à demander directement aux prestataires si l’offre ne concerne que le dîner ou si elle peut s’étendre comme nous, au déjeuner.

 

 

Culture, Patrimoine, Resto, Tous, Visite express

Culture et gourmandise à Honfleur

Découvrir Honfleur était évident lors de notre virée normande. Même si la ballade sur le port reste un incontournable, voici quelques adresses qu’on vous partage volontiers !

Nous avons quitté Rouen au matin, et sommes arrivés à Honfleur pile pour déjeuner. Un soleil radieux nous a accueilli, et la brise était aux abonnés absents. Prévenus à plusieurs reprises quant aux attrapes-touristes sur le port, nous avons préféré marcher 10 minutes dans les petites ruelles et nous avons trouvé table à notre goût. Il est vrai que les terrasses proche de l’eau semblaient attractives, mais que dire du bruit et de la foule environnante et des cartes à 5 pages… Une fois à table, nous avons été rassuré de constater que Le Gambetta se classait 9ème sur Tripadvisor. Du nez mon cher, du nez !

La serveuse est sympathique et nous place très vite. S’ensuit un défilé de plats délicieux, avec des présentations toutes plus alléchantes les unes que les autres. Deux menus s’offraient à nous, et le choix fût assez rapide. Nous voulions tous deux du poisson, et monsieur insistant sur le fait que nous étions en vacances, je me suis laissée tenter par le menu alliant plateau de fruits de mer, et gambas ! Anthony a préféré une terrine en entrée, et un cabillaud ! Le menu complet comprenait également des desserts, et au vu de nos estomacs en fin de repas, nous avons choisi une simple salade de fruits de saison.

Le gambetta, 58 rue haute 14600 Honfleur / 02 31 87 05 01

Le ventre rempli et heureux, nous avons cheminé là où bon nous semblait, nous arrêtant parfois dans les ruelles ou profitant d’un marché. Nous sommes également rentrés dans l’église Sainte-Catherine, très impressionnante grâce à son architecture en bois. Un peu surpris par les détours et recoins de cette ville, nous n’avons pas rechigné à monter des volées de marches ! J’ai trouvé un artisan savonnier, chez Bruno au 4 rue de la ville. Aujourd’hui encore, je regrette de n’avoir pas fait plus de stocks chez lui… un shampoing solide et un savon à la goyave et à la fraise ont été mon seul butin ! Une odeur géniale et c’est un arrêt incontournable si vous passez à Honfleur et que vous aimez les cosmétiques artisanaux.

oznor

Notre balade hasardeuse nous a mené devant la maison Satie. On nous l’avait conseillée, et c’est de bon coeur que nous sommes rentrés dans cette maison assez particulière ! Nous en sommes ressortis agréablement surpris ! Une visite comme jamais nous n’en avions fait, guidée par un audioguide qui réagit à vos déplacements. L’occasion de découvrir ce personnage que nous ne connaissions pas tant que ça… Erik Satie est surtout connu pour son rapport à la musique, et il est également précurseur des mouvements surréalistes et minimalistes. Une véritable rencontre avec une figure inclassable honfleuraise, qui marqua le paysage artistique et culturel du XIXe siècle. Un parcours un peu absurde et très poétique, que l’on vous conseille si vous aimez les surprises !

La maison Satie, 67 boulevard Charles V 14600 Honfleur

Pour terminer la journée, et avant de nous rendre à notre maison d’hôtes, c’est une glace dont nous avions besoin ! C’est chez les Glaces de la ferme du bois Louvet que notre gourmandise s’est tournée, et nous n’avons pas regretté ! Jamais nous n’avions mangé de glaces aussi crémeuses ! Un pur moment de détente, la glace à la main, tous les deux assis à contempler les bateaux du port.

Glaces de la ferme du bois Louvet, 4 place de l’hôtel de ville, 14600 Honfleur

Une belle journée à Honfleur, et nous sommes ravis d’avoir découvert cette ville ! Vous la connaissiez ? 

