Browsing Category

Mariage

Blabla, Mariage, Tous

M-9 du mariage, une histoire de décompte.

À 9 mois du mariage, des questions se posent, et un bilan peut déjà se dessiner. Vous savez à quel point j’affectionne les bilans, les listes et autres petites astuces qui me rassurent et me permettent d’être organisée au maximum.

 

Control Freak, moi ? Laissez-moi rire…

Et en fait… un peu. Finalement, je me rends compte que, malgré une attitude générale assez-je-m’en-foutiste ( comprenez, rien n’est grave, il y a toujours une solution, je passe ma route lalalalala je suis positive ) , pour le mariage je voudrais tout bien faire tout bien organiser, tout bien gérer . Néanmoins, je suis consciente qu’il faut déléguer, et je fais cent fois confiance à ma team de copines et mes témoins, pour savoir gérer et me canalyser le jour J. Même si elles ne sont pas toutes présentes aux rdvs de préparation car elles habitent parfois un peu loin, je sais que certaines sont faites pour me tenir ma robe aux toilettes, faire passer des photos dossier de moi et pleurer en cachette, et d’autres sont plus à l’aise pour faire de beaux origamis ou pour lancer un jeu collectif.

Savoir qu’il y aura des imprévus, et réussir à accepter ça

Dans ma tête, j’ai beaucoup de mal à m’imaginer le jour J. Je commence de plus en plus à comprendre les répétitions de mariage à l’américaine, dans les téléfilms de Noël. Comment vont s’organiser nos différents prestataires sur place ?  Comment vont-il réussir à tous s’entendre ? Et nos invités, est-ce qu’il vont bien s’entendre ? Si ça se trouve notre fête sera complètement nulle et les gens ne danseront pas… Pour l’organisation on a des weddings planneuses , mais pour l’ambiance, on a que nous ! Nous verrons bien comment ça se passe le jour J, et de toute façon, personne n’a décrété qu’on était Monsieur et Madame Parfait. Alors, une assiette qui tombe, une tâche sur la robe, une livraison de fleurs pas à temps… ça peut arriver et ce n’est pas grave. Il y a d’autres fleurs, il y a d’autres gâteaux et les invités ne sont pas venus pour les fleurs et pour les gâteaux ( enfin on espère )

 

Et subir déjà quelques désillusions

Je ne sais pas dans quel monde je vis, mais sûrement pas dans le monde des gens habitués aux mariage.. pour moi, tout me semble simple, étiqueté dans ma tête dans un tiroir, ou bien classé sur Pinterest. Mais non, ce n’est pas comme ça dans la vraie vie, et je me retrouve à expliquer des choses qui, pour moi, tombent sous le sens. Et ensuite reconnaître que non, je n’ai pas raison, et que oui j’ai tort. ( Et ça, je l’avoue parfois c’est très dur et ça m’énerve de m’énerver pour ça ). Par exemple, oui il va bien falloir prévenir les gens des couleurs du mariage, car certains ne comprennent pas que le save the date les contient. Oui c’est vrai, j’avais complètement oublié qu’il faut faire des invitations différentes ou rajouter un carton qui invitent à dîner, car nous n’avons pas la capacité d’inviter nos 100 personnes présentes au cocktail au repas. Non, leur dire ne suffit pas, et nous ne voulons pas dépasser nos budgets, ou pire, qu’il vienne à manquer de nourriture. Tout me paraît si simple, et j’ai parfois l’impression d’être entourée de complications. Je ne vous cache pas que parfois, je me pose avec le classeur de mariage, je compte, je recompte, j’écris des notes, je date, je surligne, et ça me procure un sentiment parfois agréable et à l’inverse, un peu négatif parfois. Oui je suis contente d’organiser mon mariage, de travailler pour cela ( je fais jusqu’à trois boulots en même temps pour payer ma part ) , de voir qu’Anthony s’investit aussi ( enfin à son échelle mais on n’a pas tout à fait les mêmes échelles ) , mais parfois, oui parfois, c’est vraiment pesant, et même si je suis bien entourée et épaulée, ce ne sont pas mes amies qui doivent dire si untel s’entendra avec unetelle sur le plan de table, ce ne sont pas non plus elles qui devront courir après les adresses des gens pour leur envoyer des faire-parts.

