Rechercher par catégorie

Culture

Culture, Patrimoine, Tous

Se cultiver à Châteuneuf Sur Loire au Musée de la Marine

Le musée de la Marine ne nous tentait pas beaucoup quand nous étions plus jeunes, et c’était avec curiosité qu’on avait hâte de faire la visite. Savez-vous depuis quand les bateaux peuvent naviguer sur la Loire ?  Et combien de temps mettent les constructeurs pour construire une coque ? Est-ce encore une profession ?

Toutes ces questions allaient trouver réponse dans ce haut lieu de la culture fluviale.

Fleuve d’échanges, la Loire était tout d’abord commerciale. Courant porteur pour la région, il a favorisé les échanges entre les différentes grandes villes de France et de Navarre, à l’époque où les trains n’existaient pas et où l’avion n’était qu’une divagation. Le Musée de la Marine nous propose de suivre des axes différents, qui oriente nos réponses, la chronologie et l’histoire de la Marine de Loire, les familles de mariniers et de bateleurs, et les évolutions récentes qui passent de la marine commerciale à la marine de plaisance.

Des scènes reconstituées, une réplique de bateau à fond plat ( la gabarre ) , et de nombreux objets d’époque illustrent parfaitement les différentes plaquettes informatives. On retrouve des cartes, des jeux d’époque, des pièces anciennes retrouvées dans le sable et des outils techniques, de la construction à la navigation. Une belle approche pour comprendre un peu plus cet art qui perdure dans notre région, et qui est toujours d’actualités grâce aux passeurs de Loire à Sigloy, et à La Sterne à Orléans.

 

Depuis mars 2017, le musée accueille dans la cour les faiseurs de bateaux, qui construise un véritable fûtreau de Loire, qui mesurera à terme 10 m de long sur 2,5 m de large ! L’occasion de se rendre compte du chantier de construction à échelle réelle ! 

1 Place Aristide Briand

45110 Châteauneuf-sur-Loire

02 38 46 84 46

Tous les jours sauf le mardi

  • du 1er avril au 31 octobre de 10h à 18h
  • du 1er novembre au 31 mars de 14h à 18h

Plein tarif : 3,50 € / Réduit : 2€

Gratuité 

  • Enfants de moins de 7 ans
  • Etablissements scolaires et centres de loisirs de Châteauneuf
  • Amis du musée de la marine de Loire
  • Accompagnateurs de groupes
  • Titulaires des cartes :  presse, ICOM,  privilège, des guides
  • Enseignants dans le cadre d’une activité pédagogique au musée
  • Personnel de l’Association Châteaux de la Loire – Vallée des Rois.

Gratuité lors de la Nuit des musées, de la Fête des Rhododendrons, des Journées du Patrimoine et de la Fête de Saint Nicolas.

Retrouvez la première partie de notre blogtrip à Châteauneuf en cliquant ici

Culture, Tous

Cocorico Electro ou comment retourner la Sologne

Samedi 14 Juillet 2017, à la Ferté Saint Aubin, se tenait le premier festival Electro Cocorico ! Organisé en partenariat avec la société Stars Europe, la mairie et le Château, nous y avons été convié et c’était un beau moyen de fêter le 14 juillet ! Retour en images sur une soirée de folie, pour un bel événement fédérateur de belles énergies.

Un espace restauration, et une monnaie pour régler les boissons, on se sentait vraiment en festival le 14 juillet dernier à la Ferté Saint Aubin ! Le lieu choisi était idéal, et l’ambiance est montée crescendo. Une Line-Up de folie, des jeux de lumières et un feu d’artifice merveilleux pour clôturer le tout. Se sont succédés Ofenbach, Wattermät, Lumberjack, Mack Swell et The Clarstone.

 

350 Bombes pyrotechniques / + de 10000 personnes / 45 000 WATTS / 6000 m² de Dancefloor

Une part de pizza à la main, un verre dans l’autre, on a pu profiter d’un cadre magnifique ! Tous les ingrédients étaient réunis pour passer un bon moment, et les quelques regrets que nous pouvons avoir concernent les aménagements… en effet, pas assez de toilettes et des temps d’attentes interminables. On a beau dire, mais sur un festival c’est important ! L’événement n’attendait pas autant de public, et était un peu dépassé…mais ça reste un événement positif ! Ils sauront se préparer pour l’an prochain en tout cas, car on entend des murmures furtifs sur une seconde édition qui serait encore plus incroyable que celle-ci… On a hâte de voir en tout cas, et on recommande 1000 fois cet événement, pour un 14 juillet au château, en mode re(prise) musicale de la Bastille.