C'est TOP !, Patrimoine, Resto, Tous, Visite express

Carnet d’adresses culturelles et gourmandes à Rouen

Un petit Midweek prévu en Normandie nous a permis de découvrir la ville de Rouen. Une belle surprise et un vrai coup de coeur, pour une ville où nous comptons revenir !

Pour être honnête avec vous, en allant à Rouen, nous ne nous attendions pas à autant d’effervescence ! Beaucoup de touristes comme nous, mais également une profusion de belles adresses et de commerces de tous types. Nous y avons fait bien entendu quelques achats, et avons découvert un patrimoine qui n’a eu cesse de nous surprendre. 

L’historial Jeanne d’Arc est notre coup de coeur culturel ! Trop peu médiatisé, c’est un site particulièrement intéressant pour en savoir plus sur l’histoire de Jeanne d’Arc. Une mise en scène vidéo et de beaux effets scénographiques grâce à des projections 3D, du mapping et des écrans nous permettent une immersion ludique et originale. Nous suivons une sorte de procès fictif, regroupant proches et amis de la pucelle, qui témoignent de l’affaire, de son enfance pieuse à sa fin embrasée. Un vrai divertissement accessible aux petits comme aux grands, à partir de 7 ans selon moi ( l’ambiance est relativement noire tout de même ! ).  Tarifs plein : 10,50€
Tarif réduit* 7,50€

Une balade en ville et un passage obligé par la fameuse cathédrale de Rouen : Cet immense vaisseau visible à plusieurs kilomètres brille par sa riche architecture médiévale depuis près d’un millénaire, à l’embouchure de la très ancienne rue du Gros Horloge,  Troisième plus haute église du monde avec ses 151 mètres de flèche, la Cathédrale Notre-Dame de Rouen est une véritable oeuvre d’art. Imposante, lumineuse et finement sculptée, c’est un monument unique qui se laisse contempler de jour comme de nuit !

Nous n’avons pas échappé au petit train touristique, activité que nous trouvons un peu lente et avec des horaires stricts. C’était sympathique, mais sans plus. La chaleur n’aidant pas forcément, ce n’est pas forcément une activité incontournable. Nous n’en avons pas appris beaucoup plus que nous ne savions déjà, mais la balade de 45 minutes était distrayante. 7€

Une balade dans les rues rouennaises reste à faire, car de nombreuses devantures sont admirablement mises en valeur, par des façades préservées. Nous avons apprécié nous approprier la ville, au gré de visites .

View this post on Instagram

– H I S T O I R E – ⚜️ Saint Maclou – Rouen ⚜️ . Un sentiment particulier pour un Orléanais à #Rouen : Deux villes intimement liées à Jeanne d'Arc, toutes deux tournées vers un fleuve. 🏘️🌊⛵ . Mais il faut bien avouer que le patrimoine de Rouen encore conservé est impressionnant. . . Pas étonnant pour celle qui était durant très longtemps la deuxième plus grande ville du royaume de France après #Paris et capitale des Ducs de Normandie ! . . Orléans n'était d'ailleurs à son apogée que moitié de la population de Rouen pour une superficie quasi similaire ! (100.000hab à Rouen pour 50.000 environ à Orléans en 1820) 😯😲 . . #normandie #normandietourisme #frenchblogger #france #urban #frenchblogger #france #urban #art #street #potd #photography #picoftheday #old #landscape #perspective #Rooftop #church #architecture #archidaily #archilovers #huaweip20pro #hdr #medieval

A post shared by Monsieur l'@moureux / Anthony (@monsieurlamoureux) on

Pour terminer, le lendemain matin lorsqu’il n’y avait personne, nous avons monté les marches du Gros Horloge, bâtiment emblématique de la ville, qui renferme en son sein, un trésor de rouages pour tous passionnés d’horlogerie et de beaux objets. Un peu épuisant, mais cette visite vaut le coup ! Armés d’audioguide pour une visite à notre rythme, nous avons pu en savoir un peu plus sur la construction ainsi que l’histoire du Gros Horloge. Un point de vue phénoménal nous attend sur la terrasse, et mieux vaut ne pas avoir le vertige pour s’y risquer ! entrée 7€ 5€ avec le pass liberté