 

 

Mais savoir s’entourer et se reposer

Ce sont des moments que je ne m’imaginais pas être aussi émouvants et aussi heureux. Je vois très régulièrement des amies, en particulier mes témoins et mes demoiselles, je vais au restaurant, on se fait des après-midi, on organise des soirées à la maison. Et ça me fait plaisir quand elles me demandent où j’en suis, quand elles complotent pour mon enterrement de vie de jeune fille, ou bien quand je les vois juste pour un café ou un Spritz en terrasse. Ce sont des moments simples, mais pourtant très ressourçants et dont je me rends compte avoir de plus en plus besoin, autant dans ma vie de jeune femme que dans ma vie professionnelle. J’ai besoin d’elles pour évoluer et je sais qu’elles sont un soutien sans faille.

Et planifier, toujours planifier.

A M-9 du mariage, il nous reste à :

  • trouver un DJ, le contacter, le réserver. On dit beaucoup qu’une ambiance peut tout changer grâce à un bon chauffeur de salle.
  • Aller faire un tour du côté des rassemblements de véhicules anciens. Anthony a à coeur d’avoir un véhicule plein de cachet, et ce n’est donc pas ma partie. Si j’étais en Fiat Punto, ça ne me dérangerait pas le moins du monde.
  • Retravailler nos faire-parts
  • Faire une table décoration type, qu’on s’accorde sur la disposition de la salle, en tables rondes ou en tables façon buffet
  • Visiter l’intérieur de la salle. Nous en avons vu l’extérieur, et il est vrai que le lieu que nous avons choisi est très charmant puisque c’est un château. ( On n’est pas princesse tous les jours d’abord ! )
  • Et d’autres choses auxquelles je ne pense pas encore…

SOUHAITEZ-NOUS BON COURAGE, POUR CES NEUFS MOIS BIEN REMPLIS ! 

Extrait du shooting réalisé follement, il y a deux ans par E. Cabanis, à peine 6 mois ensemble, et déjà, nous savions que nous étions fait l’un pour l’autre ? 

 

Blabla, Mariage, Tous

Save the date avec Carteland

Nous y avions longtemps réfléchi, et on se demandait si c’était une belle idée. L’air de rien, le format dématérialisé n’était pas du tout pratique pour les membres de notre famille qui n’avaient pas internet. Alors on s’est dit que ça pourrait être sympa d’en faire, et de le coller sur le frigo pour ne pas oublier qu’on allait se marier dans moins d’un an.

Comme si on allait oublier… 🙂 

Mais pourquoi vous faites des Save The Date ? Mais pourquoi vous n’en faites pas en français ? Et qu’est-ce que ça veut dire ? Est-ce que c’est le faire-part ? Mais du coup vous n’allez pas faire de faire-part ? 

Voici les questions qui sont très très vite revenues quand on a remis nos Save The Date. On ne s’attendait pas à ce que les gens soient aussi perdus, mais on a très vite expliqué le pourquoi du comment. Promis, nous sommes restés très calmes face à ces questions, et nous n’avons déchiré nos Save The Date sur la tête de personne. 

Qu’est-ce qu’un Save The Date ? 

Un Save The Date est une façon d’annoncer son mariage avant les faire-parts. Plus connue en Amérique, cette pratique permet de « teaser » les gens, de leur dire de réserver la date bien avant, histoire d’être certain d’avoir un maximum d’invités présents pour notre beau jour. Ils peuvent s’envoyer un an à 8 mois avant le mariage, sachant que les faire-parts devraient suivre à – 6 mois du mariage.

Question pratique et d’organisation, nous avons décidé de nous y prendre bien à l’avance pour tout organiser, afin d’avoir l’esprit libre et clair, et de se préparer à toute éventualité qu’on aura forcément le temps de régler vu les délais. On a choisi de ne pas se stresser, et nous avons déjà nos prestataires les plus importants ( la salle, l’église, le traiteur, la photographe… )

Save The Date signifie Sauve la date, sous-entendre donc : ne prévois pas une cousinade, ni un weekend en Normandie et ne reste pas éveillée la veille pour des ventes privées. 

 

Nous avons donc choisi Carteland, entreprise française créatrice de modèles originaux, pour réaliser nos Save The Date. Nous ne nous attendions pas à ce que nos cartes arrivent dans une box ! Un packaging original et adorable, et un gros colis ( qui rentre dans la boîte aux lettres ouf ! ) sur lequel est inscrit tous les noms des salariés de l’entreprise. Un clin d’oeil qui nous a fait sourire, et on a autant eu envie de dire merci à Aude qu’à Bruno, à Gilles qu’à Clément !