 

Remerciements : Toute l’équipe d’organisation COCORICO, Agathe ( stars-europe.com )  et Germain particulièrement. 

Blabla, Culture, Patrimoine, Tous

Le bonheur d’être Greeter !

Ça y est, Anthony fait désormais parti de la grande famille des « Greeters » de France. Il vous explique tout ! 

En grand amoureux de ma ville natale et chauvin oblige, j’aime partager sur mon compte Instagram : Photographies, gravures, plans divers, et autres documents relatifs à l’histoire de notre belle cité.

Il y a quelques mois, l’office de tourisme d’Orléans décidait de mettre en place un réseau de Greeters pour Orléans, dans le but de proposer via l’office de Tourisme (mais également avec un site internet dédié), des ballades avec les habitants pour les touristes de passage ou tout simplement les curieux. J’ai tout de suite sauté pour l’occasion !

Les Greeters, ou « Hôtes » en français (du verbe  » to greet » en anglais qui signifie accueillir ou saluer) , sont des habitants, simples citoyens, qui réalisent des balades thématiques ou non avec des touristes ou personnes souhaitant découvrir un lieu bien particulier, comme ici une ville.

Le concept initié à New York en 1992 a vite tissé une toile à travers le monde, si bien qu’en France il existe aujourd’hui 51 groupements tous différents !

Forcément une ballade gratuite et sans rémunération n’est pas vue d’un bon œil par certains qui pensent que les Greeters empiètent sur le terrain des Guides Conférenciers…  Effectivement, la démarche s’en rapproche, mais le relationnel est les informations transmises ne sont absolument pas les mêmes !

Photo : Christophe Mouton

Pour participer à ces balades et vous promener (pourquoi pas) avec moi, il suffit de vous rendre sur le site de l’office du Tourisme afin de faire une demande en ligne : Simple et efficace  🙂

Natif d’Orléans et amoureux de la ville, je vous propose de découvrir cette belle « cité Ligérienne » au travers de ses évolutions urbaines et architecturales. Un centre ancien méconnu, profondément modifié au travers des siècles et qui rescelle pourtant de nombreux Secrets…
À pied, nous déambulerons ensemble entre les églises, rues pavées et anecdotes urbaines, afin de mieux comprendre Orléans et sa véritable renaissance.

 

https://www.tourisme-orleans.com/flaner-avec-un-greeter

 

~ M o r p h o l o g i e ~ Orléans, la ville en 1640. . Ces documents sont une mine d’informations sur la passé prestigieux de la ville et de son évolution dans le temps. . . Ici Orléans présente déjà le visage que nous lui connaissons aujourd’hui et ce depuis déjà de nombreuses décennies : La ville ancienne est enserrée dans sa dernière enceinte qui deviendra « Boulevards » au début du XIXème siècle… . Car oui, le centre ancien n’est finalement pas uniquement limité au quartier Bourgogne et c’est d’autant plus flagrant quand on regarde ce plan daté de plus de 4 siècles ! . Le maillage des rues est impressionnant, un véritable dédale bordé par plus d’une trentaine d’églises, un bâti médiéval dense et surtout un port de commerce de près de 2km de long protègé par une puissante muraille! 😵😲 . À cette époque, la cité rivalise encore avec Rouen, Bordeaux, Toulouse, Lille et même Lyon tant d’un point démographique que commercial, l’apogée d’une croissance qui laisse derrière elle un patrimoine riche et pourtant relativement méconnu car écrasé sous les travaux et évolutions successives de la cité. . . #orléans #orleans #myloirevalley #loirevalley #frenchblogger #toporleansphoto #france #urban #art #street #potd #photography #picoftheday #map #plan #city #draw #medieval #history #urbanism #architecture #archidaily #archilovers #archiporn

Une publication partagée par Anthony. Monsieur l’@moureux (@monsieurlamoureux) le

 

 

 

Culture, Tous

Loire Art Show, courez-y vite !

Il ne reste que 4 jours avant la fin de cette exposition éphémère surprenante !  Une initiative artistique dynamique qui nous vient de Sacre Bleu, un collectif de passionnés d’arts qui prennent le pari d’utiliser les espaces urbains pour promouvoir la diversité artistique. Une bonne idée culturelle dont on devait absolument parler !