Le bon plan que nous prenons toujours quand nous faisons plusieurs sites touristiques : Le pass culturel. Chaque ville touristique digne de ce nom, détient un sésame précieux, qui, pour une somme modique ( 10€ par personne à Rouen ), vous permet des réductions, des avantages et même parfois la gratuité chez de nombreux partenaires. Le pass Liberté nous a donc permis des réductions avantageuses, sur toutes les activités citées. Il est à retirer à l’office de Tourisme et ne se limite pas à Rouen ! Nous n’avons passé qu’un jour et demi à Rouen, mais savons que ce pass est valable un an ! Une bonne raison de revenir, pour découvrir les illuminations de la cathédrale et la côte Sainte Catherine !

Où manger ?

Question bien appropriée puisque la ville de Rouen regorge de restaurants. Plus de 500 adresses gourmandes sont référencées sur Tripadvisor… de quoi s’y perdre ! 

HO LAMIAN 243 Rue Eau de Robec

Miam, la première adresse qu’on a validé s’appelle Ho Lamian ! Une adresse qui ressemble fort à celle que nous avons à Orléans, sur le même concept de nouilles fraîches et faites à la main. Ici, contrairement à Chez Mian, elles ne sont pas tirées, mais restent tout de même délicieuses. D’autres mets plus atypiques permettent d’éveiller son palais aux saveurs asiatiques. J’ai choisi un assortiment de raviolis et cela m’a suffit ! Anthony n’a pas terminé ses nouilles tant la quantité lui suffisait ! Un bon rapport qualité prix et un service plutôt sympathique. Le bubbletea en revanche, était un peu trop sucré à mon goût !

LE BISTROQUET CHEZ CEDRIC 220 rue Martrainville

Une adresse repérée sur Internet, et pour laquelle j’avais flairé qu’il fallait réserver. Bon point, car plusieurs personnes, au cours du service, se sont faites reconduire, faute de place ! Une terrasse vraiment agréable et un quartier plutôt calme, plusieurs menus selon les appétits et les budgets, et le charisme du gérant en plus ! Nous avons apprécié les plats simples avec un petit clin d’oeil à la région, et le service vraiment charmant sans toutefois être trop présent ! Le burger au camembert était un must à prendre et un clin d’oeil à la région Normande.

SOCIAL PERK 43 rue de la tour de Beurre

Pour un goûter, le Social Perk nous avait été conseillé ! Vu le nombre de café et de salon de thé à Rouen, nous avons été contents de trouver une adresse sympathique et pas prise de tête. Comme vous vous en doutez, au vu du nom, ce café à la particularité de faire des clins d’oeil à la fameuse série Friends ! Et oui, on peut même retrouver le canapé et le cadre à la porte ! Pour les boissons, au choix des smoothies ou des cocktails chauds ou froids ! Et pour les gourmandises, de nombreuses pâtisseries sont à la carte. Un endroit idéalement situé, proche de la cathédrale.

CITIZEN COFFEE 4 rue de l’écureuil 

Un petit déjeuner au Citizen coffee ! L’occasion d’une instarencontre avant de partir de Rouen ! Avec le renfort de gourmandises sucrées et salées, nous avons fait la connaissance de Barbara, qui nous suivait depuis un moment. Toujours agréable de concilier réseaux et rencontres, et nous la remercions pour cette adresse géniale. Un endroit reposant et moderne, une carte garnie et pleine de saveurs ! Un jus de fenouil et un avocado toast pour moi, des cafés latte pour Anthony et Barbara, ainsi qu’une brioche et des tartines de confiture…

Merci à la ville de Rouen de nous avoir tant offert ! Vous connaissez cette ville ? Vous avez des activités ou des adresses à nous recommander pour une prochaine fois ?

C'est TOP !, Resto, Tous

Top 4 des tables romantiques à Orléans

Qu’on veuille prendre du bon temps en compagnie de sa chère et tendre ou conquérir l’amour de sa vie, je te donne quelques restaurants romantiques où  l’ambiance sera propice à la complicité et aux confidences. Avant le dernier verre ?