Dans la boîte sont disposées les cartes emballées, ainsi que les enveloppes. En petit plus gourmand les bonbons, qu’on n’allait certainement pas refuser…

Nous avons choisi un modèle de base ( à bicylette ) que nous avons personnalisé avec un texte ( un poème d’Aragon qu’on n’apprécie particulièrement et qui décrit avec justesse nos valeurs et ce que nous voulons faire de notre histoire d’amour. Les polices à choisir sont variées, et on peut modifier le dessin grâce à une banque d’images incluses, et placer les éléments comme on le souhaite.

Les couleurs sont modifiables, du recto comme du verso. Nos couleurs pour le mariage sont le bleu ardoise et le beige ficelle, c’est donc tout naturellement qu’on a voulu jouer avec ces couleurs. Bien entendu, on a pu faire une prévisualisation avant d’envoyer tout ça à l’impression…

 

Je ne suis pas graphiste, et Anthony non plus. On s’est librement inspiré de modèles qu’on avait vu sur internet pour composer les nôtres. Une face bleue poétique et une face beige plus dynamique. On a des amis graphistes invités à notre mariage, alors on avait un peu la pression. S’ils viennent toujours après les avoir reçus, c’est qu’on s’est pas trop mal débrouillés.

 

Et vous, vous connaissiez les Save The Date ?
Vous pensez en faire pour votre mariage ?

 

Mariage, Tous

Nos outils mariage

Ca y est, nous sommes à moins d’un an du mariage… On s’organise et on souffle un peu. On essaie de ne pas se stresser, mais c’est déjà peine perdue. Entre les rdv, les prestataires à choisir et les coups de fil à passer, on a de quoi se prendre la tête tous les weekends. Heureusement, on réussit à déléguer, grâce à quelques outils et astuces bien pratiques.

mariage.net

Le site mariage.net, on s’est crée un compte dessus, et il nous aide à y voir plus clair, tout en permettant de garder un oeil sur nos prestataires. Il y a d’ailleurs de bons plans dessus puisque certains partenaires du site offrent des réductions non négligeables pouvant aller de 5 à -15% selon l’offre.

Une partie forum est également disponible, si on souhaite échanger avec des gens de notre région ou bien des mariés à la même date. L’application smartphone installe directement un compteur, et c’est stressant mais tellement génial aussi !

On apprécie les petites astuces de planification et les tâches à cocher. Bon point particulier pour l’outil placement de table, qui va nous sauver la vie et pour les prestataires qu’on peut noter et classer.

mariage.net

Le livre « Mode d’emploi de la future mariée »  aux éditions Marabout, que je vous invite à feuilleter. J’ai apprécié son format, et les illustrations très simplistes et humoristiques. Les conseils sont bien organisés par chapitre, et on peut photocopier des fiches afin de s’organiser. Il n’est pas très détaillé, mais pour le prix mini, il constituait une bonne base pour mettre un pied dans l’organisation du mariage.

Pinterest bien entendu, depuis le temps que je cumule des boards « Wedding ideas »  » Wedding dress »  » Wedding decoration », c’est le moment de VRAIMENT s’en servir.

Retrouvez mes inspirations mariage en me suivant sur Pinterest. 

 

weddingmagazine  Wedding magazine, que j’achète de temps à autre, très inspirant et à la mise en page soignée. Les témoignages donnent envie de se marier, et les idées décorations sont géniales ! J’adore les petites anecdotes des mariés, à rire ou à pleurer. Dans chaque numéro il y a un encart retroplanning de mariage à détacher pour voir les tâches à accomplir à J-1 an, J-30 et même la veille. De bons conseils qui rassurent, et j’apprécie tout particulièrement d’avoir un support papier.

Ce qui m’amène à parler du gros classeur de mariage. C’est un souhait de ma Maman, et c’est vraiment utile puisqu’il nous permet de mettre un visuel et de tourner des pages, de classer les factures, nous organiser par rapport aux acomptes, de marquer nos invités et leurs coordonnés… Un peu comme un carnet d’inspiration, c’est l’outil pratique de l’organisation de mariage, puisqu’il nous permet d’avoir tout d’un seul coup et à porté de main. Même si le format numérique est intéressant, c’est facile de regrouper toutes les informations sur un seul support physique. Et ça fait un beau souvenir ensuite.