Le lieu de l’exposition est particulier, puisque l’hôpital Madeleine est un lieu fort pour beaucoup d’orléanais. Beaucoup ont de bons ou mauvais souvenirs ici, et Anthony était ému de revenir dans cet endroit qui l’a vu naître. Un joli clin d’oeil que les visiteurs n’ont pas manqué d’apprécier, en commentant au gré des tableaux un accident qui les avait fait venir ici il y a quelques années, ou en expliquant à leurs enfants qu’ils étaient nés ici. L’Hôpital Madeleine sera laissé aux mains des promoteurs immobiliers, et on ose espérer un engagement à la hauteur de ce lieu témoin dans l’histoire de la région Centre. Quelques projets circulent déjà : le Conservatoire voudrait en faire une antenne, un bâtiment serait dédié aux logements étudiants et on parlerait aussi d’un lieu de formation. L’avenir nous le dira, en attendant on peut faire le plein de couleurs grâce aux oeuvres d’artistes variés aux styles différents et très graphiques.

L’originalité de cette exposition : la possibilité de rencontrer les artistes quand ils sont présents, et d’acheter des originaux ou des sérigraphies. Un bon coup de projecteur pour des talents que nous ne connaissions pas forcément ! Koralie, Alexone, Brice Maré, Amandine Urruty, Steffie Brocoli, Supakitch, Nicolas Barrome Forgues… 

On a beaucoup apprécié la partie centrale, avec des transats, et des chaises pour se poser une heure ou deux avec une bière ( ou deux ! ) . Vendredi, samedi et dimanche = DJ SET par Jungle Assault pour clore cette manifestation pleine de bonne humeur et pour tous les publics ! 

~ Loire Art Show 🎨 ~ Venez découvrir du 2 au 11 juin : – Art Urbain, – Concerts – DJ Set Ici, à l’ancien « Hôtel-Dieu » de l’hôpital Général rue Porte Madeleine ouvert au XIXème siècle ! 🏨 . Un moyen de redécouvrir ce lieu finalement méconnu de la grande histoire hospitalière Orléanaise, le temps d’un réhabilitation artistique avant la grande métamorphose du site d’ici quelques années ! 🏗️🏗️ . Renseignements sur facebook ou sur la page instagram : @sacrebleu_galerie ! . . #orléans #orleans #myloirevalley #loirevalley #frenchblogger #toporleansphoto #france #urban #art #street #potd #picoftheday #video #landscape #hospital #sun #bluesky #old #planeteig05 #igersfrance #igdaily #igptg #nexus6p #nature #weekend

Une publication partagée par Anthony. Monsieur l’@moureux (@monsieurlamoureux) le

Hôpital Madeleine 1 rue Porte Madeleine 45000 ORLEANS / De 10h à 20 h jusqu’au 11 Juin.

Entrée libre

 

Culture, Patrimoine, Tous

Sur les pas de Léonard de Vinci, au château d’Amboise et au Clos-Lucé

L’histoire du Val-de-Loire est marquée par bons nombres de personnages illustres. Léonard de Vinci laisse son empreinte en Touraine, puisqu’il est enterré au Château d’Amboise. Originaire d’Italie, il est profondément attaché à la France, puisqu’il est ami et conseiller de François 1er.

Au Clos Lucé, Léonard travaille comme ingénieur, architecte et metteur en scène, organisant pour la Cour des réceptions et fêtes somptueuses. Il inspire autour de lui la pensée et la mode. François Ier est fasciné par Léonard de Vinci et le considère comme un père. Selon la légende, le château du Clos Lucé et le château d’Amboise étaient d’ailleurs reliés par un souterrain permettant au souverain de rendre visite à l’homme de science en toute discrétion. ( source : Wikipédia )

 

Nous avons eu beau temps, et nous avons bien profité de cette journée organisée par le Comité Régional du Tourisme. Une escapade vraiment enrichissante, qui m’a permis de retrouver les sites que j’avais visités enfant, et de les faire découvrir à Anthony. De belles architectures, et des lieux complémentaires. Le château d’Amboise fait parler les vieilles pierres, et nous fait voyager entre l’époque médiévale et la Renaissance. Le Clos-Lucé, quant à lui, met en valeur les créations de Léonard de Vinci, grand ingénieur, poète et artiste… qui puisait ses inspirations dans la verdure et le calme.

Retrouvez les monuments sur leurs sites respectifs 

 http://www.chateau-amboise.com/http://www.vinci-closluce.com/fr