 

Lorsque je pense adresse romantique, j’entends par là un lieu où on mange bien, où le rapport qualité prix est intéressant et où l’on s’entend assez pour pouvoir échanger sans être gêné par les discussions de ses voisins.

 

 

Orléans regorge de belles adresses gourmandes, et cela pour toutes les bourses. Quelques-unes se démarquent et c’est la raison pour laquelle j’ai choisi de faire des tops, afin de vous partager en un coup d’oeil la crème de Jeanne.  

Retrouve tous les tops en cliquant ici. N’hésite pas à les partager autour de toi, qui sait, tu pourrais te faire inviter ?

 

Le Don Vittorio 

Une adresse qu’on apprécie énormément avec Anthony, et où nous atterrissons assez souvent, surtout lorsque nous ne savons pas où aller. Nous avions déjà rédigé un article spécifique sur ce restaurant, et rien n’y est à changer. Préférez la salle au sous-sol pour son côté romantique, et où la lumière y est joliment tamisée. Les fauteuils sont très confortables, et les cocktails sont aussi très bons. Une adresse connue et reconnue à Orléans, et qui se révèle être LA référence en matière de restauration italienne.

Il Don Vittorio 3 rue Jean Huppeau 45000 Orléans / 02 34 50 64 65 / http://www.il-don-vittorio.fr/carte/

 

Kimme 

Kimme, une adresse qui a su faire ses preuves depuis son installation, il y a moins d’un an ! Tout au bout de la rue de Bourgogne, on peut se délecter de mets fins et raffinés, tous emprunts de parfums et de saveurs particulièrement intéressantes. Tenu par une famille franco-coréenne, ce restaurant a su imposer ses saveurs traditionnelles avec une cuisine accessible et originale. C’est une adresse où j’apprécie également déjeuner seule, car on y est très bien pour se retrouver avec soi-même.

KIMME 137 rue de Bourgogne 45000 Orléans / 07 87 97 95 24 / http://www.restaurant-coreen-orleans.fr/

 

L’Hibiscus

Ce restaurant sera toujours très particulier pour nous puisque c’est ensuite que j’ai eu droit à ma demande en mariage. Une ambiance vraiment chic sans être trop pompeuse, un endroit accueillant et très élégant où les mets défilent pour le plaisir des yeux autant que les papilles. Certes, on n’y va pas tous les mois, mais pour les grandes occasions, c’est LE restaurant qui me paraît tout indiqué. La salle étant petite, il est indispensable de réserver pour s’offrir ce doux moment de gastronomie.

L’Hibiscus 175 rue de Bourgogne / 02 38 72 74 11 / http://hibiscus-restaurant.com/

 

Le Septime 

Un établissement dans le centre ancien plutôt bien située avec une chef ayant fait ses gammes chez Ferrandi.  Au menu, une cuisine de saison avec toujours une recherche pour ne pas manger bon et sain. La carte change toutes les semaines et les produits locaux sont mis à l’honneur. Ici, il faut avoir le palais préparé pour déguster ces mets cuisinés d’une façon toujours surprenante. C’est très bon et le service est plutôt rapide lorsque le lieu n’est pas rempli par son succès. La terrasse offre un cadre agréable dès les beaux jours, et il est bien entendu conseillé de réserver.

Le Septime 2 place du Châtelet 45000 Orléans / 02 38 68 77 14

 

Avec toutes ces adresses romantiques, j’ose espérer que vous trouverez couvercle a votre pot. 

 

Resto, Tous

Un brunch entre copains au café du théâtre

Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas brunché. Le brunch, se dit d’un repas faisant office de petit-déjeuner et de déjeuner. Comme je travaille au théâtre et que j’ai l’habitude d’y dîner, j’avais bien envie d’essayer leurs brunchs en bonne compagnie.

 

source : http://lecafedutheatre-orleans.com/

 

Réservé la semaine précédente, c’est à 4 que nous y sommes allés ce dimanche. Nous avions réservé au second service, bien plus calme selon nous, et vraiment plus pratique quant à nos horaires personnels et notre planning à tenir. 