Nos témoins et nos demoiselles d’honneurs et first men

Bien entendu, ce sont des gens qui nous entourent et en qui nous avons confiance. Que ce soit des amis ou de la famille, ce sont tous des gens sur lesquels on parie dans le temps, en se disant qu’on veut que notre histoire d’amour soit aussi longue que notre histoire d’amitié. Ils nous connaissent bien et on est certain qu’ils seront des pro de l’organisation, des DIY et de la convivialité !

Et bien entendu notre Wedding Planner, avec qui nous avons un très bon contact et qui sait nous mettre à l’aise. Bien que présente uniquement le jour J, on sait qu’il ne faut pas hésiter à lui demander des conseils ! Nous avons déjà fait un article sur le fait de prendre une wedding planneuse ici 

Avec tous ces outils en main, on se souhaite de vivre un mariage à la hauteur de nos espérances : plein d’entrain, de gaieté et de gens qu’on aime et qui nous aime tout autant.

Mariage, Tous

Prendre un WeddingPlanner ou pas ?

Un Wedding Planner, vous connaissez ? Oui oui, c’est organisateur de mariage en français, mais en anglais on est d’accord que ça sonne mieux ?

 

Tatatataaaaaaaaaaaa tatatataaaaaaaaa ( comment ça vous ne reconnaissez pas l’air de la marche nuptiale ? ) Pour notre mariage, on a hésité à faire appel à une wedding planneuse. Dans notre tête, ça n’était pas très clair ! On pensait à tous les films sur le mariage qu’on avait vu, et les mariages sublimes dans les films américains. Mais nous ne sommes pas américains, et on devait en avoir le coeur net : est-ce que c’était possible, financièrement, une wedding planneuse ? 

Maintenant, tout est possible. D’une organisation complète à partielle, voire à la présence juste pour le Jour J. C’est pour cette option qu’on a opté. L’agence par laquelle nous passons permet la formule Jour J , et reprend les prestataires quelques semaines à l’avance. Deux personnes sont présentes et donnent les tops, s’assurent que tout se déroule comme prévu, et prévoient toutes les petites contrariétés possibles. En clair, si il se passe quelque chose d’imprévu, nous ne voulons pas être au courant. On se dit que c’est bien le seul jour de notre vie où on peut se permettre d’acheter notre tranquillité, et on ne va pas se gêner. Les Wedding Planneuses agissent comme des anges, elles préviennent tous les petits désastres possibles ( un retard, un oubli, un invité perdu ) pour qu’on ait à se soucier de rien et pour profiter pleinement de notre journée de mariage. Niveau budget, comptez un peu plus de  1000 €. 

 

En résumé : on choisit les prestataires de A à Z ( le traiteur, la décoration, le lieu, le coiffeur, la tenue etc… ) et le Jour J, on se laisse faire, nos anges viennent installer et coordonner le jour J et partent une fois la fête bien lancée. Le lendemain, elles reviennent tout ranger et on repart marié et le coeur léger ! 

 

On a choisi l’agence Save Your Date  qui nous a très bien reçus. En plus d’être sympathiques, Cécile et Garance sont très professionnelles, et n’ont pas hésité à répondre à toutes nos questions, sans tabou. On leur confie notre mariage sans hésiter, et on se sent déjà moins stressé, à presque -1 an du mariage !

On remercie notre amie Eugénie Cabanis, qui nous avait fait une séance photo il y a un an maintenant ! On avait pris pour thématique le mariage, on ne sait pas pourquoi…peut-être qu’au fond de nous, nous savions déjà ? 

 

Blabla, Mariage, Tous

Les premiers essayages ( et les premières confidences )

Ca y est, le rendez-vous tant attendu approche, et je vais enfin pouvoir me rendre compte de ce à quoi je ressemble avec une longue traîne et une couleur virginale.

Je suis allée chez Ophélie Mariage, pas très loin du lieu où nous résidons et en face du magasin Esprit. Une très belle boutique, où j’ai souvenir d’être passée lors d’essayages de mariées, en me disant qu’un beau jour peut-être, ce serait mon tour. Quand je suis allée prendre le rendez-vous, pas bien à l’aise, j’ai tout de suite été impressionnée. Par les étoffes, par ces robes immenses que je ne me voyais pas porter, et par la jolie femme qui essayait devant moi… Un port de reine, un chignon déjà fait et une silhouette enviable, j’étais un peu mal à l’aise face au miroir, toute engoncée encore dans mon manteau d’hiver. 

Quand je me suis vue en robe de mariée 

C’est assez étrange de dire ça, mais me marier n’a jamais été la quête de ma vie, ni un objectif à cocher sur une liste. J’ai tout de même été très surprise de voir que ça m’allait bien. Je n’ai jamais été contre le mariage, mais je ne me suis jamais déguisée en mariée petite, et je n’ai jamais passé des heures à imaginer ma première danse. Je comprends cependant que le mariage puisse être une passion, puisque j’ai des amies qui m’aident énormément en m’envoyant tout ce qu’elles trouvent qui a un lien plus ou moins proche avec le mariage. Me marier me fait plaisir, et c’était obligatoire en me mettant sérieusement avec Anthony, puisqu’il voulait absolument se marier. Forcément, je n’ai pas dit non, et j’ai été ravie de voir que le mariage reste vraiment important pour quelques uns.

Vous avez pris des sous-vêtements d’essayages ? 

Pardon ? Euh c’est-à-dire ? Je n’avais pas prévu de mettre des sous-vêtements particuliers moi ! Heureusement, on pouvait m’en prêter au magasin ! Dans la pratique, un soutien-gorge sans bretelles est de rigueur, et une culotte pas trop moche ( ça c’est plus personnel, mais je ne voulais pas avoir une culotte de mamie devant la dame des essayages ) . J’avais donc opté pour un boxer invisible pour être tout confort.

C’est prévu pour quand ?  Vous savez le lieu ? Et le nombre d’invités ?  Mariage civil ou religieux ? Et c’est votre futur qui vous accompagne aux essayages là ? 

Mode automatique : mai 2018 / Oui mais on est trop d’invités donc on va devoir changer / On est en train de réduire la liste peut-être , mais pas une nouba à 200 personnes, on n’a pas le budget pour ça, et on préfère n’inviter que des gens qu’on aime et qu’on voit régulièrement / Les deux.  Non, c’est mon frère qui est mon témoin.

Vous avez une idée du thème ou des couleurs du mariage ?

Quelque chose qui nous représente, et qu’on pourra facilement faire nous-mêmes avec l’aide de nos témoins et de nos demoiselles d’honneur et best men. Du floral avec de l’authentique, des bouts de bois avec de la toile de jute, des gypsophiles, des bocaux en verre, de la récup. Si si , je suis sûre que tu vois très bien. J’ai appelé ça « champêtre authentique » , mais on dit aussi « bohème rétro » « hippie moderne » « vintage tralala sauce midinette supplément émotion ». Pour les couleurs, on n’impose rien à personne, parce qu’on sait que certaines couleurs ne vont pas à tout le monde, et le but de notre mariage n’est pas de mettre nos invités mal à l’aise. Peut-être juste les témoins, et encore !

Cette robe vous va à merveille ! Ha si si , elle vous met vraiment en valeur ! 

« Alors c’est ça le secret de toutes les mariées ? » – Oui, j’appelle ça la zone de sécurité ! 

Quand je vois le prix de la robe sur laquelle j’ai flashé 

Quand la conseillère adorable me note les références, alors que j’étais venue faire des essayages pour voir quels modèles allaient m’aller … parce que c’est ma maman qui va me faire ma robe de mariée.

Et oui ! J’avoue que c’était assez délicat, car je me suis présentée au rendez-vous en stipulant clairement que je voulais essayer des modèles histoire de me faire une idée sur ce qui m’allait ou pas, sans aucunement mentionner un achat prévu. J’espère que la conseillère ne m’en voudra pas, et que je ne lui ai pas fait perdre trop de temps… A la fois, j’avais un peu peur de lui dire « on vient pour essayer mais on ne compte pas du tout acheter ». Certains jugeront la pratique peu honnête, mais je ne voyais pas comment faire autrement. Si la conseillère passe par le blog, je ne suis qu’excuses plates et sincères…

J’espère que cet article vous aura plu, et que ça ne vous dérange pas que le blog prenne un tournant mariage un peu plus marqué avec le temps… 

 

 

!