Le brunch se compose d’une myriade de buffets à volonté, et nous avons été agréablement surpris quant aux quantités et à la qualité des mets proposés. Un buffet de poisson fumé, non seulement composé de saumon, mais aussi de haddock ou de maquereaux aux poivres, de la charcuterie en veux-tu en voilà, en tranches fines ou directement découpée sur le jambon à l’os, des fromages divers et variés, des salades de crudités fraîches et justement assaisonnées, une table garnie de pains différents ( céréales, lardons… ) , un bar à boisson composé de smoothie, des boissons chaudes en libre service….et je pense que j’en oublie ! Quelle générosité pour un brunch !

Nous nous attablons, et nous pouvons commander d’autres boissons ( hors buffet ), si le coeur nous en dit. D’humeur joyeuse, nous prenons des verres de chablis, un reuilly et une bière. Le cadre est reposant, il y a peu de bruit et nous nous rendons aux buffets qu’il nous tarde de dévaliser ! Au niveau des quantités, nous avons été un peu surpris car le premier service étant déjà passé, il y avait quelques trous dû au succès ! Heureusement, toujours de quoi satisfaire nos estomacs et ce que nous avons particulièrement apprécié, c’est le service à la minute. Avec une possibilité de se faire faire des gaufres, crêpes, pancakes, et oeufs à toutes les cuissons… que dire de cette attention princière ! Possibilité de rajouter du bacon, de se servir en pomme de terre cuite en papillote, de se régaler de saucisses justement cuites, d’ajouter des tomates rôties au four… Si vous avez envie d’y aller, vous n’imaginez pas mon envie d’y retourner quand je me remémore toute cette nourriture délicieuse. 

Le buffet oublié était le buffet sucré, où des tartes, des muffins, des fruits se cotoient pour donner envie d’avoir 2 ou 3 estomacs de plus. La profusion : c’est toujours ce que j’apprécie dans les brunchs, et encore plus lorsque c’est à volonté. Chacun y trouve son compte, et si comme moi, vous êtes plutôt du bord salé, personne ne vous obligera à prendre une tarte ou un muffin en fin de repas pour faire office de dessert.

Nous prenons notre temps lors de ce long repas, qui constitue une belle occasion de papoter de manière bien conviviale. Nous finirons à 15h, pour une réservation à 13h30, sans avoir été dérangé aucunement par un personnel un peu trop insistant parfois, celui-là même qui fait du bruit avec les couverts pour te dire qu’il est l’heure. Les fauteuils rouges sont vraiment agréables, et quelle chance que la notre d’avoir pu avoir une banquette. Cet endroit est bien loin de l’agitation du centre-ville, et constitue une parenthèse gourmande qui vaut son prix. Le personnel est vraiment attentionné, et vient nous voir de temps à autre pour savoir si nous avons besoin de quelque chose. Ce brunch est à 24€, ce qu’on a trouvé fort raisonnable, compte tenu de la qualité des produits, et de la grande quantité de choix également. C’est plutôt agréable d’avoir le choix entre du jus d’orange, du jus de pamplemousse ou du jus de pomme ?

Le gros point fort reste le service à la minute, qui donne envie de donner libre court à son appétit et à son imagination. Avec une cuisinière bien charmante derrière le comptoir, cela donne même envie de rester un peu plus. J’apprécie toujours un petit brin de causette lorsque je commande un plat, et j’apprécie fortement un repas lorsque le contact humain ne se limite pas à un encaissement. 

Vous avez donc une adresse de plus à tester, et nous vous conseillons de venir au premier service ( celui de 10h ) afin d’avoir accès à toutes les quantités du début. On se dit que c’est ce que nous ferons bientôt … Au plaisir de s’y croiser ?

Le Brunch du Café du Théâtre 

30 boulevard Pierre Segelle
45000 Orléans

Réservation obligatoire  02 38 54 36 74 // reservation@lecafedutheatre-orleans.com

Formule brunch à 24€ par adulte et 12€ par enfant de moins de 12 ans.

Maître restaurateur et partisan du Collège culinaire de France nous n’utilisons que des produits frais